Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Des écoles vraiment libres : voilà la vraie révolution

11 Janvier 2012 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #موضوعات تربوية

 

Des écoles vraiment libres : voilà la vraie révolution
Prenons comme objet de notre observation la société. Qu’est-ce qui nous apparaît ? On observe tout d’abord que des hommes composent la société. Ceux-ci disposent de compétences variées, c’est- à-dire une combinaison de connaissances, d’attitudes et d’aptitudes. Chaque personne est dotée d’un ensemble de compétences qui permet de la différencier d’une autre personne.
Lorsqu’un individu tend à s’émanciper de son hérédité, de son éducation et de son environnement et qu’il pense par lui-même, il commence à suivre son propre chemin. Cette émancipation l’individualise encore plus et le mène à exercer sa liberté, c’est-à-dire à agir en connaissance de cause, autant qu’il peut comprendre et inscrire ses actes dans le monde. Plus forte sera sa pensée et son aptitude à réaliser ses idées, plus cet homme sera libre. On serait alors en droit de se demander ce qui, dans la société, pourrait favoriser cette liberté, cette capacité à penser par soi-même, à développer librement ses compétences, à agir dans le monde.
L’éducation apparaît incontournable pour répondre à cette question. Mais en ayant saisi que l’éducation était une réponse importante, on n’a fait qu’une partie du chemin. Il faudrait ensuite réfléchir au type d’éducation qui conviendrait le mieux pour la liberté. La réponse est évidente, il s’agirait d’une éducation fondée sur la liberté. Mais quelles seraient les conditions d’une liberté de l’éducation ?
Tout d’abord, il faudrait que cette éducation ne reçoive aucune influence de l’extérieur, qu’elle soit totalement indépendante d’un quelconque pouvoir. Ensuite, il faudrait que les enseignants s’inscrivant dans cette libre éducation soient des individus ayant atteint un certain degré de liberté intérieure afin de pouvoir la transmettre aux élèves. La direction de l’établissement devrait donc être en mesure de discerner ce degré de liberté dans ses recrutements d’enseignants. Observons de nouveau la société et particulièrement l’éducation en France.
On découvre une Education Nationale, c’est-à dire dirigée par le ministère de l’Education Nationale et donc par l’Etat. Les intérêts de l’Etat s’immiscent donc dans cette éducation, l’enseignement de l’histoire en est l’exemple le plus frappant.
On découvre également une éducation privée, par exemple de grandes écoles de commerce, où l’on forme les étudiants dans un esprit purement économique. Là ce sont donc des forces économiques qui s’introduisent dans l’éducation, afin que la rentabilité et le profit dominent. D’autres écoles privées existent, fondées sur des projets pédagogiques alternatifs. Moins elles dépendent de l’Etat et des forces économiques dans leur pédagogie et plus elles se rapprochent d’une éducation libre. Dans ce sens, on peut alors les appeler « écoles libres ».
Favoriser de telles écoles sera la tâche de ceux qui veulent œuvrer pour la liberté de l’homme.
camilia
http://www.alterinfo.net/Des-ecoles-vraiment-libres-voila-la-vraie-revolution_a69365.html

Partager cet article

Commenter cet article