Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Approche par compétences La pédagogie se modernise

24 Novembre 2010 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #مقالات واخبار

Approche par compétences

La pédagogie se modernise
 
· Passage d’une logique de l’investissement à une logique de résultats

· Analyse rigoureuse de la fonction de travail


«Un pays vaut ce que vaut son système éducatif. Celui-ci vaut ce que valent ses démarches pédagogiques et ses enseignants», a affirmé le Pr Abderrahim Harouchi, ex-ministre de la Santé et du développement social, de la famille et de la solidarité et ex-doyen de la faculté de médecine de Casablanca. C’était à l’occasion de la présentation de son livre «Pour un enseignement efficace, l’approche par compétences» dont l’ambition est de poser les bases théoriques de cette notion et d’en expliquer les modes d’application. Cet ouvrage propose un changement dans l’approche pédagogique et cherche à mettre à la portée des enseignants un outil d’apprentissage, de pratique, de formation et de propositions de décisions. Le Pr Harouchi n’en est pas à sa première initiative du genre. Déjà dans les années 1980, il avait publié «Apprendre à apprendre». Un ouvrage qui a eu beaucoup de succès auprès des étudiants en médecine de l’époque. Aujourd’hui, la grande majorité des systèmes éducatifs s’entendent pour placer l’approche par compétences au cœur des curriculums. En effet, ils estiment qu’il s’agit là d’une des meilleures approches pour répondre aux exigences et aux défis de la société d’aujourd’hui, tant sur le plan économique que social. Former de véritables compétences suppose une transformation du rapport au savoir des enseignants, car on ne développe pas les connaissances. En fait, une formation uniquement axée sur l’acquisition des savoirs ne rend pas nécessairement une personne compétente. On peut connaître des techniques, des règles d’organisation ou de gestion et ne pas savoir les appliquer au moment opportun. On peut connaître le droit commercial et mal rédiger des contrats. Les compétences sont utilisées en formation professionnelle depuis plusieurs années. L’approche par compétences cherche donc à remédier aux limites et aux insuffisances de la pédagogie centrée sur le savoir. Elle consiste essentiellement en une analyse rigoureuse de la fonction de travail à laquelle on souhaite préparer des lauréats. On identifie ainsi, à partir des meilleures pratiques, les compétences, les savoirs et les attitudes nécessaires.
Au Maroc, la crise du système éducatif se traduit notamment par 400.000 abandons scolaires par an pour le primaire et le secondaire. Ce qui annihile les efforts de généralisation de la scolarisation. En plus, sur 100 élèves inscrits au primaire, 13 seulement dépassent le baccalauréat. Les études internationales auxquelles le Maroc a choisi de participer montrent que le niveau des élèves marocains est globalement faible comparé à celui d’élèves d’une cinquantaine de pays participants. La recherche du meilleur rapport coût/efficacité du système éducatif est devenue une exigence pour tous les pays, compte tenu du poids budgétaire de l’éducation (+ 25% du budget général du Maroc) et du contexte de crise économique. Un tel investissement peut devenir une hémorragie financière institutionnalisée s’il n’est pas orienté en fonction des besoins du pays et s’il n’est pas productif.
Dans l’enquête internationale sur les enseignants, l’enseignement et l’apprentissage (Talis), auprès de 75.000 enseignants, plus de 40% estiment que l’offre adéquate en matière de développement professionnel n’existe pas. La plupart des pays développés se sont orientés vers cette approche, afin de recentrer l’enseignement sur les capacités des élèves à mettre en œuvre leurs connaissances. Dans l’enseignement supérieur, l’approche par compétences traduit un changement de paradigme, elle marque le passage d’une logique de l’investissement à une logique de résultats, matérialisés par les acquis visés par une formation, c’est-à-dire les compétences que les futurs diplômés devront acquérir..

J. T.
source ; l'économiste
Envoyer à un amiImprimer cet article Emploi et Carrière Enseignement supérieur: La démarche qualité progresse

Partager cet article

Commenter cet article