Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Enseignement: Comment encourager l’excellence

14 Mai 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مقالات واخبار

Enseignement: Comment encourager l’excellence
 
· 4e édition des Olympiades de physique et chimie

· 40 candidats représentant les délégations de Rabat


L’ÉMULATION dans le milieu scolaire est une pratique à encourager en vue de promouvoir l’excellence et les compétences. Cela à un moment où la maîtrise du savoir et de la technologie est devenue indispensables pour relever les défis de la mondialisation.
Dans notre pays, on constate que les expériences dans ce domaine ne sont pas nombreuses. «Sur le plan national pour les matières scientifiques, on cite à titre d’exemple les Olympiades de mathématiques», souligne Hassan Walkas, président de l’Association marocaine des professeurs de sciences physiques (AMPSP). C’est la raison qui a poussé les responsables de cette dernière à lancer une version dédiée à la physique et la chimie au niveau de l’Académie régionale de l’éducation de Rabat. Les finales de la 4e édition se sont déroulées toute la matinée de samedi dernier. L’après-midi a été consacré à la cérémonie de distribution des prix aux élèves méritants. «20 collégiens et autant de lycéens ont pu arriver à la finale cette année», indique le président de l’AMPSP.
Le plus beau cadeau que puissent faire les enfants à leurs parents n’est-il pas de les voir réaliser des prouesses dans leur parcours scolaire?
Devant une épreuve de physique et chimie, chaque candidat finaliste devait donner le meilleur de lui-même et répondre correctement au maximum de questions. «Dans cet examen, à travers lequel on vise de promouvoir l’excellence, les questions portent sur des situations et problèmes qui nécessitent du candidat une bonne assimilation des connaissances théoriques pour résoudre des problèmes liés à la vie courante», explique Walkas. Les trois meilleurs candidats sont récompensés pour le cycle collège (3e année) et celui de la 2e année du baccalauréat scientifique. Mais avant d’arriver à la finale, il faut se classer premier dans les phases éliminatoires organisées au niveau de chaque établissement scolaire y compris ceux du privé.
Le même travail se fait au niveau de chacune des délégations de l’académie (Rabat, Salé, Témara-Skhirat et Khémisset). 10 candidats (5 du collège et 5 du lycée) arrivent de chaque délégation pour participer à la finale.


Formation


PARMI les objectifs des responsables de l’AMPSP, étendre le champ de ces Olympiades à d’autres académies du pays. «Fort probable que les candidats de la région de Kénitra participeront à la prochaine édition», avance Walkas.
A noter que l’association organise aussi des activités de formation au profit des enseignants de la filière au niveau de la région. Ainsi, près de 350 professeurs vont participer à un atelier prévu samedi prochain à Casablanca.
Il sera animé par une experte française sur la méthode de l’enseignement de la physique et la chimie par la démarche d’investigation qui fait partie de l’approche par compétence.

Nour Eddine EL AISSI

 
Envoyer à un amiImprimer cet article Régionalisation avancée Ce que proposent les chambres de commerce     Forum maghrébin Les patrons s'impatientent <i>De notre correspondante à Tunis, Yousra MAHFOUD</i>


© 2001 L'économiste - Réalisation : Lnet Multimedia

Partager cet article

Commenter cet article