Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Enseignement: Des cours d’écologie au programme‏

27 Avril 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #التكوين المستمروبرامج وزارية

Enseignement: Des cours d’écologie au programme
 

· «Eco-Ecoles» touchera 690 établissements

· Sacs en plastique, l’élimination sera progressive

leconomiste.com

TOUS au vert! Un leitmotiv scandé à l’unisson depuis que le Maroc a adopté, le 22 avril dernier, sa Charte de l’environnement. C’est donc dans une ambiance très écolo que 5 conventions de protection de l’environnement ont été signées jeudi dernier à Rabat.
Le programme pédagogique «Eco-Ecoles» passe ainsi d’une phase pilote (2007-2010) à une première phase de généralisation et qui vise 690 établissements primaires dans les 16 régions. «La convention 2010-2013 instaure une approche et des outils de travail dans un processus qui prend du temps. Une culture de responsabilisation individuelle et collective impose donc une démarche pédagogique graduelle», explique le ministre de l’Education, Ahmed Akhchichine. A terme, les cours d’écologie seront dispensés dans les collèges et lycées. Cette convention, où la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement est partenaire, consacre un budget de 12 millions DH pour Eco-Ecoles sur une période de trois ans. Y a-t-il une vraie prise de conscience dans le monde éducatif ou n’est-ce là que des actions pour faire bonne figure? «Les élèves sont conscients de l’existence d’un patrimoine commun et rejettent la cigarette au lieu de la percevoir comme un signe d’indépendance…», rétorque le ministre de l’Education. Il n’en demeure pas moins que parler d’écologie à des écoliers paraît parfois surréaliste lorsque leur établissement est délabré (murs décrépits, toilettes nauséabondes, pas d’espace vert…).
La protection de l’environnement, c’est aussi «la croisade» contre les sacs en plastique. Trois conventions portent sur leur élimination progressive et la promotion de produits de substitution. «Il s’agit de donner du temps aux fournisseurs d’écouler les stocks», affirme Smail Aboulam, docteur en génie de l’environnement et DG de Sadura, société de conseil en développement durable. Rappelons que le 4 septembre 2009, une norme environnementale (NM 11.4.050) est entrée en vigueur. Déjà, des pharmacies ont remplacé le plastique par du papier. Kamal Belhaj Soulami, président de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens, regrette que l’initiative ne soit pas généralisée à toutes les officines. Il y en a 10.000 au Maroc qui consomment 500 millions de sachets par an. La fédération compte sceller un partenariat avec Marpha pour la fourniture de sachet oxo-dégradable. Son DG, Nabil Chraibi, explique «que les sachets dits «bio-assimilables» se désagrègent en 8 à 12 mois».
Enfin, la dernière convention concerne un projet de production de l’énergie par valorisation du gaz de la décharge d’El Oulja, à proximité d’Azemmour.

Faiçal FAQUIHI

 
Envoyer à un amiImprimer cet article Efficacité énergétique Le Maroc et la France signent trois accords stratégiques

Partager cet article

Commenter cet article