Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

La pédagogie de l’intégration en bref.

27 Mai 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مستجدات تربوية

La pédagogie de l’intégration en bref

Barème de notation : Dans une évaluation à travers des situatiions complexes, un barème de notation est un tableau qui précise la pondération de chaque critère de correction, ainsi que les seuils de maîtrise requis pour chacun d'entre eux.
Dans une approche par les compétences de base, un barème de notation définit généralement quatre niveaux de maîtrise de chaque critère : la maîtrise minimale, la maîtrise partielle et l'absence de maîtrise du critère .

Champ disciplinaire
Un champ disciplinaire est un ensemble de disciplines proches, le terme « discipline » étant entendu dans un sens large englobant les nouvelles disciplines : l’éducation à la santé, à l’environnement, l’éducation à la citoyenneté, l’éducation en matière de population, etc.
Par exemple, la physique, la chimie, la biologie et les sciences de l’environnement peuvent être regroupées dans un champ disciplinaire unique. De même, l’histoire, la géographie, l’éducation à la citoyenneté et l’éducation en matière de population peuvent être regroupées dans un champ disciplinaire.
Compétence : Une compétence est la possibilité, pour un élève, de mobiliser un ensemble de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être pour résoudre des situations.L'élève exerce une compétence en résolvant des situations. Pour vérifier si l'élève a acquis la compétence, l'enseignant lui soumet une situation nouvelle qui est le témoin de la compétence.
Compétence de base : Une compétence de base est une compétence définie en termes de profil minimum à acquérir par l’élève pour qu’il puisse suivre avec succès les apprentissages de l’année suivante.
Pour constituer un point de repère efficace, le nombre de compétences de base doit se situer autour de 2 ou 3 par discipline et par année.
Complexe (situation) :Une situation complexe est une situation qui, pour être résolue, fait appel à plusieurs éléments (ressources) qui ont déjà été abordés par l’élève, mais de façon séparée, dans un autre ordre, dans un autre contexte. Une situation complexe n'est pas une simple application d'une notion, d'une règle, d'une formule.
La complexité est principalement liée au contexte, à la quantité de ressources à mobiliser, tandis que le caractère compliqué est plutôt lié à la nouveauté des contenus qui interviennent dans la situation.
Compliquée (situation) : Une situation compliquée est une situation qui mobilise des acquis d’un niveau cognitif, affectif ou gestuel élevé pour l’élève, parce que peu connus par lui, insuffisamment maîtrisés par lui, ou qui lui sont peu familiers.
La notion de situation compliquée est relative à chaque élève, en fonction de ses acquis.
Consigne : La consigne est l’ensemble des instructions de travail qui sont données à l’apprenant de façon explicite.
Dans la résolution de tâches complexes, le fait de recourir à une consigne, plutôt qu’à des questions, est souvent un gage de non-réduction de la complexité.
Contexte : Le contexte est l’environnement dans lequel se déroule une situation.
Le contexte est une composante à part entière d’une situation, surtout dans la mesure où on veut rendre cette dernière significative et proche d’une situation réelle.
Critère : Un critère est une qualité que l’on considère pour porter une appréciation.
Un critère d’évaluation est un point de vue selon lequel on se place pour évaluer.
Un critère de décision est un critère que l’on adopte pour prendre la décision. Il est appelé « critère » de façon abusive, puisqu’il n’est en fait qu’un indicateur quantitatif d’un critère d’évaluation.
Un critère de correction est une qualité attendue d’une production de l’élève.
Donnée : Une donnée est une information susceptible d’intervenir dans la résolution d’une situation.
Une donnée peut être pertinente (utile à la résolution), parasite (inutile pour la résolution), ou lacunaire (à trouver, ou à compléter).
Epreuve en termes d’intégration
Une épreuve en termes d’intégration est une épreuve d’évaluation qui consiste à présenter à l’élève une ou plusieurs situations complexes à résoudre, plutôt qu’une série de questions.
La note obtenue par l’élève résulte de la mise en œuvre de critères d’évaluation.
Epreuve sommative : Une épreuve sommative est une épreuve d’évaluation qui consiste à présenter à l’élève une série de questions (items) indépendantes les unes des autres.
La note obtenue par l’élève est la somme des notes obtenues à chaque item.
*****alentes (situations) : Des situations équivalentes sont des situations de même niveau de difficulté, c’est-à-dire des situations interchangeables.
Des situations équivalentes appartiennent à la même famille de situations.
Evaluation certificative
Une évaluation certificative est une évaluation débouchant sur une décision d'acceptation ou de refus dans une classe supérieure, ou sur une décision de classement.Dans une optique d’intégration des acquis, une évaluation certificative se déroule sur la base de la résolution de situations complexes, plutôt que sur la base d'une somme d'items isolés (épreuve sommative).
Evaluation formativeUne évaluation formative est une évaluation qui a pour but de détecter les difficultés de l'élève afin de lui venir en aide.Au contraire de l'évaluation certificative, qui a une fonction administrative, l'évaluation formative a une fonction pédagogique.
Famille de situations : Une famille de situations est un ensemble des situations de niveau de difficulté équivalent qui traduisent une même compétence.Chaque compétence est définie par une famille de situations. Pour exercer la compétence de l'élève ou pour évaluer s'il a acquis cette compétence, l’enseignant lui soumet une situation nouvelle, mais qui appartient à la famille de situations.
Fermée (situation)
Une situation fermée est une situation-problème qui possède une solution unique, déterminée au départ.
L’élève dispose de l’ensemble des données nécessaires pour y arriver, et il doit aboutir à cette solution quelle que soit la démarche choisie : la même réponse est attendue de l’ensemble des élèves.
Fonction opérationnelle (d’une situation) : La fonction opérationnelle d’une situation, c’est le « pourquoi » de cette situation, le besoin auquel elle est censée répondre dans la réalité.Cette fonction opérationnelle d’une situation est souvent liée à son utilité sociale.
Fonction pédagogique (d’une situation) La fonction pédagogique d’une situation, c’est son utilité sur le plan des apprentissages.
Les trois fonctions pédagogiques principales que peut jouer une situation sont (1) une fonction didactique pour de nouveaux apprentissages (2) une fonction d’intégration des acquis (3) une fonction d’évaluation, formative ou certificative. Dans ces deux dernier cas, la situation est dite « situation cible ».
Grille de correction : Une grille de correction est un tableau à double entrée qui reprend à la fois, critère par critère, les indicateurs de ces critères pour chaque question ou partie de situation, et le nombre de points qui leur est attribué.Il existe une grille de correction pour chaque situation.
Habillage : L’habillage d’une situation est la forme sous laquelle la situation est présentée à l’élève.
L’habillage constitue un écran à l’approche de la situation qui, selon les cas, lui facilite le travail ou au contraire complique celui-ci.
Indicateur : Un indicateur est un signe observable qui permet d’opérationaliser un critère.
Un indicateur peut être qualitatif (une qualité à posséder) ou quantitatif (un seuil à atteindre).
Information : Dans le cadre d’une évaluation, une information est un élément que l’on recueille, que ce soit un fait objectif ou une représentation.Lorsqu’il s’agit d’évaluer les performances d’un élève, on peut recueillir des informations de différentes façons : à travers un test d’évaluation, à travers l’observation, à travers un entretien, à travers l’étude de documents relatifs à l’élève, comme un portfolio.
Intégration : Le terme intégration désigne la mobilisation conjointe de plusieurs savoirs et savoir-faire pour résoudre une situation complexe.
La pédagogie de l'intégration vise à faire acquérir à l’élève des compétences de résolution de situations complexes qui mobilisent des ressources acquises antérieurement.
Interdisciplinaire (situation) : Une situation interdisciplinaire est une situation qui fait appel à plusieurs disciplines, mais dont la contribution n’est pas identifiée au départ. C’est souvent une situation qui comprend une consigne ou une question unique, dont les éléments de résolution sont à rechercher dans plusieurs disciplines.
Item : Un item est un élément d’un outil d’évaluation : une question (question fermée, question ouverte, question à choix multiples…), un exercice à résoudre, etc.Dans une épreuve sommative, on attribue à chaque item un score (une note).
Module d'intégration : Un module d'intégration est un module au cours duquel l'élève a l'occasion d'exercer une compétence, c'est-à-dire d'utiliser dans des situations plusieurs savoirs, savoir-faire et savoir-être qu'il a acquis.
La durée indicative d’un module d'intégration est d’une semaine. Il n’est pas pertinent quand l’enseignant a la préoccupation constante d’amener les élèves à intégrer leurs acquis.
Naturelle (situation) : On appelle situation naturelle une situation qu’offre la vie quotidienne et professionnelle, dans toute sa diversité, une situation qui répond à un besoin réel. On oppose une situation naturelle à une situation construite à des fins pédagogiques.
OTI (objectif terminal d'intégration) : Un OTI est une macrocompétence qui reprend les principaux acquis d'une année ou d'un cycle.L'OTI intègre l'ensemble des compétences du cycle. Il se définit également à travers une famille de situations.
Ouverte (situation) : Une situation ouverte est une situation-problème qui débouche sur plusieurs productions possibles, ou sur plusieurs solutions.On l’oppose à une situation fermée.
Palier : Un palier d’une compétence est un niveau intermédiaire de l’atteinte de cette compétence.
Un palier peut se définir sur la base de contenus, de plus en plus compliqués, sur lesquels on exerce des mêmes activités, ou sur la base d’activités de plus en plus compliquées que l’élève est appelé à exercer sur des mêmes contenus.
Paramètre (d’une famille de situations) : Les paramètres d’une famille de situations sont les caractéristiques que doivent respecter toutes les situations qui se rapportent à une compétence.
Ce sont eux qui permettent de garantir que l’ensemble des situations d’une même famille sont équivalentes, du moins a priori.
Parasite (donnée, information) : Une donnée parasite est une donnée présente dans l’énoncé d’une situation, mais qui n’intervient pas dans la résolution minimale de cette situation.C’est une donnée que l’élève ne devra pas utiliser, mais qu’on introduit dans l’énoncé pour l’obliger à distinguer ce qui est utile à la résolution de ce qui ne l’est pas.
Portfolio : Un portfolio est un dossier élaboré par l’apprenant, qui contient essentiellement un ensemble de productions personnelles témoins de sa progression ou de ses compétences.
Un portfolio peut être exploité comme aide à l’apprentissage, ou comme source d’informations dans le cadre de la validation de acquis.
Problème : Un problème est une question à résoudre, un obstacle, un écart à surmonter entre une situation attendue et une situation actuelle.
Dans le cadre scolaire, le problème est souvent vu comme un support brut, qui consiste en un contexte, une tâche et des informations.
Ressource : Les ressources désignent l’ensemble des savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoirs d’expérience, …, que l’apprenant mobilise pour résoudre une situation.Les ressources dépendent de la situation posée, mais sont aussi relatives au processus cognitif de l’élève : celles qu’un élève va mobiliser pour résoudre une situation problème ne sont pas nécessairement les mêmes que celles que mobiliserait un autre élève, et elles ne sont pas mobilisées dans le même ordre.
Savoir : Le terme savoir est utilisé comme synonyme de "contenu", "connaissance". Les savoirs constituent une des catégories de ressources que l’apprenant mobilise pour résoudre une situation. Un savoir s'exprime par un substantif.
Savoir-être : Un savoir-être est une attitude de l'élève, qui est passée dans l'habituel, et, de façon plus générale, tout savoir-faire passé dans l’habituel. Les savoir-être constituent une des catégories de ressources que l’apprenant mobilise pour résoudre une situation.On reconnaît qu'un savoir-être est acquis par l'élève au fait que ce dernier le met en œuvre spontanément, sans que l'enseignant ne doive le lui dire.
Savoir-faire : Un savoir-faire est l’exercice d'une activité sur un savoir, sur un contenu ; poser un geste précis, utiliser une technique de calcul, appliquer une règle... Les savoir-faire constituent une des catégories de ressources que l’apprenant mobilise pour résoudre une situation.
Un savoir-faire s'exprime à l'aide d'un verbe à l'infinitif. Dans une optique d’intégration des acquis, on apprend à l'élève à maîtriser des savoir-faire, d'abord séparément, et puis on l'invite à exercer les savoir-faire acquis dans des situations plus complexes.
Significative (situation) : Une situation significative pour un élève est une situation avec laquelle il entretient une relation affective positive, une situation qui lui donne l'envie de se mettre en mouvement.
Elle peut être une situation proche d’une situation naturelle, ou encore un défi qui intéresse l'élève et qui le motive.
Situation : Dans cet ouvrage, le terme situation désigne le support finalisé d’une situation-problème que l’enseignant prépare de manière à le présenter à ses élèves dans le cadre des apprentissages, en vue de leur faire résoudre.Une situation a le niveau de complexité d'une situation de vie. Elle doit être significative pour l'élève. C'est une occasion d'exercer une compétence, ou d'évaluer celle-ci.
Situation « cible » : Une situation « cible » est une situation-problème qui représente l’image de ce qui est attendu comme performance de la part de l’élève au terme d’un ensemble d’apprentissages de savoirs et de savoir-faire. Les termes « situation d’intégration », ou « situation de réinvestissement » sont des synonymes.Une situation « cible » peut être utilisée à des fins d’intégration des acquis de l’élève, ou à des fins d’évaluation.
Situation-problème : Une situation-problème désigne un ensemble contextualisé d’informations à articuler, par une personne ou un groupe de personnes, en vue d’une tâche déterminée, dont l’issue n’est pas évidente a priori. On distingue les situations-problèmes didactiques, à des fins d’apprentissage de nouveaux savoirs, savoir-faire ou savoir-être, et les situations « cibles », pour intégrer et évaluer des acquis.
Situation-problème « didactique » : Une situation-problème « didactique » est une situation-problème que l’enseignant organise pour l’ensemble d’un groupe-classe, en fonction de nouveaux apprentissages : nouveau(x) savoir(s), nouveau(x) savoir-faire, etc.
Une situation-problème didactique vise à favoriser de nouveaux apprentissages (notions, procédures...), en vue d’une meilleure appropriation de ceux-ci par les élèves. Elle se distingue en cela de la situation « cible ».
Support : Le support d’une situation représente l’ensemble des éléments matériels qui sont présentés à l’élève : un contexte, des informations (des données), une fonction, une consigne.On distingue le support brut (le contexte, les informations, la fonction), du support finalisé, qui est le support brut préparé à des fins pédagogiques, en fonction de ce que l’enseignant veut en faire dans une suite d’apprentissages : une exploitation collective, une exploitation par petits groupes, une exploitation individuelle, une évaluation, etc.
Tâche : La tâche est l’image de ce que l’on attend de l’élève quand il résout une situation. La tâche est un processus à mettre en œuvre, mais surtout un produit à obtenir : la réponse à la situation-problème, une production personnelle, l’exécution d’une tâche courante, une proposition d’action, etc.
Tâche complexe : Le terme de tâche complexe est souvent pris dans le sens de « situation complexe ».Tout comme pour une situation, l’exécution d’une tâche complexe nécessite la mobilisation de ressources diverses.


http://www.dafatir.com/vb/showthread.php?t=186899

voir aussi 

Guide Pedagogie d integration final au maroc | Scribd

11 mai 2009 ... Scribd is a way to easily put your documents online.
www.scribd.com › ...

Partager cet article

Commenter cet article

Hamza 11/07/2016 17:15

Je vous remercie pour votre explication.