Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Journée d’étude organisée à l’ENS – Takaddoum Le 21 février 2011

25 Décembre 2010 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #مقالات واخبار

Interculturalité et éducation :

Quelle (s) école (s) pour demain ?

 

Journée d’étude organisée à l’ENS – Takaddoum

Le 21 février 2011

 

En collaboration avec

UM5-Agdal, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines – Rabat

Et 

L’institut Culturel Italien

 

 

APPEL À COMMUNICATIONS

 

Dans un monde de plus en plus globalisé, le dialogue entre des groupes culturellement différents s’avère de plus en plus comme une nécessité et la notion d’interculturelle est aujourd’hui fortement sollicitée. L’approche interculturelle nait donc de cette volonté de reconnaitre la coexistence de cultures différentes comme une richesse à développer et à promouvoir plutôt qu’une réalité qui tend à l’acculturation et à l’assimilation d’une culture diverse.

     Apparu pour la première fois en Europe au milieu des années soixante dix, Le terme « interculturel » va engendrer dans les années quatre-vingt du 20ème siècle différentes approches, activités et pédagogies interculturelles différentes et variées. Ces approches tournent autour de principes de base, tels que le dialogue interculturel, le refus de l’ethnocentrisme, l’adhésion au principe du relativisme culturel et sa transposition à l’action scolaire dans l’intérêt de l’intégration des enfants issus de la migration ou vivants dans des communautés ayant une réalité culturelle locale multiple.

De ce fait, l’école et les éducateurs ont été appelé à revoir leurs programmes éducatifs afin de promouvoir l’interaction et le dialogue entre des réalités culturelles différentes, permettant ainsi de freiner les élans discriminatoires.  L’approche interculturelle s’est ainsi développée pour devenir l’un des enjeux incontournables dans l’enseignement et l’apprentissage des langues vivantes et des langues étrangères.

 

Pour mieux circonscrire les aspects de cette thématique de la journée d’étude, les questions ci-dessus ont été retenues :

 

1.       Quelles sont les mesures qui ont été prises en Europe, en particulier dans les pays ayant connu un fort flux migratoire (France, Italie, Espagne etc.) par les législateurs et les éducateurs pour répondre aux besoins et aux difficultés que les enfants d’immigrés ont connu au sein de l’école afin de favoriser leur insertion?  

 

2.       Quelle est l'importance du dialogue interculturel interne indépendamment de la migration, autrement dis : « l’autre » perçu comme problème philosophique, politique, communautaire et pas seulement comme un « étranger » ?

 

3.       Au Maroc, les manuels scolaires et les politiques linguistiques menés depuis des décennies sont-ils suffisamment sensibles à la question interculturelle, notamment dans leur présentation des différentes sensibilités culturelles et langues qui coexistent dans le pays : notamment les langues et cultures locales (amazighe et arabe) et la langue officielle et la culture qu’elle véhicule ?

 

4.       Comment est-ce que les enseignants des langues étrangères essaient ils d’accroitre les perspectives culturelles des apprenants et d’augmenter leur prise de conscience et leur ouverture à la diversité culturelle?

 

5.       Jusqu’à quel degré les manuels scolaires, les politiques linguistiques et culturelles et l’éducation en général, y compris l’enseignement des langues et cultures étrangères au Maroc favorisent-il effectivement le développement des compétences relatives à la communication interculturelle? sont-ils capables d’accroître les perspectives culturelles des apprenants et d’augmenter leur prise de conscience et leur ouverture à la diversité interculturelle ?

 

Les contributions proposées essaieront de traiter de la question interculturalité et éducation, en adoptant aussi bien une perspective historique, sociologique, qu’une perspective linguistique et didactique, en proposant, par exemple, une lecture des programmes éducatifs et des manuels scolaires adoptés au Maroc mais aussi en Europe.

 

Langues d'intervention : Italien, arabe, français, anglais.

 

Modalités de soumission :

Un résumé de 30 lignes maximum, (résumé + bibliographie ne dépassant pas 1 page format A4 corps Times 12, interligne 1.5). Le résumé devra spécifier clairement le sujet traité.

 

Les soumissions seront envoyées par courrier électronique à :

ens.edu.cult@gmail.com

 

Calendrier :

Date limite de soumission des titres et abstracts : le 10 janvier 2011 (délai de rigueur)

Programme préliminaire : 01 février 2011

Journée d’étude : 21 février 2011

 

Lieu de la journée d’étude:

Ecole Normale Supérieure, Takaddoum,  Rabat.

 

Comité d'organisation :

Nadia Amine

Samira Dlimi

Malika Eddakhch

Mohamed Mokhtary

 

 

 

Partager cet article

Commenter cet article