Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

La « classe renversée », l’art d’enseigner autrement

19 Novembre 2012 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #علوم التربية

 

La pédagogie inversée

En bref, qu’est-ce que c’est?

La pédagogie inversée est une stratégie d’enseignement où la partie magistrale du cours est donnée à faire en devoir, à la maison, alors que les traditionnels devoirs, donc les travaux, problèmes et autres activités, sont réalisés en classe.

L’auteure Shelley Wright voit dans cette approche une révolution de notre application de la traditionnelle taxonomie de Bloom. Selon l’enseignante, cette taxonomie qui présente les fonctions cognitives dans une progression des plus simples aux plus complexes amènent les enseignants à baser leur enseignement sur les fonctions simples comme la mémorisation avec pour objectif trop souvent jamais atteint de construire jusqu’aux fonctions complexes. L’approche de Wright retourne (flips) l’approche classe en plaçant au premier niveau de la pyramide les fonctions cognitives complexes, comme l’évaluation et la création. Ces fonctions, mises à profit dans des situations d’apprentissage actif, agissent comme stimuli pour motiver l’utilisation des fonctions cognitives inférieures dans la classification de Bloom, comme par exemple l’acquisition de connaissances. Voir l’article ici (en anglais).

Revirement des habitudes, chambardement du paradigme amènent évidemment l’enseignant à repositionner son rôle. Sur son blogue, André Roux y va d’une intéressante réflexion qui guidera certainement celui qui voudra se lancer.

source   http://www.clevislauzon.qc.ca/wp/zonetic/approches-pedagogiques/pedagogie-inversee/

))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

http://fr.euronews.com/2012/11/16/la-classe-renversee-l-art-d-enseigner-autrement/

))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

Classe renversée

Aller à : Navigation, rechercher

La classe inversée (ou renversée) est une approche pédagogique qui inverse les rôles traditionnels d'apprentissage1. Elle est aussi appelée flip classroom2.

Le modèle traditionnel d'enseignement repose sur des cours magistraux, où l'enseignant explique un sujet, suivi par les devoirs à la maison, où l'élève fait des exercices. Dans la classe inversée, l'élève visionne (préalablement et à la maison) des vidéos, des balados ou fait des lectures proposées par l'enseignant (ou partagées par d'autres enseignants). En classe, l'élève tente alors d'appliquer les connaissances à la résolution de problèmes et à des travaux pratiques. Le rôle de l'enseignant est alors d'accompagner l'élève dans l'élaboration de tâches complexes. Ce temps dégagé en classe peut être utilisé pour d'autres activités fondées sur l'apprentissage, notamment la pédagogie différenciée et l'apprentissage par projet3.

La classe inversée accorde plus le temps de manipulation avec l'enseignant, lui permettant de guider les étudiants, en les assistant au moment de l'assimilation de l'information et de la création de nouvelles idées (extrémité supérieure de la taxonomie de Bloom)4.

Les premières expériences ont été conduites par Eric Mazur, professeur de physique à Harvard, dès les années 1990. L'éducation est conçue en deux étapes. Tout d'abord, il y a le transfert d'informations : les enseignants communiquent le savoir. Ensuite, les étudiants assimilent le savoir et doivent être capables de l'utiliser dans les exercices. L'un des problèmes que pose ce modèle traditionnel d'enseignement est qu'il donne le rôle actif à l'enseignant et le rôle passif à l'élève. Plus l'enseignant est actif, moins les élèves se sentent impliqués dans le processus.

Selon Mazur, les enseignants ne doivent pas mettre leur énergie dans la première étape : les élèves peuvent la franchir par eux-mêmes, l'accès à l'information étant devenu très facile, en particulier grâce à sa disponibilité sur Internet ou sur des logiciels spécifiques. La méthode de la classe renversée, ou flip classroom en anglais, consiste à demander aux étudiants d'intégrer l'information chez eux. Puis, en classe, les étudiants travaillent par petits groupes pour intégrer l'information. "Rien ne clarifie davantage les idées que le fait d'avoir à les expliquer aux autres5", souligne Eric Mazur dans un ouvrage de 1997 intitulé Peer Instruction. "En classe, je mise sur l'interaction. Je pose des questions et les étudiants doivent en discuter avec leur collège assis à côté, tenter de le convaincre6 (...)".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_renvers%C3%A9e

 

Partager cet article

Commenter cet article