Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Comment redynamiser l’enseignement du français

9 Avril 2010 , Rédigé par mazagan Publié dans #مقالات واخبار

Comment redynamiser l’enseignement du français
 
· Un investissement de près de 2,4 millions d’euros

· Le projet PREF reconduit jusqu’en 2011


«Booster et redynamiser l’enseignement du français au Maroc». C’est dans cette visée qu’ont été crées les pôles Pédagogiques de Référence pour l’Enseignement du Français (Pref) dont l’objectif est de rénover les formations en français dispensées par les centres de formation des enseignants, CFI et CPR, grâce à la redéfinition du contenu de la formation initiale, à l’appui au développement de la formation continue et à la création de centres de recherches pédagogiques.
L’Académie régionale d’éducation et de formation (Aref) de Souss-Massa-Draâ, l’une des bénéficiaire du projet, avec celles de l’Oriental et de Tadla Azilal, a accueilli la semaine dernière une réunion des acteurs impliqués dans le projet au niveau régional et national afin de faire le bilan des activités 2009, de mettre en œuvre le plan d’action 2010 et de lancer le programme de création d’un bulletin de liaison propre au projet.
«Il est impératif, souligne Yahia Gourmati, chef du projet, d’améliorer la qualité de l’enseignement-apprentissage du français dans les écoles et collèges de l’enseignement public marocain en renforçant les compétences des principaux acteurs de la formation initiale et continue». En effet, l’idée du Pref a démarré d’un constat: le niveau bas des élèves malgré les efforts consentis par le département de tutelle. Il s’agissait donc de favoriser le renouvellement des méthodes pédagogiques, des contenus et des pratiques de classe et ceci dans le cadre d’appui à la réforme de l’enseignement tel que stipulé dans le plan d’urgence 2009/2012 du système éducatif national.
Financé par le ministère français des Affaires étrangères et européennes et le ministère marocain de l’Education Nationale, le projet Pref bénéficie d’une enveloppe budgétaire de près de 2,4 millions euros.
Sa durée de vie qui, au départ s’étend de 2007 à 2009, a été prolongée jusqu’en 2011 de par l’impact positif ressenti. Le Pref se décline en trois composantes. D’abord, la rénovation de la formation initiale, volet piloté par la Direction de la formation des cadres avec un budget de près de 500.000 euros; ensuite l’appui au développement de la formation continue, piloté par la Direction des Curricula avec une enveloppe budgétaire de près de 600.000 euros et enfin la création de trois centres de ressources au sein de chaque pôle de référence avec une enveloppe budgétaire de plus d’un million d’euros, volet piloté par le Centre national des innovations pédagogiques et de l’expérimentation (Cnipe).
La première composante a pour objectif spécifique de définir une stratégie nationale de rénovation et de mettre en œuvre de nouveaux curricula de formation initiale des enseignants des écoles et collèges en accompagnant leur généralisation. En sont bénéficiaires les formateurs et les élèves des Centres de formation des instituteurs (CFI) et des Centres pédagogiques régionaux (CPR).
La deuxième composante vise la mise en place du cadre général de la formation continue. Cette formation concerne les enseignants de français et les personnes-ressources chargées de la mise en œuvre des plans académiques de formation à partir de nouveaux outils et approches pédagogiques. Quant à la troisième composante relative aux centres de ressources, elle vise la mise à disposition des enseignants et des formateurs, d’une documentation de références et des outils d’autoformation. C’est aussi un cadre agréable pour soutenir le travail des équipes de concepteurs de modules pédagogiques.


Espace de formation


L’AREF de Souss-Massa-Draâ a été l’une des premières à mettre en place le Centre régional de ressources pédagogiques (CRRP) d’appui à l’enseignement du français. Le local, sis à l’ancienne école Ibn Zaïdoun sur l’Avenue Moulay Abdallah à Agadir, dispose d’une médiathèque contenant plus de 4.000 documents relatifs entre autres, à la pédagogie générale, aux sciences de l’éducation, à la didactique de la langue française, à la littérature de jeunesse... En plus d’un espace recherche et autoformation, le centre dispose d’un espace formation pour des stages, animations pédagogiques, manifestations culturelles …

Fatiha NAKHLI

 
Envoyer à un amiImprimer cet article Chaouen se dote d’un centre pour la mémoire      


© 2001 L'économiste - Réalisation : Lnet Multimedia

 

Partager cet article

Commenter cet article