Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Enseignement: L’UE soutient le Plan d’urgence

26 Février 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مقالات واخبار

Enseignement: L’UE soutient le Plan d’urgence
 
· Elle accorde un don de 1,224 milliard de DH

· 170 millions de DH pour la réhabilitation de 1.100 établissements


Les moyens financiers ne manquent pas pour faire aboutir les objectifs du Plan d’urgence de l’enseignement. Outre le budget colossal mobilisé par l’Etat, l’Union européenne (UE) vient d’accorder à ce secteur un don de 1,224 milliard de DH. Ce don a fait l’objet d’une convention de partenariat qui a été signée, mercredi dernier, par Ahmed Akhchichine, ministre de l’Education nationale et Eneko Landaburu, Ambassadeur de l’UE.
Pour Latifa Labida, secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire, l’octroi de ce montant important est un signe de confiance de la part de l’UE dans le Plan d’urgence. Pour sa part, l’Ambassadeur de l’UE a salué les importantes augmentations consenties dans le cadre du budget de l’Etat pour l’éducation et encourage le Maroc à poursuivre sur cette voie, car ce chantier requiert un effort national soutenu et de longue haleine. En ce qui concerne la convention, elle est composée de deux programmes d’appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale en la matière notamment le Plan d’urgence. «Le premier programme, d’un budget de 1,054 milliard de DH, a pour objectif de garantir un enseignement obligatoire de qualité et accessible à tous, en donnant la priorité aux élèves issus de milieux défavorisés», indique Abdelhak Hyani, directeur de la Stratégie et de la planification au ministère de l’Education. Pour ce faire, le programme ambitionne d’atteindre un certain nombre de résultats. Parmi ces derniers, on retient la réduction de manière significative du taux de l’abandon scolaire, tant au primaire qu’au secondaire collégial. Ce qui va permettre d’instaurer un enseignement de base pour tous les élèves de moins de 16 ans.
Au menu également, le renforcement de manière durable de l’efficience professionnelle des personnels qui assurent au quotidien la scolarité des élèves. Sans oublier le volet gouvernance. Quant au second programme, dont l’enveloppe s’élève à 170 millions de DH, il aura pour objectif de contribuer au financement de la construction et la réhabilitation de 1.100 établissements scolaires en milieu rural et préurbain. Il faut signaler que ces programmes ont été identifiés et conçus de façon conjointe avec les ministères de l’Education et celui de l’Economie en coordination avec les principaux bailleurs de fonds comme l’Agence française de développement et la Banque européen d’investissement. Cela dans le cadre de la Facilité investissement voisinage (FIV). «Donc, ces programmes viennent conforter le statut avancé accordé au Maroc par l’UE», conclut un communiqué publié par le département Akhchichine. Pour cela, ce dernier devrait honorer cette confiance en déployant les efforts nécessaires pour atteindre les objectifs quantitatifs et qualitatifs du Plan d’urgence.

Nour Eddine EL AISSIhttp://www.leconomiste.com/
 

Partager cet article

Commenter cet article