Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Comment travailler rapidement et efficacement les mathématiques

10 Octobre 2010 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #جذاذات ووثائق تربوية

8 oct. 2010 Maxime Derville

Les mathématiques - Google Images
Les mathématiques - Google Images
Votre enfant se plaint de ses notes en mathématiques ? Vous souffrez sous le poids des démonstrations, théorèmes et travaux dirigés ? Quelques conseils...

Que ce soit pour les plus jeunes ou bien pour les plus grands, pour bien comprendre et appliquer un théorème, il faut savoir le démontrer. La démonstration d'un théorème est l'apprentissage même du comment et du pourquoi. Sans ces deux questionnements, pourquoi et comment pourrait-on appliquer le théorème en question ? De là, des erreurs, frustrations et...des mauvaises notes et un dégoût de cette discipline à l'origine de toutes les sciences et philosophies.

Pour les études primaire et secondaire

De l'école primaire au baccalauréat, les mathématiques restent très classiques et conventionnelles, ce sont donc les bases, celles qu'il faut absolument digérer au plus vite : identités remarquables, calculs de base, résolution d'équations linéaires, affines ou polynomiales du second degré, théorème de Pythagore, théorème de Thalès, etc.

Tous ces outils de base sont primordiaux et il est important de ne pas se braquer devant elles. Si cela devait se produire, le dégoût de la matière tout entière naîtrait en vous. Pour ne pas en avoir peur, sachez les affronter une bonne fois pour toutes : apprenez et, surtout, comprenez pourquoi ce théorème existe. Sachez d'où il vient et à quoi il sert. Comprenez les besoins d'antan et reliez-les au théorème. Sachez à tout moment pouvoir démontrer tel ou tel théorème en quelques minutes.

Une règle d'or : Connaître et comprendre les théorèmes et démonstrations du cours avant de s'attaquer aux exercices.

Pour les études supérieures

Après le baccalauréat, les théorèmes, corollaires et démonstrations se multiplient afin de rattraper le retard pris par la simplification des programmes scolaires et des épreuves de mathématiques du baccalauréat.

Ne pliez pas sous le poids des cours volumineux et sachez, comme auparavant, les affronter avec sang froid.

Reprenez, au rythme que vous souhaitez, mais le plus régulièrement possible, et à tête reposée (extrêmement important, jamais à la sortie du cours ou lorsque vous avez la tête gonflée), les derniers cours. Relisez attentivement les démonstrations, comprenez-les et sachez les refaire. Il ne faut jamais contourner un obstacle et le laisser de côté car il provient toujours d'une difficulté ou d'une erreur. Demandez à vos camarades ou à votre professeur de vous éclaircir sur le point sombre.

Ne vous précipitez surtout pas à relire votre cours, en vous disant qu'il y a une tonne d'exercices à faire. Le temps que vous perdez à relire attentivement votre cours sera gagné sur celui passé sur les exercices. Le cours doit être su sur le bout des doigts avant de s'attaquer aux exercices ou d'aller en TD. Si vous n'avez rien compris au cours, profitez du TD pour relire votre cours et éclaircir les difficultés avec votre professeur.

La même règle d'or : Connaître et comprendre les théorèmes et démonstrations du cours avant de s'attaquer aux TD.

CONT11

Tous droits réservés Maxime Derville. Demandez l'autorisation de l'auteur avant toute reproduction sur Internet ou dans la presse traditionnelle.

  • Les mathématiques - Google Images

    Les mathématiques - Google Images

  • Les mathématiques - Google Images

    Les mathématiques - Google Images

  • Les mathématiques - Google Images

    Les mathématiques - Google Images

commenter cet article

Partager cet article

Commenter cet article