Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Los Angeles : la notation des profs sur Internet

25 Septembre 2010 , Rédigé par mohamed Publié dans #مقالات واخبار

Los Angeles : la notation des profs sur Internet

vendredi 24 septembre 2010

L'enseignant de votre enfant est-il bon ou médiocre en maths ? En anglais ? En sciences ? À Los Angeles, la réponse se trouve sur le site du plus grand journal de la région.

Los Angeles.De notre correspondante

Prenez une base de données de 6 000 instituteurs travaillant dans 470 écoles primaires du district scolaire de Los Angeles (Californie), deuxième plus grand district des États-Unis. Déterminez l'efficacité de chaque enseignant en maths, en sciences et en anglais, leur propre langue maternelle ! Puis rendez les données accessibles au public, via un site Web.

Aujourd'hui, il suffit de taper le nom d'un enseignant ou d'une école et, en quelques secondes, apparaît sur l'écran l'évaluation indiquant son « rendement avéré » en termes de succès vis-à-vis de ses élèves.

Lancée à l'initiative du Los Angeles Times, le plus grand quotidien de la côte ouest, cette opération pour le moins inédite soulève des vagues. Les syndicats d'enseignants ne contestent pas le principe même de l'évaluation selon certains critères. Mais ils n'apprécient guère que les données soient publiées nominativement.

Jugés sur la réussite des élèves

« Ce n'est pas un outil éducatif, a déclaré le représentant d'un syndicat d'enseignants de Los Angeles, mais une arme, destinée à affaiblir les conditions de travail et, surtout, à restreindre encore plus ce que les élèves doivent apprendre. »

Car la question se pose : qu'est-ce que la réussite d'un élève quand elle est mesurée par des tests standardisés, axés sur des questions à choix multiple (QCM), et non pas sur le raisonnement, système largement décrié pour son ineptie ? « Donner une note de valeur à un enseignant en fonction du succès de ses élèves aux tests est vide de sens si on ne prend pas en compte d'autres données, plus économiques et sociales », renchérissent des enseignants.

Faye Ireland, institutrice qui vient juste de prendre sa retraite après 45 ans de carrière, est jugée « enseignante moins efficace que la moyenne ». Touchée et meurtrie, elle explique avoir passé sa carrière à remettre à niveau des générations d'enfants dont l'anglais n'était pas la langue maternelle. Les témoignages d'anciens élèves saluent son dévouement et son savoir-faire : des qualités non prises en compte dans le système de notation choisi.

Le secrétaire à l'Éducation de l'État de Californie encourage les districts scolaires à développer et à rendre public ces résultats pour tous les enseignants, sans modifier les critères d'évaluation.

 

Flore GEFFROY.
 
 

Partager cet article

Commenter cet article