Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française/Pratique3/3

15 Mai 2009 , Rédigé par mazagan Publié dans #METHODOLOGIE DU FRANCAIS

une friandise :
« Tiens, Sam, voilà quelque chose de délicieux ».
Sam attrape la friandise au vol et la croque. Il remue encore plue fort la
queue.
1 – Lis et complète le tableau.
ien ieu
2 – Complète suivant le modèle.
Un chien une chienne
Un musicien …………….
Un pharmacien ……………..
3 – Complète suivant le modèle.
Yacine est curieux Lydia est curieuse
Yacine est furieux Lydia est ………..
Yacine est capricieux Lydia est …………
4 – Lis les mots classe-les.
La teinte – un électricien – le tien – rien
Une ceinture – un frein – plein – un lien
ein ien
5 –
Lis et regarde bien les mots des deux listes.
Note les différences que tu vois et que tu entends.
Il y a une
différence
Il n’y a pas de
différence
Furieux Furieuse
Méchant Méchante
Fidèle Fidèle
Couché Couchée
Gros Grosse
Musclé Musclée
Le chien
est
Féroce
La chienne
est
Féroce
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
147
noir Noire
6 – Ecris un petit texte sur un animal que tu aimes bien.
Révision
Avec ses parents, Yacine visite l’aéroport. En arrivant, on voit de gros
avions atterrir et décoller. Que de monde autour de l’aérogare !
Quand on entre, les portes s’ouvrent toutes seules. Des escaliers roulants
vous conduisent au premier étage et à la terrasse. Beaucoup de personnes
attendent.
Une voix annonce dans les haut-parleurs : « Le vol à destination de
Constantine… ». Yacine n’entend pas la suite : il est étourdi par cette animation.
De la terrasse, on voit les grandes pistes. Tout près, plusieurs avions
attendent. L’un d’eux démarre. C’est un Boeing. Ses moteurs font un bruit
épouvantable.
Yacine veut poser des questions à son papa, mais il n’entend pas les
explications : il a l’impression d’être sourd.
1 - Lis le texte puis complète le tableau.
ion tion
2 – Complète le tableau avec des mots du texte.
t s
3 – Lis les mots et classe-les.
Un point – un pion – un lion – loin –
Moins – un camion – une pension – le
soin -
oin ion
4 -
Lis et regarde bien les mots des deux listes.
Note les différences que tu vois et que tu entends.
Il y a une
différence
Il n’y a
pas de
différence
Décolle Décollent
Atterrit Atterrissent
Se pose Se posent
Part Partent
Arrive Arrivent
Vole Volent
L’avion
Attend
Les
avions
Attendent
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
148
démarre Démarrent
4 – Pose deux questions sur le texte et réponds à ces questions.
5 – Relie
Q q w v V
X x W Z z
Révision
Maman a entrepris le nettoyage de la cuisine. Yacine veut l’aider.
« Commence par essuyer le reste de la vaisselle, dit maman. Moi, je vais
nettoyer les rayons des placards et les tiroirs ».
Yacine a fini.
« Je peux balayer la cuisine ?
- Oui, répond maman. Pendant ce temps, je vais enlever la poussière des
tuyaux ».
Au bout d’un moment, Yacine s’écrie joyeux :
« Regarde ce que j’ai trouvé sous le buffet : mon crayon neuf que je croyais
avoir perdu hier. Tiens, il y a aussi un noyau de cerise !
maman rit.
- Tu vois, si on ne nettoyait pas, on perdrait tout et tout serait sale ! ».
1 – Lis le texte puis complète le tableau.
oy ay uy
2 – Complète suivant le modèle.
Aboyer Le chien aboie dans le jardin.
Se noyer Le baigneur se …… dans le lac.
Tutoyer Le maître …… ses élèves.
Employer Pour colorier son dessin, Yacine …… des feutres.
Envoyer Nawel…… une lettre à son amie.
Essuyer Maman …… la vaisselle.
Appuyer Yacine …… trop fort sur son crayon.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
149
3 –
Lis et regarde bien les mots des deux listes.
Note les différences que tu vois et que tu entends.
Il y a une
différence
Il n’y a pas de
différence
Parle Parles
Nettoie Nettoies
Chante Chantes
Balaie Balaies
Ris Ris
Réponds Réponds
Vais jouer Vas jouer
je
vois
tu
vois
4 - Lis les phrases et classe-les.
Il essuie la vaisselle – Elle nettoie les placards –
Il balaie la cuisine – Elle enlève la poussière –
Il trouve un crayon – Elle rit
Ce que fait Yacine
Ce que fait maman
Révision
Yacine a la permission de se servir de l’appareil photographique de son
papa. Il veut photographier sa petite soeur.
Il commence par examiner l’appareil en détail :
« Bon, il faut tourner ce bouton après chaque photo, puis on regarde par là
et on appuie sur le déclic. C’est facile ! ».
La petite soeur est dans le jardin, dans son berceau, près du portail.
Justement, c’est l’heure de son réveil.
Yacine regarde où est le soleil, il se place à trois mètres. Il colle son oeil
contre le viseur et clic ! la photo est prise. Yacine est très fier.
« J’ai fait la première photo de ma soeur ! » dit-il.
Mais la photo sera-t-elle bonne ?
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
150
1 – Lis le texte puis complète le tableau.
ail eil
2 – Lis les mots et classe-les.
Le ciel – le soleil – le réveil – le miel –
Un appareil -
iel eil
3 – Lis les mots et classe-les.
L’appareil – les photos – trois mètres – sa soeur –
Chaque photo – ses parents – le déclic – ce bouton –
Des détails – quatre heures – son berceau – quelques jours -
Il y en a un seul Il en a plusieurs
4 – Pose des questions qui commencent par : qui, que, où
qui __________________________________________________ ?
que ________________________________________________?
où ? ______________________________________________ ?
5 – Ecris ce qu’on verra sur la photo prise par Yacine ?
Dans son terrier, Renard se réveille. Il sort et tend l’oreille. Il entend le
vent dans le feuillage, puis une grenouille qui plonge dans une mare, un caillou
remué par un animal, un cri d’oiseau, une abeille qui bourdonne.
Rassuré, il se met en route, silencieusement ; il fouille les broussailles à la
recherche d’un nid, il renifle les feuilles mortes. Mais il ne trouve rien.
Déçu, il va vers la plaine. Il connaît un poulailler où se trouvent de belles
volailles. Il s’approche. Mais le chien du fermier veille et aboie furieusement.
Renard s’enfuit.
Pauvre renard ! Il mangera quand il trouvera quelque chose.
1 - Lis le texte et complète le tableau.
aill eill euill ouill
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
151
2 – Complète suivant le modèle avec « ail » ou « aille ».
un rail une muraille
un port… un dét…
une vol… un trav…
une méd… une bat…
3 – Complète suivant le modèle avec « eil » ou « eille ».
le soleil la corbeille
la bout… le somm…
le rév… la corn…
la gros… le cons…
4 – Complète suivant le modèle.
Le renard se réveille.
Les renards se réveillent.
La grenouille plonge.
Le chien aboie.
Le renard ne trouve rien.
5 – Relie ce qui va ensemble.
Le chien
L’abeille
Le chat
L’oiseau
Le mouton
bourdonne
aboie
miaule
bêle
chante
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
152
6 – Complète en te servant du texte.
Renard se réveille dans ……………………………………
La grenouille plonge dans …………………………………
Renard cherche un nid dans ……………………………..
Les volailles sont dans ……………………………………
Renard entend le vent dans ……………………………….
7 – Relis le texte, recopie la phrase qui dit ce qui arrivera plus tard.
Aujourd’hui, vendredi, Yacine et sa famille vont en pique-nique à la
campagne. Papa trouve un endroit tranquille, dans une clairière de la forêt ; puis
maman étale une nappe sur le sol et sort les provisions. Mais la petite soeur se met
à crier ; maman la prend, la déshabille et la change ; papa lui donne son biberon.
Pendant ce temps, Yacine gambade dans la clairière ; il essaie d’attraper
des papillons mais il n’arrive pas, car il a oublié son filet ; il cueille ensuite des
primevères et des jonquilles.
Il fait très bon ; le soleil brille fort, mais on n’a pas trop chaud.
« A table !… » dit maman.
1 – Lis le texte puis complète le tableau.
ill i
2 – Lis les mots du cadre et classe-les.
La ville – une coquille – la cheville – une fille –
Il est tranquille – la famille – un village – mille -
J’entends ille Je n’entends pas ille
3 – Complète suivant le modèle.
Yacine va en pique-nique.
Yacine et sa famille vont en pique-nique.
Yacine fait un bouquet.
Yacine et sa maman ………………………………
Yacine a faim.
Yacine et sa soeur ………………………………….
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
153
Le travail – une oreille – le feuillage – il se mouille
– une bataille – un brouillon – le réveillon
– un fauteuil – le réveil – un portefeuille
- un caillou – une grenouille
un crayon – un tuyau
une assiette – mercredi
un pyjama- du fil
de la viande – hier
un noyau – un pylône
Révision
1 – Lis les mots du cadre. Entoure les syllabes qui composent ces mots.
Janvier – le ciel – le milieu – un chien – un camion –
Une pharmacienne – attention – un curieux – bien –
Le miel – furieuse – un avion – adieu – un papier –
Une Indienne – une addition – furieux – une curieuse -
Classe ces mots.
Ier tion ieu
Iel ien ieux
Ion ienne ieuse
2 – Lis les mots du cadre p uis classe-les.
J’entends ye J’entends ye
S’écrit i
S’écrit y
3 – Classe les mots contenant le même son dans la même colonne.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
154
Nous voici à la fin de l’année. Tous nos amis ont bien travaillé. Ils parlent
maintenant des grandes vacances. C’est Amadou qui voyagera loin : il retourne en
Afrique. Amina va le moins loin : comme ses parents déménagent, elle restera
avec sa grand-mère, dans la ville voisine.
Nawel part dans les Aurès, en colonie de vacances. Mahdi, qui a beaucoup
toussé cet hiver, ira se reposer en Kabylie. Rachid va parcourir avec ses parents,
en caravane, toute la côte de la Méditerranée. Yacine va d’abord à Oran, chez son
oncle ; puis avec ses parents et sa petite soeur, il ira en Espagne. Lydia partira à
Constantine, chez ses grands-parents. Mais où se trouvent toutes ces régions ?
Sont-elles très loin ou tout près ?
Pour le savoir, regardons une carte de l’Algérie.
1 – Lis le texte puis à côté de chaque majuscule, recopie un nom d’enfant qui
commence par cette lettre.
A _____________________ L _____________________
N _____________________ R _____________________
M _____________________ Y _____________________
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
155
2 – Classe dans trois ensembles des mots du texte qui commencent par une
majuscule.
Noms d’enfants Noms de pays ou de régions Autres noms
3 – Réponds aux questions :
De quoi parlent nos amis ?
Qui voyagera le plus loin ? Où ira-t-il ?
Que fera Rachid ?
4 – Relis le texte, écris dans chaque étiquette le nom de l’enfant qui ira pendant
les vacances, dans la région indiquée.
5 – Transforme suivant le modèle :
Amadou retournera en Afrique.
Est-ce que Amadou retournera en Afrique ?
Lydia partira à Constantine.
Nawel ira dans les Aurès.
Mahdi ira se reposer en Kabylie.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
156
Yacine ira à Oran.
6 – Même exercice.
« Je retournerai en Afrique » dit Amadou.
Amadou retournera en Afrique.
« Je partirai à Constantine » dit Lydia.
« J’irai dans les Aurès » dit Nawel.
« J’irai me reposer en Kabylie » dit Mehdi.
« J’irai à Oran » dit Yacine.
7 – Transforme suivant le modèle.
Le soleil brille fort. On n’a pas trop chaud.
Le soleil brille fort mais on n’a pas trop chaud.
Yacine essaie d’attraper des papillons. Il n’y arrive pas.
Le renard s’approche du poulailler. Le chien du fermier veille.
Les amis vont se quitter. Ils se retrouveront à la rentrée.
Yacine veut jouer avec se soeur. Elle est trop petite.
8 – Change la place d’un groupe de mots.
Le brouillard empêche de voir ce matin.
Ce matin, le brouillard empêche de voir.
Cette nuit le vent a soufflé très fort.
Lydia aime lire, bien installée dans son fauteuil.
Sous le feuillage des arbres, on est à l’abri du soleil.
Yacine ira à Oran avec ses parents et sa petite soeur.
Textes à exploiter en 4e AF
Comme chaque matin, la reine attend des visiteurs importants.
« Maman, dit la petite princesse, je voudrais…
- Je n’ai pas le temps, ma chérie.
- Mais Maman, je voudrais juste quelques bisous…
- J’ai trop de travail, ma chérie. Prends mon avion et essaie de trouver la reine
des bisous ».
Kristien Aertssen, La reine des bisous, Editions Pastel
Dans une jolie vallée vivaient, sans se connaître, un gentil petit lapin et un
méchant loup.
Tous deux étaient à la recherche d’un ami, un vrai…
Pascal & Cirel, Ami-Ami, Editions Pastel
François vit un oiseau. Ce sont des vrais amis.
Mais un soir, l’oiseau est inquiet : « Même si je suis là, François se sent
seul », se dit-il. Il faut que je lui cherche une compagne ».
Mais comment faire pour trouver une dame quand on est oiseau.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
157
Carl Norac & Jean-Luc Englebert, Pierrot d’Amour, Editions Pastel
Le vieux roi est mort. Le petit prince pleure en regardant la mer.
Trois coups sont frappés à la porte :
« Viens, petit prince, c’est ton tour… ».
On lui pose une couronne sur la tête. C’est lui maintenant le roi. Mais le
petit roi ne peut retenir ses larmes.
« Allons, cessez de pleurer, Majesté » lui dit le grand conseiller.
« Vous devez exercer votre métier de roi et un roi ne pleure pas ».
Béatrice Deru-Renard & Edith, Un roi ne pleure pas, Editions Pastel
Lucien le chien est artiste de cirque. Et les spectateurs viennent de partout
l’acclamer. Mais, après les vivats et les bravos, Lucien se retrouve seul et ça le
rend triste.
Partout autour de lui, Lucien voit des couples heureux d’être ensemble.
Lui aussi voudrait trouver l’amour.
Call Cneut, L’étonnante histoire d’amour de Lucien le chien, Editions Pastel
« Regarde, Dob, le poisson doré ! Je vais l’attraper.
- On n’a pas le temps, Pop, il faut ramer. Le ciel est tout noir. Une tempête se
prépare.
- Et mon poisson alors ? »
Kris Nauwelaerts, Pop & Dob, Editions Pastel
« Ma voisine ne ressemble pas à toutes les voisines ».
Les gens du village disent en la regardant passer : « Changez de trottoir,
voilà la sorcière ! »
Pourtant, moi, je le trouve jolie avec son grand chapeau et ses cheveux qui
dansent…
Carl Norac & Sophie Moon, Une visite chez la Sorcière, Editions Pastel
Risson marchait depuis longtemps quand il arrive au pays des Longues
Oreilles. « Bel endroit… Il doit y faire bon vivre », se dit-il.
Mais on ne s’installe pas comme ça au pays des Longues Oreilles.
Stibane, Risson au pays des Longues Oreilles, Editions Pastel
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
158
Chaque jour, Lise demande à son miroir :
« Miroir, suis-je toujours la plus petite des souris ? »
Et chaque jour, le miroir lui répond oui. Alors Elise pousse un gros soupir.
Bénédicte Quinet, Elise Petite, Editions Pastel
C’est l’été. Comme chaque année, André retrouve ses cousins sur la plage.
Ils décident de construire un autobus dans le sable. Mais André, lui, a une autre
idée : il va faire une voiture de course.
Corine Jamar & Laurence de Kemmeter, La petite auto d’André, Editions Pastel
Lola a un petit frère. Il s’appelle Théo. Lola trouve qu’il lui ressemble et
veut le pendre dans ses bras.
Elle veut aussi lui donner Grand Loup, son plus beau jouet. Mais Théo ne
le veut pas. Il pleure.
« Je crois qu’il ne l’aime pas », se dit Lola.
Carl Norac & Claude K. Dubois, Tu m’aimes ou tu ne m’aimes pas ?, Editions Pastel
Ce matin, quand Archibald se réveille, tout est différent : le plafond est
très haut. La fenêtre, les rideaux, l’armoire, la porte… tout est trop grand !
Il est dans la chambre d’un géant…
Mais non, c’est bien sa chambre : c’est lui qui est devenu tout petit
pendant la nuit ! Tout petit comme une souris…
Mario Ramos, Je ne suis pas une souris, Editions Pastel
Quand Petit Lapin se réveille, il sait que ce jour n’est pas un jour comme
les autres.
« C’est mon anniversaire ! » dit-il. « Je ne suis pas vraiment un petit lapin.
Je suis un grand lapin maintenant ! »
Harry Horse, Petit Lapin perdu, Editions Pastel
C’est l’histoire d’un petit bonhomme qui grandissait.
Ce n’était plus un bébé du tout. Sauf la nuit, lorsqu’il réclamait à grands
cris un biberon de lait chaud !
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
159
C’est l’histoire d’un petit bonhomme qui, chaque nuit, empêchait
ses parents de dormir sur leurs deux oreilles…
Jeanne Ashbé, La nuit, on dort !, Editions Pastel
Sur la route, Tut ! Tut ! Une voiture.
Tululu ! Une ambulance.
Pin ! Pon ! Les pompiers.
Teuf ! Teuf ! Un tracteur…
Et de l’autre côté, une route toute libre où l’enfant pourra faire circuler une
ambulance, un camion ou ses petits autos à lui.
Jean Maubille, Tut ! Tut !, Editions Pastel
Compréhension de sens en 4e AF
Objectif : lecture compréhension de sens
Marie a entrepris le nettoyage de sa chambre. Pendant que maman passe
l’aspirateur qui est très bruyant, Marie monte sur une chaise pour essayer de
balayer le dessus de l’armoire. Mais elle n’y arrive pas, c’est trop haut.
« Prends plutôt un chiffon pour essuyer les carreaux et les tuyaux, dit
maman, je me chargerai des rayons des étagères et de l’armoire ».
Sous son lit, Marie retrouve des crayons qu’elle croyait perdus et un noyau
d’abricot tout sec. Joyeuse, elle se met à rire… et maman l’imite.
Je lis les phrases suivantes et je les classe dans la colonne correspondante
Elle passe l’aspirateur.
Elle essuie les carreaux.
Elle nettoie les rayons des étagères.
Elle fouille sous le lit.
Elle enlève la poussière sur l’armoire.
Elle retrouve ses crayons.
Ce que fait Marie Ce que fait maman
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
160
Sujet 6e AF
D’où vient le coton ?
D’une plante appelée le cotonnier.
A l’état sauvage, le cotonnier peut atteindre sept mètres de haut et vivre au
moins dix ans. Celui qu’on cultive est beaucoup plus petit et ne vit qu’une année.
Deux mois après la plantation, les branches touffues se couvrent de fleurs.
La fleur se fane au bout de trois jours et tombe. A sa place, naît un petit
fruit vert, la capsule. Les graines qu’elle contient sont entourées de fibres
blanches : c’est le coton !
Alain Riquier, Le coton qui nous habille
I – Compréhension de texte
1 – Entoure la bonne réponse.
Le coton est : une plante
un légume
un fruit
2 – Coche la bonne réponse.
A l’état sauvage, le cotonnier peut atteindre :
- huit mètres
- sept mètres
- dix mètres
3 – Entoure la réponse juste.
Le cotonnier sauvage peut vivre :
- dix ans
- sept ans
- cinq ans
4 – Dis vrai ou faux.
Le petit fruit qui naît à la place de la fleur est le bourgeon.
Les branches touffues se couvrent de fleurs, deux mois après la plantation.
5 – Souligne la bonne réponse.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
161
Le texte est : un texte narratif
un dialogue
un texte informatif
II – Fonctionnement de la langue
1 – Barre l’intrus : l’oranger – le cordonnier – le palmier – l’olivier
2 – Donne un mot de la même famille que plantation.
3 – Encadre la bonne réponse.
D’où vient le coton ? C’est une phrase : déclarative
interrogative
exclamative
4 – Décompose la phrase en ses principaux constituants.
La fleur se fane au bout de trois jours.
5 – Complète.
Aujourd’hui, je cultive du coton.
Demain, je ………….. du coton.
Hier, j’………………..du coton.
6 – Transforme.
Les branches touffues se couvrent de fleurs.
La …………………………………………
7 – Je réécris la phrase avec et ou est.
Le cotonnier (et/est) une plante sauvage (et/est) cultivée.
III – Expression écrite
Sujet 1
Fais un texte parlant de l’arbre en t’aidant des questions suivantes.
De quoi se compose un arbre ?
Est-il utile ? Pourquoi ?
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
Sujet 2
Tu veux planter un arbre. Raconte comment tu fais en quelques lignes.
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
162
Sujet 6e AF
Naufrage du cargo Cougar
180 tonnes de déchets de fuel, mélangé à des débris de toutes natures,
emportés par les courants marins à la suite du naufrage le 29 janvier dernier du
cargo Cougar au large des côtes de Tipasa, ont été ramassés à indiqué jeudi
l’association Tell Bahr.
Le stockage provisoire des déchets ramassés s’opère à la décharge de
gravats de Staouéli. Tandis que l’accès aux sites pollués est interdit, les travaux de
nettoyage de ces zones sont en cours.
Fuel : pétrole
D’après El Moudjahid, du 08/02/2003
I – Compréhension de texte :
1 – Souligne tous les noms cités dans le texte.
Le stockage – les travaux – les plages – des côtés – la mer – des déchets – un
rivage
2 – Relie par une flèche la bonne réponse.
Le Cougar contenait 100 tonnes de fuel
130 tonnes de fuel
180 tonnes de fuel
3 – Barre ce qui est faux.
L’Alizé
Le cargo s’appelle Le Cougar
Le Neptune
4 – Entoure la bonne réponse.
le 18 janvier
Le Naufrage a eu lieu le 8 février
le 29 janvier
donner des informations
5 – Ce texte sert à raconter une histoire
décrire un personnage
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
163
Encadre la bonne réponse.
II – Fonctionnement de la langue :
1 – Entoure l’indicateur de temps.
Le 29 janvier dernier, des déchets ont été ramassés au large des côtes de Tipasa.
2 – Souligne d’un trait le CC de la phrase suivante.
Le stockage des déchets s’oère à la décharge de Staouéli.
3 – Complète les phrases par « et » ou « est ».
Il … interdit de polluer la mer.
Des tonnes déchets sont ramassés sur les plages de Zéralda…de Staouéli.
4 – Transforme les phrases suivantes :
a – Aujourd’hui, les pompiers ramassent les déchets.
Demain, …………………………………………
b – Aujourd’hui, les travaux de nettoyage sont en cours.
Demain, ……………………………………………
III – Expression écrite : Attention ! tu dois choisir un seul sujet
1er Sujet
Ces jours-ci, il a beaucoup plu. Cite les bienfaits de la pluie. (bienfaits = les
bonnes choses)
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
2e sujet
Donne quatre (04) conseils pour protéger l’environnement.
………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
Sujet de composition 5e AF
Les papillons
De toutes les belles choses
Qui nous manquent en hiver
Qu’aimez-vous le mieux ? Moi, les roses,
Moi, l’aspect d’un beau pré vert,
Moi, la moisson blondissante,
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
164
Chevelure des sillons,
Moi, le rossignol qui chante,
Et moi, les beaux papillons.
Gérard de Nerval
I – Compréhension de texte :
1 – Barre les intrus.
Dans le pré, on trouve : des légumes – les fleurs – des papillons – de l’herbe – du
blé.
2 – Souligne ce qui est juste :
la cueillette des fleurs
La moisson c’est
la récolte du blé
blanche
3 – Blondissante veut dire verte
blonde
4 – Dis vrai ou faux. Vrai Faux
une histoire
Ce texte est une recette de cuisine
Un poème
II – Fonctionnement de la langue :
1 – Entoure les mots de la même famille que « vert ».
verdure – verre – verdâtre – verdoyant – ver
2 – Complète avec un CC.
Le cultivateur sème le blé…………………………..
3 – Mets les verbes entre parenthèses au temps qui convient :
C’est le printemps, les arbres (fleurir) car la pluie, en hiver, (tomber)
abondamment.
C’est le printemps, les arbres………..car la pluie, en hiver,
…………..abondamment.
L’été prochain, l’agriculteur (avoir) une bonne récolte, il (être) content.
L’été prochain, l’agriculteur……..une bonne récolte, il …..content.
4 – Transforme au féminin.
Moi, j’aime le beau pré vert.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
165
Moi, j’aime la……… prairie ………………
III – Expression écrite :
Rédige un texte en t’aidant des questions suivantes.
Combien il y a-t-il de saisons dans une année ?
Quelle saison préfères-tu ?
Pourquoi ?
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………
Sujet 5e AF
Qu’est-ce qu’une carie dentaire ?
Les aliments laissent sur les dents une fine pellicule : c’est la plaque
dentaire.
Elle contient des bactéries qui adorent le sucre et s’en nourrissent. Quand la
bactérie pénètre à l’intérieur de la dent, elle attaque directement : c’est la carie qui
fait une petite tache sombre sur la dent.
Pour éviter la carie, il faut :
- se laver les dents après chaque repas pendant au moins trois vraies minutes,
- choisir une brosse à dents assez petite pour aller dans chaque coin,
- choisir des poils doux pour masser la gencive,
- se brosser de haut en bas et de bas en haut et non de long en large,
- ne jamais s’en dormir avec un bonbon dans la bouche,
- utiliser un dentifrice au fluor pour avoir une haleine fraîche,
- enfin montrer ses dents deux fois par an au dentiste.
D’après Dr. Catherine Ducho
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
166
I – Compréhension de texte
1 – Coche la réponse juste.
La carie est : une dent cassée
un abcès
un tache sombre sur la dent
2 – Réponds par vrai ou faux.
Pour avoir de belles dents, il faut :
Se brosser les dents.
Consulter le dentiste.
Consulter un médecin.
Se brosser les cheveux.
Croquer beaucoup de bonbons.
3 – Souligne la bonne réponse.
Il faut montrer ses dents au dentiste : une fois par mois
une fois tous les deux mois
deux fois par an
II – Fonctionnement de la langue :
1 – Barre l’intrus.
dentier – dentiste – dentelle – dentition – denrée – dentifrice
2 – Relie chaque GN(S) a son GV.
Les aliments adorent le sucre.
Les bactéries fait une tache noire.
La carie laissent une fine pellicule.
3 – Que remplace « elle » dans les phrases suivantes.
Elle contient des bactéries.
Elle
Elle attaque directement.
Elle
4 – Les bactéries adorent et se nourrissent de sucre.
Futur :
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
167
Imparfait :
5 – Ecris la phrase suivante au singulier.
Les aliments laissent sur les dents une fine pellicule.
III – Expression écrite
Fais une affiche publicitaire contre les caries.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
168
Evaluation
« Définir les objectifs et évaluer correspondent à deux activités clés de la
pédagogie moderne… En quelques années, on est passé des intentions aux
objectifs, de la notation à l’évaluation puis à l’évaluation formative ensuite
formatrice. Ces changements sont le reflet de modifications profondes dont on
mesure rarement l’ampleur puisque beaucoup ont adopté ces nouveaux mots sans
avoir transformé leur pratique d’une manière significative ».
1 – Définitions
a – Evaluation pronostique
Dans l’évaluation, cette fonction joue à peu près le même rôle que les
pronostics dans les courses hippiques. Par un état des lieux très précis et en
fonction des pré-requis définis concernant les savoirs et les savoir-faire, elle
cherche à faire connaître, aussi bien à l’enseignant qu’à l’élève, le niveau réel du
nouvel inscrit. On utilisera à cette fin ce qu’on appelle des tests de niveau.
Elle cherche aussi, à l’aide de tests pronostics, à prédire le niveau de
compétences qui pourra être atteint par l’élève, en fonction des objectifs
poursuivis dans le futur cursus.
Autrement dit, l’évaluation pronostique sert à orienter l’élève, par exemple
dans une classe qui correspond à son niveau ainsi qu’à informer de sa situation de
manière à ce qu’il puisse prendre, en toute connaissance de cause, les décisions
qui concernent son apprentissage.
C’est donc une sorte de bilan des atouts et des points faibles de l’élève, de
ses compétences, scolaires ou non, antérieures au cursus à venir.
b – Evaluation diagnostique
Elle intervient après l’évaluation pronostique, tout au long du cursus de
formation. Le rôle principal de cette seconde fonction de l’évaluation est, comme
son nom l’indique, d’analyser l’état d’apprentissage d’un élève, à un moment
donné, afin d’apporter un jugement sur cet état de pouvoir ainsi, si besoin est,
chercher les moyens d’y remédier. Un bon médecin ne cachera pas son état à un
patient. L’enseignant fera de même, et le tandem enseignant/élève pourra
continuer son activité d’enseignement/apprentissage.
Sans devenir pour autant un « obsédé de l’évaluation », un « évaluateur à
temps complet », qui cherche à tout évaluer, l’enseignant choisira, parmi les
objectifs qu’il s’est fixé d’atteindre, ceux qui seront impérativement évalués. Cette
évaluation, en cours de séquence didactique, permettra à chacun de vérifier, étape
par étape, si les objectifs que l’élève devait maîtriser à ce point du cursus sont
atteints. Cette vérification, à son tour, servira de point de départ à l’enseignant,
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
169
pour réguler son enseignement : revenir en arrière, creuser, approfondir,
changer de stratégie, etc. C’est bien cette double rétroaction (l’élève prend
conscience de ce qu’il doit faire, l’enseignant repère les failles et régule ses
démarches) qui correspond à l’esprit de l’évaluation formative : une aide de
l’apprentissage et une amélioration des pratiques pédagogiques.
c - Evaluation formative
Pour Gaston Milaret, elle est voisine de l’évaluation diagnostique « qui a
pour objet de mettre en évidence les caractéristiques différentielles d’un sujet et
d’aboutir à un profil psychopédagogique ». Elle est définie en termes très proches
de ceux de G. Landsheere : « Elle a pour objet de mettre en évidence les
difficultés rencontrées par un sujet afin de déterminer les traitements
pédagogiques qui lui permettront de progresser ».
L’évaluation formative permet aussi de déterminer si un élève possède les
pré-requis nécessaires pour aborder la tâche suivante, dans un ensemble
séquentiel.
L’évaluation formative revêt un caractère privé. Sorte de dialogue entre le
maître et l’élève, elle conduit à un enseignement différencié : à la variété des
comportements d’élèves doit répondre à la variété des comportements
pédagogiques.
Il convient néanmoins de ne pas succomber à une terminologie
moderniste. Si l’expression est récente – 1967 – la pratique en est fort ancienne.
Tout maître a cherché des moyens de remédiation aux erreurs ou défaillances des
élèves : savoir ses tables de multiplication, écrire dix fois l'orthographe erronée...
Mais l’analyse des erreurs restait souvent et extérieure aux démarches de l’enfant.
Nous empruntons la distinction des étapes essentielles dans toute évaluation
formative à Linda Allal :
- Quelles informations recueillir auprès de l’élève
- Quelles interprétations donner à ses résultats, à ses performances
- Quelle adaptation envisager, quelles stratégies lui proposer ou lui faire
découvrir.
d – Evaluation sommative
L’évaluation sommative revêt, elle, un caractère de bilan et qui « intervient
après un ensemble de tâches d’apprentissage constituant un tout, correspondant,
par exemple, à un chapitre de cours, à l’ensemble des cours d’un trimestre, etc.
Les examens périodiques, les interrogations d’ensemble sont des évaluations
sommatives.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
170
L’objet d’une évaluation sommative peut être relativement bien
cerné, dans ses objectifs, sa problématique, sa méthodologie. Les résultats peuvent
être publiés, c’est-à-dire rendus publics et sanctionnés par une note et une
appréciation.
Propositions de grilles d’évaluation
Exemple de grille d’évaluation de la présentation d’une copie
N° L’élève Notation
1 A noté :
- son nom et prénom(s)
- la date
- la classe
- la matière
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
2 A laissé de la place pour la note et l’appréciation 1 – 2 – 3
3 A écrit :
- lisiblement
- sur les lignes
- pas dans la marge
- sans ratures
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
4 A utilisé :
- la ponctuation adéquate
- les majuscules
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
5 A écrit une phrase complète et bien structurée 1 – 2 – 3
6 A vérifié que la réponse correspond à la question posée 1 – 2 – 3
7 A séparé :
- les paragraphes en allant à la ligne
- les différents exercices écrits
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
8 A souligné :
- en utilisant la règle
- ce qui lui paraît important
1 – 2 – 3
1 – 2 – 3
9 A relu son travail 1 – 2 – 3
10 A corrigé les erreurs d’orthographe 1 – 2 – 3
1 pt. : non réalisé
2 pts : moyennement réalisé
3 pts : réalisé
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
171
Exemple de grille d’évaluation d’une production écrite : évaluer la
cohérence d’un texte
N° L’élève a Notation
1 Rédigé une introduction 1 – 2 – 3 – 4 - 5
2 Annoncé clairement le sujet dans l’introduction 1 – 2 – 3 – 4 - 5
3 Formulé clairement son information 1 – 2 – 3 – 4 - 5
4 Distingué idées essentielles et exemples 1 – 2 – 3 – 4 - 5
5 Réussi à ne pas se répéter 1 – 2 – 3 – 4 - 5
6 Réussi à ne pas se contredire 1 – 2 – 3 – 4 - 5
7 Utilisé des transitions 1 – 2 – 3 – 4 - 5
8 Utilisé correctement les mots de liaison 1 – 2 – 3 – 4 - 5
9 Traité une idée par alinéa 1 – 2 – 3 – 4 - 5
10 Utilisé le vocabulaire avec exactitude 1 – 2 – 3 – 4 - 5
11 Traité le sujet avent la conclusion 1 – 2 – 3 – 4 - 5
12 Rédigé une conclusion 1 – 2 – 3 – 4 - 5
13 Rédigé un texte dans une langue correcte 1 – 2 – 3 – 4 - 5
Exemple de grille d’évaluation d’une production écrite
Temporalité (temps – modes –
marqueurs)
0 1 2 3
Orthographe 0 1 2 3
Accords (sujet/verbe ; dét./noms ; PP ;
etc.)
0 1 2 3
Syntaxe (intelligibilité facilité/brouillée) 0 2 4 6
Ponctuation 0 1 2 3
Emploi des majuscules 0 1 2 3
Lisibilité de la copie 0 1 2 3
Structuration du texte 0 2 4 6
Relations logiques 0 1 2 3
Exemples précis et variés 0 1 2 3
Lexique utilisé 0 1 2 3
Quelques définitions
Capacité : Aptitude acquise ou à faire acquérir et à développer par
l’apprentissage. Elle permet à l’élève de réussir dans une activité intellectuelle.
Compétence : Il s’agit d’un savoir-faire lié à des connaissances intériorisées et/ou
à l’expérience. On ne peut l’observer que par la réalisation des tâches demandées
au moment de l’évaluation (performance ou comportement observable).
Objectifs : Le rôle de l’enseignant consiste à connaître les moyens qui va utiliser
pour permettre à l’apprenant d’atteindre son but. Ces moyens résident dans la
fixation des objectifs d’apprentissage. Le programme d’enseignement et la
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
172
progression de cet enseignement ne sont qu’une longue suite d’objectifs à
atteindre.
Performance : Activité observable, accomplie par l’élève, et que l’on peut
résumer ou apprécier.
Pré-requis : Ensemble organisé, hiérarchisé des connaissances et compétences
que l’élève doit maîtriser avant d’être admis dans un niveau supérieur.
Savoirs : Ensemble de connaissances et compétences (linguistiques et autres)
acquises par l’élève grâce à l’apprentissage et l’expérience.
Test : Synonyme d’épreuves.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
173
Bibliographie
Evelyne Berard : « Modes d’emploi : grammaire utile du français » In Grammaire
et français langue étrangère
Bouchar P./Petaut-Bouchard M. (1997) ; la grammaire est un jeu d’enfants ;
Calman Levy, Paris
Guy Capelle : « Discours sur les méthodes » In Le Français dans le Monde n° 286
Francine Cicurel (1994) : « Pour une pédagogie intégrée de l’oral et de l’écrit » In
Perspective pédagogique n° 03 et « Les stratégies de lecture » In Lectures
interactives
Janine Courtillon (1989) : « La grammaire sémantique et l’Approche
communicative » In Le Français dans le Monde et « Lexique et apprentissage de
la langue » IN FDM
Martine Fournier : « La pédagogie différenciée » In Repères n° 01
Corinne Cordier-Gauthier (1995) : « Pour une pratique de l’interaction en classe »
In Le Français dans le Monde – numéro spécial, juillet 1995
Robert Galisson & Christian Puren (1999) ; La formation en question ; Coll.
Didactique des langues étrangères ; CLE International, Paris
Anne Angelin Schutzenberger : « Les difficultés à prévoir » In Le jeu de rôle
Christiane Tagliante (1997) ; La classe de langue ; Coll. Techniques de classe ;
CLE International, Paris
Christiane Tagliante (1998) ; L’évaluation ; Coll. Techniques de classe ; CLE
International, Paris
Annette Tamuly : « Développer une compétence de communication chez
l’enfant » In Le Français dans le Monde n° 286
http://www.infpe.edu.dz/Publication/_private/PEDAGOGUIE/Primaire/Fran%C3%A7ais/Chapitre3.pdflink

Partager cet article

Commenter cet article