Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Matériel didactique De la classe nomade au laboratoire mobile

18 Mai 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مقالات واخبار

Matériel didactique

De la classe nomade au laboratoire mobile
 
· L’élève redevient le centre du processus

· Gain de temps et efficacité dans l’apprentissage



Au regard de l’exposition des équipements didactiques et pédagogiques lors du salon DidacTis tenu la semaine dernière, de grandes tendances se profilent. L’ère est au tout mobile. Et cela répond aux besoins des programmes du plan d’urgence de mettre à niveau rapidement l’enseignement et l’infrastructure. Plusieurs entreprises internationales ont fait le déplacement durant ces trois jours pour exposer les nouveautés. Surtout que les opportunités sont grandes. Le secteur de la formation est aujourd’hui une priorité nationale. Le seul programme Génie du ministère de l’Education nationale prévoit d’équiper 9.260 établissements d’ici 2013. Sans oublier l’administration et le secteur privé qui cherchent à répondre aux exigences de mise à niveau et de compétitivité. Les nouvelles technologies ont transformé les méthodes d’apprentissage. Et la pédagogie avec. Les nouvelles méthodes pédagogiques font de l’étudiant, non plus un simple observateur, mais un véritable participant au processus d’apprentissage. Les outils de travail mettent en évidence l’importance du contenu pratique de l’enseignement. Parmi les équipements les plus novateurs, celui du laboratoire scientifique mobile.

Conçu par la société italienne Altay, le produit est développé au Maroc depuis 6 mois par la société Matsind de matériel scientifique. L’Education nationale a acquis 70 «labos» mobiles destinés au monde rural, pour les niveaux primaire et collège. La gérante de Matsind, Bouchra Jabrane, insiste surtout sur le côté pratique et économique du matériel puisqu’il n’y a dorénavant plus besoin de salle scientifique. Fini aussi les acrobaties au niveau des emplois du temps pour vider les classes. Ce laboratoire mobile résume tout le matériel d’enseignement du collège et lycée en 4 composants: le labo mobile, l’ensemble mutimédia, le microscope avec une projection directe sur le tableau interactif, et un corps humain. Le chariot est équipé d’une alimentation électrique fonctionnant à n’importe quelle tension. Mais il peut aussi fonctionner avec l’énergie solaire pour les expériences réalisées en plein air. Il n’y a pas non plus besoin de conduite d’eau et de canalisation puisque le chariot contient deux «réservoirs».
Le laboratoire est doté de tiroirs. Les équipements sont rangés par discipline. Il contient tout le programme de physique, chimie, mécanique, optique et sciences de la vie et de la terre... pour le collège, lycée et faculté également. Le labo est accompagné d’un manuel contenant près de 100 expériences et procédures et des orientations destinées aux enseignants pour la préparation de fiche technique pour l’élève.
La société Mandriva, installée au Maroc depuis un an et demi, propose des solutions de gestion des ordinateurs en consultation libre dans les établissements scolaires, les espaces numériques, les bibliothèques… Parmi ses réalisations, l’équipement de la médiathèque de la Fondation Mohammed VI à Rabat, soit 24 postes en accès libre, ainsi que l’espace enfants. Par ailleurs, la société propose des bâtiments ou unités mobiles multi-fonctions, qui peuvent pallier des besoins ponctuels en infrastructure scolaire, notamment dans les régions reculées. Elle peut équiper l’unité en salle multimédia avec ordinateurs, tableau multimédia et contenu pédagogique.
Philippe Coatmeur, responsable éducation de la société, souhaite voir se développer au Maroc, comme il se fait au monde entier, les technologies libres comme le logiciel Linux. «Il faut apprendre aux enfants à travailler avec autre chose que Windows», rétorque-t-il.
Pour sa part, la société Serfigroup de solutions d’équipement pédagogique, présente au salon, s’apprête à ouvrir un show-room à Casablanca. Elle a déjà équipé une trentaine d’établissements au Maroc, dont la faculté de médecine, la faculté de droit à Casablanca et l’école coranique de Rabat. La société a approché une banque pour équiper son centre de formation. Ses dirigeants ont donc décidé de se baser définitivement au Maroc compte tenu du potentiel du marché.
La société a présenté, lors du salon, ses laboratoires de langues dernière génération et des classes nomades. Il est dorénavant possible d’installer rapidement un ensemble informatique autonome et sécurisé en tout point de l’établissement scolaire.
Son produit phare est la valisette qui peut contenir plusieurs ordinateurs portables et tout le matériel nécessaire pour installer une salle multimédia qu’il est possible d’embarquer au gré de ses déplacements. La solution donne accès immédiat aux ressources du réseau wi-fi intégré (vidéo-projecteur). Le laboratoire de langues tactile numérique propose, quant à lui, plusieurs fonctionnalités: compréhension orale, répétition, conversation téléphonique, discussion en paire, conférence…
La société propose également le mobilier dernière génération: table réglable, télévision interactive.

Jihane KABBAj
 
Envoyer à un amiImprimer cet article     Emploi et Carrière Nouvelles technologies: Les profs sont out


© 2001 L'économiste - Réalisation : Lnet Multimedia

Partager cet article

Commenter cet article

eugene 10/08/2012 09:05


CHERCHEUR INDEPENDANT EN ANTHROPO,Je peus maintenant enseigner 4 langues a la fois :CA VOUS INTERRESSE? VOUS ETES LES PREMIERS A QUI JE PROPOSE(JE SUIS NE A CASA!!!!!      
  


   PS:anglais,espagnol,francais,chinois:  he oui!!!!!