Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

L’Université internationale de Rabat ouvre en septembre

15 Juillet 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مقالات واخبار

L’Université internationale de Rabat ouvre en septembre
 
· Un investissement de plus de 1 milliard de DH

· CDG et CDC, les principaux actionnaires


· L’établissement n’est pas encore accrédité



L’université internationale de Rabat (UIR) est opérationnelle. Elle accueillera ses premiers étudiants dès le 1er septembre. Au total, ce sont 200 étudiants qui composeront cette première promotion. Cet effectif devra atteindre 5.000 étudiants à l’horizon 2020.
L’investissement total pour l’ensemble du projet s’élève à plus de 1,1 milliard de DH étalé sur 5 ans, dont 712 millions de DH dédiés aux constructions. Le complexe universitaire s’étendra sur 20 ha. Cependant, le campus en est encore à ses débuts. Pour cette rentrée, les nouveaux arrivants suivront leurs cours dans des locaux provisoires de 1.300 m² à Technopolis. En effet, la première tranche des installations pédagogiques ne sera livrée qu’en septembre 2011.
Côté formation, 4 cursus sont proposés aux étudiants. Il s’agit du programme grandes écoles et du bachelor management, du parcours licence technologies de l’information et de la communication ainsi que les classes préparatoires pour l’accès aux grandes écoles de commerce.
Cependant, dès la prochaine année, l’éventail des formations administrées s’étendra à différents modules. Aéronautique, énergies renouvelables, sciences politiques et juridiques… autant d’orientations qui seront proposées aux étudiants, en collaboration avec des écoles de renommée internationale (Yale, Science Po Grenoble, GoeorgiaTech europe…).
Par ailleurs, l’UIR fait de sa dimension internationale le principal gage de qualité. A ce titre, le corps professoral compte des universitaires renommés de la diaspora marocaine en Europe et aux Etats -Unis. Le coût de la formation atteindra 68.000 DH par an.
Côté financement, le tour de table compte uniquement des capitaux institutionnels. Il s’agit de la CDG avec un apport de 60 millions de DH, de la Caisse des Dépôts et Consignations française (CDC) qui apportera un montant compris entre 3 et 5 millions d’euros (entre 33 et 55 millions de DH). L’Etat est également partie prenante du processus à travers la valorisation du foncier cédé par le ministère des Finances. «Le management de l’université compte sur l’implication du Régime collectif d’allocation de retraite (RCAR) et du groupe Attijariwafa bank. «Mais ceux-ci n’ont pas encore confirmé leur participation», explique Noureddine Mouaddib, président de l’UIR.
Alors que l’université accueillera ses premiers étudiants dans moins de 2 mois, celle-ci n’a pas encore reçu d’accréditation. Cependant, le groupe reste confiant. En effet, celui-ci fait valoir l’engagement de l’Etat à reconnaître l’UIR comme une université à travers les décrets et engagements signés en 2009. D’ailleurs, selon Mouaddib, les décrets devraient entrer en application avant la fin de l’année civile.

Othmane ARIDEhttp://www.leconomiste.com/
 
Envoyer à un amiImprimer cet article «Aller vers une spécialisation du travail» <i>Sâad Benabdellah, DG de Maroc Export</i>     Bourse: Légère méforme

Partager cet article

Commenter cet article