Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française/Pratique2/3

15 Mai 2009 , Rédigé par mazagan Publié dans #METHODOLOGIE DU FRANCAIS

Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
111
Dis en deux ou trois phrases quels sont les bienfaits de l’eau.
Vocabulaire
Objectifs
Champ sémantique de l’eau
Explication de certaines expressions figées se rapportant à l’eau
Qu’est-ce qu’un nuage ?
Un nuage, c’est une collection de gouttelettes d’eau.
Il peut voyager des jours, des semaines, poussé par le vent.
Son eau, pourtant, finira par redescendre sur terre sous forme de pluie.
Si la pluie tombe sur des continents, l’eau regagne la mer par
l’intermédiaire des rivières et des fleuves.
Max Kruse, Dis-moi pourquoi, Ed. Albin Michel Jeunesses
1 - Relève dans le texte les mots et expressions se rapportant à l’eau puis cherche
leur signification dans le dictionnaire.
2 –
a – Dans quel continent se trouve l’Algérie ?
b – Cite des noms de continents que tu connais.
3 – Cherche, dans le dictionnaire, la signification des mots suivants puis range-les
du moins important au plus important : un fleuve – un ruisseau – une rivière.
4 – Dis de quelle eau s’agit-il dans chacune des expressions suivantes :
C’est une eau. Elle sent bon. On la trouve dans la salle de bain. L’eau……
C’est une eau qui sert à blanchir le linge. L’eau……
C’est une eau vendue en pharmacie pour désinfecter les blessures. L’eau……
5 – Cherche ce que c’est
- un château d’eau
- de l’eau potable
- de l’eau courante
-
6 – Trouve la signification des expressions suivantes en les reliant avec une flèche
Se ressembler comme deux gouttes d’eau être heureux
Etre comme un poisson dans l’eau être tout à fait pareils
Se noyer dans un verre d’eau se laisser découragé par peu de
chose.
Grammaire
Objectif
Les constituants de la phrase simple
Sais-tu :
La terre renferme beaucoup d’eau.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
112
Un nuage pèse très lourd.
L’Amazone est le plus grand fleuve.
Les navires océaniques sondent le fond de la mer.
Ces phrases peuvent être réduites. Ce sont des phrases simples.
Les phrases les plus courtes peuvent toujours être décomposées en deux groupes.
Exemple
La terre Renferme beaucoup d’eau.
1 – Sépare les groupes des phrases du texte.
2 – Pour chaque phrase, invente le groupe manquant
La pluie
traversent le ciel.
a débordé.
bout à 100 degrés.
3 – Relie par des flèches, les groupes pour former des phrases.
Le cycle de l’eau traversent les nuages.
Les avions ne s’arrête pas.
La pluie pétille dans le verre.
L’eau gazeuse tombe n’importe où.
4 – En parlant de l’eau, écris une phrase simple.
Conjugaison
Objectif
Présent de l’indicatif des verbes du 1er groupe.
Texte-support
- « Je regarde comment tu te laves les mains, dit maman.
- Eh bien ! c’est facile. Je mouille mes mains avec de l’eau tiède, je savonne des
deux côtés et je rince.
- Mais tu oublies de te frotter les doigts et tu ne te brosses pas les ongles !
- Bon, d’accord ! je recommence ».
1 –
a – Souligne dans le texte les verbes conjugués puis cherche leur infinitif.
b – Quel est leur groupe ? Dis pourquoi ?
2 – Dans les deux textes suivants, écris la terminaison qui convient (_e ou _ es).
a –
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
113
- Que fais-tu ? Tu nous arros_ ?
- Non, je plant_ des carottes.
- Nathalie, tu m’accopagn_ à la piscine ?
- D’accord, mais je pass_ à la maison prendre mon maillot.
b –
J’aim_ la pluie : j’écout_ le bruit des goutelettes sur les carreaux, j’observ_
le voyage des nuages, je respir_ la bonne odeur de la terre mouillée et je pataug_
avec plaisir dans les flaques d’eau.
3 – Choisis un des verbes du carré pour compléter les phrases.
crier nager
demander
éplucher
Tu …………..trop fort.
Je te……………de venir immédiatement.
Tu……………..comme un poisson.
Je…………….. .quand j’……………….les oignons.
4 – Réécris le premier texte en remplaçant « je » par « nous » et « tu » par
« vous » puis procède aux transformations nécessaires.
5 – Reprends l’exercice n° 3 puis complète le tableau suivant :
Il /Elle Ils/Elles
Il/Elle……………………….trop fort.
Il/Elle……………de venir immédiatement.
Il/Elle………………nage comme un poisson.
Il/Elle……………quand il/elle………..les oignons.
Ils /Elles……………………….
Ils/Elles………………………..
Ils/Elles………………………..
Ils/Elles…………..ils/elles……
6 – Ecris une phrase dans la quelle tu emploieras un verbe conjugué au présent de
l’indicatif.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
114
Orthographe
Objectif :
Les homonymes et/est
Pourquoi la mer est-elle salée ?
L’eau des rivières n’est pas du tout salée : c’est de l’eau douce. Pourtant,
la mer, elle, est salée.
Pourquoi ?
En réalité l’eau des rivières apporte à la mer tout ce qu’il faut pour
fabriquer du sel. Elle le prend de la terre et des roches sur lesquelles elle coule.
Voilà pourquoi, finalement, l’eau de mer est salée.
Max Kruse, Dis-moi pourquoi, Ed. Albin Michel
Jeunesses
Compréhension du texte
- Quel est le verbe de la première phrase ? Quel est son infinitif ?
- Souligne les auxiliaires être dans le texte.
- Y a-t-il un autre [e] dans le texte ? S’écrit-il de la même manière ? Pourquoi ?
- Quelle différence entre « et » et « est » ?
Attention ! ne confonds pas est/et.
Est : auxiliaire être, peut être remplacé par était.
La mer est salée…… la mer était salée.
Et : mot invariable, relie deux éléments de la phrase.
Elle le prend à la terre et aux roches.
1 – Ecris les phrases suivantes au singulier.
Les vagues sont immenses et dangereuses.
Les oiseaux sont affolés et crient au-dessus de la mer.
Les nuages sont nombreux.
Les algues sont collantes et glissantes.
2 – Remplace les traits par est ou et.
En été, le ciel________ bleu, l’air chaud_______ sec. La mer_________
souvent calme_____agréable, la nuit_________ claire _______étoilée.
3 – Barre en rouge est ou et qui n’est pas à sa place.
Tout ce désordre fait de la peine à Crevette grise. Elle veut que la mer, qui
est/et sa maison soit bien propre est/et bien rangée. Alors, elle s’active au ménage
sans arrêt : il y a tant à faire ! La mer est/et si grande est/et Crevette grise est/et si
petite ! Voilà pourquoi elle est/et fatiguée. C’est qu’elle est/et toujours dans le
nettoyage.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
115
Lecture
Bonhomme s’en va vers le grand fleuve qui coule lentement à travers le pré.
Il s’assied au bord de l’eau.
« - Fleuve, tu viens des montagnes. Ça, je le sais. Mais vers où t’en vas-tu ?
- Je descends, je vais toujours plus bas, répond le fleuve.
- Mais où arrives-tu à la fin ?
- A la fin, j’arrive à la mer.
- Parle-moi de ton chemin.
- D’abord, j’étais un petit ruisseau. Je dévalais des montagnes à toute allure. Je
traversais des villages. Pendant ce temps, je grandissais, je grandissais… puis
j’ai serpenté à travers des prés et des bois, à travers des champs et des villes.
J’ai fait marcher des moulins, j’ai transporté des bateaux. Des ports se dressent
sur mes rives. Et plus tard j’irai me jeter dans la mer…
Alors Bonhomme marcha jusqu’à la mer.
- Tu es vraiment grand, dit Bonhomme.
- Je me sens tout petit à côté de toi.
- Et oui ! Bonhomme, répond la mer et je suis beaucoup plus grande que ce que
tu vois.
- C’est merveilleux ! et j’aime que des bateaux nagent sur toi, dit Bonhomme.
- Je ne porte pas que des bateaux. Je promène également des icebergs* dans les
pays où il fait très froid.
- Magnifique ! dit Bonhomme.
- Et, au fond de moi, il y a des poissons multicolores, des poissons minuscules,
des hippocampes*, des étoiles de mer, des coquillages, des poissons lumineux
et ces animaux bizarres avec beaucoup de bras… ».
Max Kruse, Dis pourquoi, Ed. Albin Michel Jeunesses
• un iceberg : un grand glaçon qui flotte sur la mer.
• Un hippocampe : un petit animal marin appelé aussi « cheval de mer ».
As-tu bien lu ?
1 – Classe ces mots selon leur ordre d’apparition dans le texte.
Des icebergs – des poissons minuscules – des montagnes – un petit ruisseau – des
villages.
2 – Pour chacune des séries, retrouve le mot qui figure dans le texte.
Une fleur des châteaux des étoiles des pores
Un fleuve des bateaux des étoles des ports
Une pieuvre des râteaux des toiles des porcs
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
116
Récitation
Objectif :
Sensibiliser les apprenants au fait poétique
Leur donner le goût du beau et de l’esthétique
Elle est là, dans le verre, pour désaltérer.
Elle est là, dans la marmite, pour bouillir…
Au robinet, pour laver…
Dans l’arrosoir, pour arroser…
Dans la rivière, pour rafraîchir…
Dans le canal…
Dans les nages.
Elle est là, dans la fontaine, pour décorer…
Et dans la citerne pour éteindre le feu.
Dans le barrage,
Pour nous donner de la lumière…
Et dans la mer pour naviguer…
Et partout pour vivre !
C’est l’eau !
Carme Solé Vendrelle, L’eau, Ed. Bordas
Comptine
Au fond de l’océan
Les poissons assis,
Attendent patiemment
Que les pêcheurs soient partis
Ah !Ah !Ah !
G. et R. Préfontaine, Le nouveau sablier 2, Ed.
Hatier
Expression écrite
Sujet : Imagine : tu es une flaque et Bonhomme ne veut pas retirer ses pieds de
l’eau.
Ecris un petit dialogue pour lui expliquer ce qu’il fait, n’est pas bien.
Préparation – rédaction et évaluation.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
117
Compréhension de l’écrit
Le vieux grand-père et le petit fils
Il était une fois, un pauvre homme très vieux dont les yeux étaient devenus
troubles, l’oreille dure et dont les genoux tremblaient. A table, il pouvait à peine
tenir sa cuiller et répandait de la soupe sur la nappe.
Son fils et la femme de celui-ci en prirent du dégoût et le placèrent derrière le
poêle dans un coin où ils lui servaient dans une assiette en terre à peine de quoi
apaiser sa faim. Le veillard regardait souvent avec tristesse du côté de la table et
ses yeux se mouillaient. Un jour, il tremblait tellement qu’il fait tomber son
assiette qui se brisa. Le jeune homme le gronda mais il ne répondit rien et se
contenta de soupirer. Elle lui acheta une assiette en bois dans laquelle on lui
donna à manger. Un jour, le père et la mère voient leur petit fils âgé de quatre ans
occupé à rassembler à terre quelques planches.
- Que fais-tu là ? demanda le père.
- C’est une petite assiette, répondit l’enfant où mangeront père et mère quand je
serai grand.
Le mari et la femme se regardèrent un instant sans rien dire, puis ils se mirent
à pleurer.
Contes choisis des frères Grimm
Fiche pédagogique
Objectifs
Amener l’apprenant à saisir le sens du texte
Sensibiliser l’apprenant à un type de texte : la narration
Préparer l’activité finale : la composition d’une famille
Imprégner l’apprenant à un thème : la famille
Exploitation du texte
1 – Image du texte : expression spontanée
a – Les apprenants doivent retrouver le titre et les références bibliographiques qui
devront être portés au tableau par l’enseignant.
b – Selon vous de quoi va-t-il s’agir dans le texte ?
Emission des hypothèses de sens : les porter au tableau.
2 – Lecture silencieuse avec consigne.
3 – Explication du texte
- Quel est le personnage principal du texte ?
- Le grand-père est le père du père ou le père de la mère ?
- Dans quel état de santé est le grand-père ?
- Relevez du texte les expressions qui le montrent.
- Comment se comportaient le fils et sa femme avec le grand-père ?
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
118
- Donnez la phrase qui justifie votre réponse.
- Où ils le placèrent ? (Faire rechercher le mot poêle dans le dictionnaire).
- Comment étaient les mains du grand-père ?
- Qu’est-ce qu’il a fait de l’assiette ?
- Comment étaient alors le fils et sa femme ?
- Que font-ils ensuite ?
- Que fait leur petit fils âgé de quatre ans ?
- Comment ont réagi les deux parents ?
Faire découvrir ensuite la morale de ce conte et la porter au tableau.
Vérification des hypothèses de sens.
Vocabulaire
Objectif :
L’élève doit connaître sa généalogie et nommer les membres de sa famille.
La famille
Je connais mon nom de famille, mon prénom. Mes parents ont trois
enfants : deux filles et un garçon. Mes grands-parents maternels ont deux filles et
un fils.
Papa a un frère, c’est mon oncle. La soeur de papa ou de maman est ma tante. Je
suis leur nièce.
Les enfants de mes oncles et de mes tantes sont mes cousins et cousines.
Exploitation du texte
- Comment est appelé le frère de votre père ou de votre mère ?
- Comment sont appelés leurs enfants ?
- Comment sont appelés les parents de vos parents ?
- Qui es-tu par rapport à tes oncles et tes tantes ?
Identifier les mots dans le texte et les souligner.
Exercices
1 – Relève du texte les noms qui forment une seule et même famille, du plus âgé
au plus jeune.
2 – Relie par une flèche.
L’enfant de ma tante est oncle
Le père de papa est tante
Le frère de papa est cousin
La mère de maman est grand-père
La soeur de papa ou de maman est petits enfants
Les enfants des grands-parents sont grand-mère
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
119
3 – Qu’est-ce qu’une famille, une famille d’animaux et des mots de la
même famille ?
Un groupe d’animaux qui ont des ressemblances …………………………..
Les mots formés à partir d’un même mot …………………………………..
Un groupe de personnes que forment les parents, les enfants et les grandsparents……………..
Grammaire
Objectif
Les adjectifs possessifs
Texte-support : Exploiter le texte étudié en séance de lexique.
Retrouvez, dans la 2e phrase, le GN(S) : Mes parents
Le GN(S) est composé d’un déterminant « mes » et d’un nom « parents ».
Que désigne « mes » (en donnant des exemples : mes affaires – mes stylos) ?
Comment appelle-t-on « mes » ? Un adjectif possessif (le donner si les
apprenants ne le connaissent pas).
Si on remplaçait « parents » par père qu’est-ce qu’on obtiendrait ? Mon père
Remplacez, à présent, « parents » par mère. Ma mère
Donc l’adjectif possessif change par rapport au mon qu’il accompagne.
Les adjectifs possessifs indiquent à qui appartient la personne, l’animal ou l’objet
dont on parle.
1 – Mets le signe + sous les adjectifs possessifs.
Va dans ta chambre !
Ses camarades sont venus pour sa fête.
Ma soeur a rangé mes crayons, ma gomme et mon compas dans ma trousse.
2 – Mets les noms suivants au pluriel.
Une chèvre Ma poche Le jardin
Ton soulier Son tricot Leur doigt
Ta clé Sa robe Votre cahier
3 – Remplace les points par l’adjectif possessif qui convient.
Elle reçoit une lettre de … amie.
… frère est venu te rendre visite.
Les enfants font… leur devoir.
Rangez…affaires.
Tu retiens…souffle.
Je lave…tablier.
Tu repasses…chemise.
Il brosse…dents.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
120
Conjugaison
Objectif
Le présent de l’indicatif des verbes en dre (3e groupe)
Texte-support
A table
La famille est réunie autour de la table. Maman prend nos assiettes et sert à
chacun une bonne soupe chaude.
A la première cuillerée, papa réclame de la purée. Elle rend la soupe dans
la marmite, et lui sert une tranche de rôti et de la purée. Après ce bon repas, je
rentre dans ma chambre et j’apprends mes leçons.
a – Rappel (les verbes du 2e groupe au présent).
b – Lecture silencieuse du texte et repérage des verbes.
c – Infinitif des verbes du texte :
prend – rend – apprends – prendre – rendre – apprendre
Observation des terminaisons.
Travail sur les verbes repérés et à employer avec d’autres personnes.
1 – Relie par des flèches.
Il répondons à sa lettre.
Je perds du temps.
Nous fonds en larmes.
Tu répand la soupe.
2 – Mets la terminaison qui convient.
Tu descen… l’escalier.
Vous suspen…votre manteau.
L’oiseau pon… des oeufs mouchetés.
3 – Conjugue les verbes entre parenthèses au présent.
Il (vendre) un meuble.
Je (répondre) au téléphone.
Tu (entendre) un bruit bizarre.
Elle (tondre) la pelouse.
4 – Ecris une phrase dans laquelle tu emploieras un verbe en dre au présent de
l’indicatif.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
121
Orthographe
Objectif
Les homonymes : est – et – es
Texte-support
Maman
Maman est la voix qui chante ; ses doigts caressants mettent un baume sur
chaque plaie.
Maman chérie, tu es ma préférée. Chaque matin, tu te lèves tôt avec
courage et bonté. Tu fais le ménage, tu fais la cuisine, et tu raccommodes le linge.
En sortant de l’école, tu es toujours là, au seuil de la porte, prête à nous accueillir
avec un sourire plein de tendresse.
Oh ! mon père et ma mère ! c’est à vous que je dois tout.
Rappel : le pluriel des noms en al et ail.
Lecture silencieuse
- Qui est maman ? Maman est la voix qui chante.
- Qu’est-ce que vous dites à votre maman chérie ? Tu es ma préférée.
- Quand se lève votre maman ? Elle se lève tôt.
Maman est la voix qui chante.
Tu es ma préférée.
Retrouve les verbes de ces deux phrases.
Quel est leur infinitif ? Etre
Est infinitif être, conjugué au présent, 3e personne du singulier (le sujet : Maman)
Es infinitif être, conjugué à la 2e personne du singulier (le sujet : tu)
Dans ces deux phrases, nous pouvons remplacer est – es par était – étais.
Effectuons la transformation :
Maman était la voix qui chante.
Tu étais ma préférée.
Maman se lève comment ? Avec courage et bonté.
Dans cette phrase, pouvons-nous remplacer et par était ?
Par quoi pouvons-nous le remplacer alors ? par et puis.
Est – es – et ce sont des homonymes : ils se prononcent de la même manière et
n’ont pas la même orthographe.
1 – Relie par des flèches.
Maman et Samia vont au parc.
Nadia es ma camarde.
Tu est belle.
2 – Complète avec est ou avec et.
Le vase tombe… se casse.
Papa rabote la porte …la fenêtre.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
122
Cette fleur … belle… parfumée.
La pomme …rouge.
3 – Ecris au singulier.
Ses vestes sont sales et déchirées.
Les parents sont bons et généreux.
4 – Ecris une phrase dans laquelle tu emploieras et - est
Expression écrite
Sujet 1 :
Compose un arbre généalogique en commençant par les grands-parents jusqu’aux
petits enfants.
Sujet 2 :
Ecris en quelques lignes de qui se composent ta famille.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
123
Textes à exploiter en 5e ou en 6e AF
Dans la savane africaine, le troupeau de zèbres que la chaleur de la mijournée
ne dérange pas, partage calmement de grandes tiges d’herbe avec les
gnous et les gazelles. Alors que certains membres de sa famille broutent ou
somnolent, Zacharie, l’étalon, veille sur son clan. Une maman et son petit se
tiennent à l’écart du clan. Il y a à peine quelques heures que Zéphir est venu au
monde. Il parvient déjà à suivre sa maman mais est tout à fait incapable de la
reconnaître. Dès lors, Zélia tient tout autre zèbre à distance afin que Zéphir
s’imprègne d’elle.
Jacobs Nadine, Zéphir, le petit zèbre en danger, Editions Archimède
Demain, Samik, le jeune Inuit, part avec son père et son grand-père sur la
piste de l’ours blanc. Avant de rencontrer ce fauve redoutable pour la première
fois, Samik devra apprendre à vivre sur la banquise, univers hostile de glace et de
neige, balayé par le blizzard ou inondé de soleil.
Bientôt les premières traces de l’animal se dessinent devant les traîneaux.
Un port baleinier abandonné se dresse à l’horizon.
Le grand ours blanc s’y cache-t-il ? Il faut être sur ses gardes…
Emmanuel Cerisier, Samik et l’ours blanc, Editions Archimède
Au moment où Philippe Henry s’allonge sur le sol pour le photographier,
l’alligator change de direction et se précipite vers lui. Il a le temps de prendre
quelques photos et c’est de justesse qu’il échappe aux puissantes mâchoires de ce
redoutable prédateur.
Philippe Henry, L’alligator, Editions Archimède
Chocotte est une femelle de perroquet gris d’Afrique, et elle est très
peureuse. C’est même le plus peureux des perroquets qui ait jamais existé. Et
pourtant, un jour, prenant son courage à deux ailes, elle part à la découverte du
monde pour soigner sa peur. Chocotte fera beaucoup de rencontres, certaines
rassurantes, d’autres pas. Allant de découverte en découverte, elle s’étonnera en
tout cas des variétés des habitudes qui caractérisent les animaux. Et surtout, elle
reviendra plus forte de ses aventures.
Frances Finn & Willi Glasauer, Chocotte s’envole, Editions Archimède
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
124
Niveau : 4e AF
Activité : Lecture
Objectifs
Présentation du son g = gu
L’élève doit être capable de
Identifier le son dans un texte
Lire ce son
Ecrire ce même son
Texte-support :
La gourmande
Marie fait des courses dans les magasins avec sa maman. Elle est fatiguée.
Pour son goûter, maman lui achète un gâteau au chocolat et une grosse glace.
Elle déguste le cornet à petits coups de langue. Que c’est bon ! Elle se
régale. « Merci maman ! ».
CNED
Déroulement de la leçon
I – Révision des sons étudiés antérieurement.
II – Présentation de la lettre « g » » dans le texte
Compréhension du texte
a – Image du texte
- Qu’est-ce que vous avez sous les yeux ? Un texte
- De quoi est-il accompagné ? De gravures (si celles-ci existent, bien entendu,
les exploiter).
- Qu’est-ce qu’il y a au-dessus du texte ? Un titre (le faire lire et le porter au
tableau).
b – Exploitation du texte
Lecture silencieuse du texte.
Lecture magistrale
Contrôle de compréhension
- Quels sont les personnages du texte ? Marie et sa maman.
- Où sont-elles ? dans la rue – dehors – dans les magasins
- Que font-elles ? des courses.
- Qu’est-ce que maman achète à Marie ? un gâteau et une glace.
- Marie aime la glace, vrai ou faux ? Cherche la phrase qui nous le montre.
C’est vrai – Que c’est bon ! Elle se régale.
- Comment déguste-t-elle le cornet ? Est-ce avec les dents ? Avec la langue.
Porter les mots-clés au tableau puis les lire.
De façon auditive, faire reconnaître le son commun aux mots.
Repérer les noms connus (révision des acquis précédents).
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
125
III – Présentation du g
Extraction de la lettre
gâteau langue
ga gue
g
Séparer les syllabes – isoler les sons ga et gue puis la lettre g. Faire répéter le son
g
- Expliquer que le « u » du milieu me donne le son « gue » - gue – gui – gué.
IV - Activités de lecture :
a – Reconnaissance visuelle
Entourer le son g dans le texte. Combien en avez-vous trouvé ?
Faire retrouver d’autres g dans l’espace de l’élève.
Utilisation des quotidiens nationaux.
b – Remettre des lettres en ordre pour écrire un mot.
c – Relier chaque mot par une flèche à la gravure qui lui correspond.
d – L’élève est invité à recopier le paragraphe correspondant à la troisième
gravure.
Exercices :
1 – Ecris les mots avec « g » (relevés du texte).
2 – Complète avec « c » ou « g ».
un …arage – le ….lobe – une …rue – un …artable – un …amarade
3 – Retrouve les mots en assemblant les syllabes.
re ta gui
……………….
gle ré
……………
gue Ba
……………..
4 – Complète par : fatiguée – grippe.
Maman a la ……….. Elle est très ……………….
Présentation du son ch
L’élève doit être capable de :
Identifier le son
Lire ce son
Ecrire le son
Texte-support
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
126
Ces beaux petits canards jaunes sont des frères et ils s’appellent : Pif,
Paf et Pouf.
Dimanche, ils sortent tous les trois pour faire des courses. Les voilà arrivés sur la
place du marché.
A la boulangerie, Pif prend deux miches fraîches et une brioche dorée.
Chez le marchand de légumes, Paf choisit un chou et une salade.
Chez le boucher, Pouf commande une tranche de foie. Les achats terminés,
Pif, Paf et Pouf se dépêchent de rentrer à la maison.
Déroulement de la leçon
1 – Révision des lettres et sons déjà étudiés présents dans le texte.
2 – Présentation du son « ch » dans le texte.
Compréhension du texte
Lecture silencieuse de tout le texte
Lecture magistrale
Enseignant Apprenants
- Qui sont les personnages du texte ?
- Comment s’appellent-ils ?
- Ils font les course où ?
- A la boulangerie, Pif achète quoi ?
- Chez le marchand de légumes, Pouf choisit
quoi ?
- Paf achète une tranche de foie chez qui ?
- 3 canards.
- Pif, Paf et Pouf.
- Sur la place du marché.
- Deux miches et une brioche.
- Un chou et une salade.
- Le boucher.
Porter les mots clés au tableau, les lire pour faire reconnaître le commun de façon
auditive
Etude du son « ch »
Extraction du son : marché
ché
ch
Séparer les syllabes, isoler le son « ch » faire répéter le son « ch ».
Activités de lecture
1 – Reconnaissance visuelle : entoure le son « ch » dans tout le texte.
2 – Faire retrouver le son « ch » dans les étiquettes fixées aux murs.
3 – Reconnaissance rapide du « ch » dans les mots proposés.
4 – Reconnaissance auditive : les élèves écoutent les mots et lèvent le doigt quand
ils entendent «ch».
Une cloche – une poche – la classe – le hibou – la chance – un chouchou – un
cheval – un chat – un sachet
5 – Travail sur les quotidiens nationaux.
6 – Formation de mots avec les syllabes (sens des flèches).
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
127
Activités de lecture
1 – J’entoure tous les ch dans le texte.
2 – J’entoure les ch dans les mots suivants
chéchia – la poche – la classe – un chouchou – hachoir – le hibou – la cloche –
cache-cache – une hache
3 – Je barre les mots qui ne contiennent pas le son ch
cloche – achats – cake – mouchoir – herbe – phrase – Hoggar – chercher –
mouche – chameau
4 – J’ajoute les mots qui manquent et je relie les mots identiques
HACHE ……… cheminée hache chapeau
CHEMINEE chapeau …………. chouchou …………
CHAPEAU chouchou hache ………….. cheminée
CHOUCHOU hache chapeau cheminée chouchou
5 – Je forme les mots en suivant les flèches
une …………………
une …………………
un ………………….
une …………………
une …………………
Copie
Chez le boucher, j’achète 500 grs de viande hachée.
Présentation du son y
L’élève doit être capable de :
Identifier le son
Lire ce son
Ecrire le son
Texte-support
Le chat et le soleil
Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta.
Voilà pourquoi, le soir,
Quand le chat se réveille,
J’aperçois dans le noir
val bi mou
va che ru
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
128
Deux morceaux de soleil.
Maurice Carême, Les forces éternelles, Ed. Calmann Lévy
Observation : Pour la démarche méthodologique, même procédé que pour le
texte précédent.
Jeux de lecture et d’écriture
1 - J’entoure les mots semblables avec la même couleur.
Pyjama crayon rayon
Souris LA VIE CHAT SOURIS
la vie
PYJAMA
Rayon
RAYON
2 – Je relie les parties du mot par une flèche puis j’écris le mot.
No au Un
St lo Un
Vo
y
elle Une
3 – Retrouve les mots
geurs/ya/vo yon/ra yons/cra yau/no yau/tu
Les…….. Le …….. Les …….. Le …….. Le………
4 – J’écris le mot qui manque
Omar prend ses …………… pour dessiner.
Les …………… vont dans le train.
Farid enlève les …………… de la poire.
Présentation du son [o] o, au, eau
L’élève doit être capable de :
Identifier le son
Lire ce son
Ecrire le son
Texte-support
Minette, la petite chatte grise tachetée de blanc habite un joli château au
milieu de la forêt. Aujourd’hui, il fait beau temps ; le ciel est bleu et le soleil
brille. Là haut sur les arbres, les oiseaux gazouillent. Après un copieux repas,
Minette s’en va se promener dans la campagne.
Jean Feder, Le chat, Ed. Hachette Jeunesses
Révision des sons étudiés précédemment
Lecture silencieuse
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
129
Lecture magistrale
Exploitation du texte
- Comment s’appelle la chatte ?
- De quelle couleur est-elle ?
- Où habite-t-elle ?
- Comment est le temps ce jour-là ?
- Où sont les oiseaux ?
- Que font-ils ? Expliquer le terme gazouiller
- Etc.
1 - Identification du son [o]
Je relève du texte les termes contenant le son du jour.
o au eau
Identification auditive
Identification visuelle sur des quotidiens nationaux.
2 – Dans chaque série de mots, barre l’intrus.
o au eau
Moto
Robot
Capot
Pâle
Pot
Auto
Taupe
Haut
Aube
Bulle
Beau
Boue
Peau
Beaucoup
Râteau
3 – Complète par [o] o, au, eau
un chap… - une radi… - ch…d – un numér… - un f…teuil – un cad… - des
ch…ssures
4 - Remets en ordre la phrase suivante :
ses chaussures – et son chapeau – a mis – et sortit – l’homme
Présentation des sons : on – où – ou
La pluie tombe depuis ce matin. Yacine est triste car il faut rester à la
maison. Mais Lydia est venue et voilà Yacine content.
« Si on jouait à faire des bulles de savon ? dit Lydia.
- Oh ! oui », s’écrie Yacine.
Vite, il prend un verre, de l’eau, du savon. Avec un tube, il agite l’eau.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
130
« A toi d’abord, puisque c’est ton idée », dit-il à Lydia.
Elle plonge le tube dans la mousse, le porte à ses lèvres et souffle comme
dans une trompette. Une bulle se forme, toute ronde. Elle monte, monte et tout à
coup éclate.
« A ton tour », dit Lydia à Yacine.
1 – Lis le texte.
Repérage des acquis précédents
2 – Complète le tableau avec les mots du texte : repérage du son du jour
on om ou
3 – Complète avec « on » ou « om »
un mout… la c…pote
il t…be une r…de
une m…tre un n…bre
la tr…pette la c…fiture
4 – Complète avec « nous » ou « vous »
… jouons à faire des bulles avec du savon.
… jouez à faire des bulles avec du savon.
… agitez l’eau.
… agitons l’eau.
… soufflons dans le tube.
… soufflez dans le tube.
6 – Réponds aux questions
Yacine est d’abord triste : pourquoi ?
Yacine est ensuite content : pourquoi ?
Qui fait d’abord une bulle de savon ?
Pourquoi ?
6 – Relis le texte. Recopie la phrase qui montre comment Lydia fait une bulle de
savon.
Relie
B R e Y n
b r y E N
Présentation des sons : an – am – en – em
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
131
Pendant les vacances, Yacine et ses parents font une promenade en
forêt. Papa porte le sac à dos.
Quel silence ! la température est douce, les plantes sentent bon. Un léger
vent fait trembler la cime des arbres. Ils arrivent près d’un torrent. Là, des gens
campent sous de jolies tentes. Ils ont l’air tout contents de ce beau temps. Yacine
voudrait bien s’arrêter.
« Nous allons en haut de cette pente, dit papa.
Courage nous avons de bonnes jambes ! »
Révision des acquis précédents et lecture silencieuse.
1 – Lis le texte puis complète les tableaux avec les mots de celui-ci.
an am
en em
2 – Complète avec « en » ou « em »
le v…tre nov…bre
la t…pête une t…te
le g…darme la t…pérature
3 – Complète avec « an » ou « am »
une l…pe un p…talon
il l…ce un rub…
un t…bour une imprim..te
4 – En les prononçant bien, marque bien la différence entre les mots puis
complète chaque phrase avec le mot qui convient.
vent vont Yacine et Lydia…… à l’école.
banc bond Adel est assis sur un ……
lent long Yacine porte un pantalon……
savant savon « Lave-toi avec du…….
trempe trompe Lydia …… sa tartine dans le lait.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
132
5 - Lis les phrases et mets : si c’est vrai V, si ce n’est pas vrai F
Yacine se promène dans la forêt.
Yacine porte le sac à dos.
Il fait très froid.
Des gens campent près d’un torrent.
Le vent souffle en tempête.
Papa encourage Yacine.
6 – Complète suivant le modèle.
Une promenade des promenades un torrent
Une plante une tente
Un arbre une jambe
7 – Relie
P Q L i u
p l q U I
Présentation des sons : in – ein – ain
Papa a décidé de repeindre la porte du jardin. De bon matin, il commence.
Dans un seau plein d’eau, il verse la lessive, puis, une brosse à la main, il
lave la porte. Enfin, il étale la peinture nouvelle.
… Mais Lydia n’a pas vu que papa avait repeint. Elle pousse la porte du
jardin et salit son imperméable. Maman n’est pas contente.
« Quelle enfant étourdie ! dit-elle.
Ce pauvre imperméable, il faudra l’apporter demain à la teinturerie ».
Révision des acquis précédents.
1 – Lis le texte puis complète le tableau avec des mots relevés de celui-ci.
in ein ain
2 – Complète avec « in » ou « im »
le jardin un s…ge
un p…ceau il est …poli
un …perméable une p…ce
3 – En prononçant, marque bien la différence entre les mots. Complète chaque
phrase avec le mot qui convient.
Main nain Rachid s’est fait mal à la……
Bain pain Yacine a pris un …… dans la piscine.
peinture ceinture Lydia a mis une ……à sa robe.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
133
4 - Complète selon le modèle.
Papa est content. Maman est contente.
Le coq est petit. La poule est ……….
Le seau est plein. La bassine est …………
Yacine est étourdi. Lydia est …………….
Le manteau est sali. La robe est ……………
Rachid est poli. Nassima est …………….
5 – Lis les phrases et écris-les dans l’ordre du texte.
Papa lave la porte. 1 - ………………………
Papa étale la peinture. 2 - ………………………
Papa verse de la lessive dans un seau. 3 - ……………………
Lydia salit son imperméable. 4 - ……………………
Lydia pousse la pore du jar 5 - ……………………
6 – Réponds aux questions.
Quand papa commence-t-il à peindre ?
Dans quoi verse-t-il de la lessive ?
Que salit Lydia ?
Où apportera-t-elle son imperméable ?
7 – Relie
d D C a j
M m c A J
Présentation des sons : oi – oir – oin
Jeudi soir, Yacine va à la foire avec sa maman et son camarde Rachid qui
est aussi en 4e année. Ce n’est pas très loin de la maison.
Sur le trottoir, la foule se presse devant les baraques. Ce sont surtout les manèges
qui attirent les enfants. Ils font trois tours en voitures qui se tamponnent. Ils
montent ensuite dans le train fantôme.
Quelle joie, mais aussi quelle peur !
Après quoi, ils mangent des gâteaux en étoiles.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
134
Révision des acquis précédents.
1 – Lis le texte puis complète le tableau.
oi oir oin
2 – En prononçant, marque bien la différence entre les mots. Complète chaque
phrase avec le mot qui convient.
soie soin Yacine écrit avec……………..
quoi coin Papa laisse sa voiture au ………… de la rue.
moi moins « Je rentre chez …………… » dit Rachid.
pois point Lydia aime les petits …………….
3 – Complète avec « le, la ou les ».
………. foire ….. manèges …….. voitures
……… train …… pain ……….. voiture
………. trains …….. foule ……….. étoiles
4 – Complète suivant le modèle.
Yacine dit : « Moi, j’ai fait un tour de manège ».
Rachid dit à Yacine : « Toi, tu as fait un tour de manège ».
Yacine dit : « …….., j’ai mangé un gâteau ».
Rachid dit à Yacine : « ….., tu as mangé un gâteau ».
Yacine dit : « Moi, ………. pris le train fantôme ».
Rachid dit à Yacine : « Toi, ………pris le train fantôme ».
Yacine dit : « ……, ……….. vu de beaux manèges ».
Rachid dit à Yacine : « ………., ………….vu de beaux manèges ».
5 – Réponds aux questions.
Où va Yacine ?
Avec qui va-t-il à la foire ?
Quand Yacine va-t-il à la foire ?
Que mangent Yacine et Rachid ?
6–Relis le texte et donne-lui un titre : ……………………………………………
7 –
E F N M S
e f n m s
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
135
Révision
Chaque année, Lydia passe les vacances d’été avec ses parents dans un
petit village. Le soir, elle va acheter du lait dans une ferme. Elle entre dans
l’étable et regarde les vaches. Elle aime entendre le son des cloches qu’elles
portent au cou.
Elle s’approche des petits veaux et les caresse. Ensuite, elle va voir les
coqs qui poussent des cris et se bousculent.
En passant, elle joue un moment avec le petit chat qui se chauffe dans la
cour.
Lydia se trouve bien à la ferme car elle aime beaucoup les animaux.
1 - Lis le texte puis réponds aux questions.
Pourquoi Lydia va-t-elle à la ferme ?
Quels animaux voit-elle à la ferme ?
2 - Complète chaque phrase avec le mot qui convient.
Chou Joue Lydia ……………. avec le chat.
Bouche Bouge Bébé met son doigt à la………….
Chant Karim Yacine lance la balle à …………………..
Cache Cage Le canari chante dans sa ……………
Rocher Rachid Papa s’est assis sur un ………………………..
Chêne Gêne Le chat grimpe sur un …………………………..
3 – En les prononçant, marque bien la différence entre les mots puis complète
chaque phrase avec le mot qui convient.
Chou Sous Rachid mange un …….. à la crème.
Cache Casse Maman ……….. un verre.
Mouche Mousse Il y a une ……………. sur le rideau.
Tache Tasse Lydia boit une ………… de thé.
Chaud Seau Le …………… est plein eau.
Chant Sans Les élèves apprennent un ………………….
4 – Lis les mots du cadre puis classe-les.
une bouche – la classe – une chèvre – un torchon
une cheval – une clé – un clou – une vache -
cl Ch
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
136
Présentation des sons s – z
Etes-vous allés au jardin zoologique ? C’est très amusant. A l’entrée, un
singe présente son numéro : il saisit le trapèze pendu dans sa cage, fait des tours,
puis s’assoit sur la barre et salue le public. Ensuite, on voit beaucoup d’animaux.
Il y a des zèbres au pelage bizarre, des éléphants énormes qui s’arrosent le
dos, des gazelles, des hippopotames, des rhinocéros… et plein d’oiseaux de toutes
sortes.
Demandez à vos parents de vous emmener faire une visite au zoo.
Révision des acquis précédents.
1 – Lis le texte puis complète le tableau avec des mots de celui-ci.
s z
2 – Lis les mots du cadre et classe-les.
Il passe – une personne – un vase – il dessine –
Une rose – une visite – une valse – un fusil –
Une danse – il pousse – une pelouse – du mimosa -
s z
3 – Complète avec : le, la ou l’
…… singe …… hippopotame
…… éléphant ……zèbre
…… gazelle …… biche
…… oiseau …… antilope
4 – Connais-tu d’autres animaux du zoo ? Ecris leur nom.
Révision des acquis précédents.
1 – Lis les mots du cadre. Découpe-les en leurs différentes syllabes qui les
composent.
Un mouton – un bâton – le vent – un lapin – un roi
Une timbale – un ruban – la tempête – une trompette – du bois –
Une ceinture – un poulet – un citron – une ambulance – le train
Ecris les mots où tu entends.
Ou ___________________________________________________
On ___________________________________________________
An – en _______________________________________________
In – ain – ein __________________________________________
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
137
2 – Complète avec « on » ou « om »
une r……de une ép……ge
un c……bat un citr……
une tr……pette je c……pte
3 – Complète avec « en » ou « em »
nov……bre déc……bre
du d……tifrice la t……pête
une p……dule un serp… t
4 – Complète avec « an » ou « am »
une p……toufle un m……teau
une ……bulance une ……poule
la c……tine un t……bour
5 – Complète avec « in » ou « im »
un ……perméable du l……ge
une t……bale un s……ge
un tambour…… une …….primerie
1 – Complète avec des mots du cadre
Une valise – un poisson – assez – une chemise –
Personne – une pelouse – une valse – un fusil
J’entends s J’entends z
2 – En les prononçant, marque bien la différence entre les mots. Complète chaque
phrase avec le mot qui convient.
choix joie soie Nawal a une jolie écharpe en ………….
rocher coche rosée Le crabe se cache sous un ……….
cache cage casse Le canari chante dans sa …………..
choux joue sous Le petit mouton mange des…………
gâche gage gaze A pigeon-vole, Yacine se trompe : il a un ……..
chêne gêne seine Ce costume est étroit, il me …………..
« Maman, j’ai mal à la gorge et je suis fatiguée, dit Lydia.
- C’est vrai ! Tu as la figure toute rouge et tu grelottes !
- Vite au lit. Je vais appeler le médecin ».
Le médecin est venu. Il a rassuré les parents de Lydia.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
138
« Ce n’est pas grave, a-t-il dit. Lydia a une légère
grippe. Il faut qu’elle reste au lit quelques jours. Elle prendra de la
soupe de légumes et de la viande. Voici la liste des médicaments ». Lydia est
restée sage. Elle est maintenant guérie.
1 – Lis le texte et complète le tableau.
g gu
2 – Complète avec des mots du texte.
gr : _____________________________________________________
3 – En les prononçant, marque bien la différence entre les mots puis complète
chaque phrase avec le mot qui convient.
Gai Quai On attend le train sur le ………….
Gomme Comme Yacine efface le trait avec sa …………
Gant Quand Lydia a perdu un ……………..
Goût Cou La girafe a un long …………….
Gui Qui Le ………. a de petites boules.
4 – Complète avec « g » ou « gu »
un … arage une ba…e un …âteau
une …itare une fi…ure un …don
une …omme du mu…et la lan…e
5 – Lies ces phrases et classe-les.
Je suis beau – Je suis belle – Je suis petite
Je suis grand – Je suis gros – Je suis bavarde
Je suis sage – je suis fatiguée – Je suis fatigué
C’est Yacine qui parle C’est Lydia qui parle
6 – Réponds aux questions
Où a mal Lydia ?
Quelle est sa maladie ?
Que mangera-t-elle ?
7 – Relis le texte et souligne :
- en rouge ce que dit Lydia
- en bleu ce que dit maman
- en vert ce que dit le médecin
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
139
La maîtresse distribue de nouvelles gravures. Elle n’a pas besoin
d’expliquer. Les élèves savent ce qu’ils doivent faire. L’exercice est facile.
Lydia examine les dessins et les met en ordre. La maîtresse passe dans les rangs.
« C’est exact, dit-elle à Lydia.
- Nawel, tes gravures ne sont pas bien rangées, examine-les bien ; maintenant,
nous allons faire un petit texte ».
1 – Lis le texte puis complète le texte avec des mots relevés de celui-ci.
ks gz
2 – Lis les phrases et mets V si c’est vrai et F si ce n’est pas vrai.
La maîtresse distribue des gravures.
Les élèves ne savent pas ce qu’ils doivent faire.
L’exercice est difficile.
Lydia met les dessins en ordre.
Nawel met les dessins en ordre.
Les élèves vont faire un petit texte.
3 – Complète avec l’ – le – la – les
…dessin … gravure …texte
… dessins …élèves … maîtresse
…élève …gravures … rangs
4 – Complète suivant le modèle.
L’exercice est facile. Les exercices sont faciles
Le texte est court. Les
La gravure est belle. Les
Le dessin est joli. Les
La gravure est rangée. Les
5 – Lis les phrases et écris-les dans l’ordre du texte.
Lydia examine les dessins.
Lydia met les gravures en ordre.
La maîtresse distribue les gravures.
Les élèves vont faire un petit texte.
La maîtresse dit à Lydia : « C’est exact ».
6 – Relis le texte et souligne :
- en rouge ce que dit la maîtresse à Lydia
- en bleu ce que dit la maîtresse à Nawel
- en vert ce que tu dit la maîtresse à tous les élèves.
Yacine et ses parents partent vers la montagne. La voiture suit d’abord une
route en ligne droite. De chaque côté, les platanes sont alignés comme des soldats.
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
140
Puis on longe un champ planté de vignes. Les vignerons sont en train de
les soigner.
« C’est un vignoble, dit Yacine, tout content de montrer qu’il connaît ce
mot.
Est-ce qu’on fait de la limonade ?
- Oh ! non ! » dit maman avec un air amusé.
Ils arrivent près de la montagne.
La route monte et commence à tourner.
Que c’est beau ! Et quel silence !
1 – Réponds aux questions et aide-toi du dictionnaire.
Qu’est-ce qu’un vignoble ?
Que font les vignerons ?
Pourquoi les platanes font-ils penser à des soldats ?
________________________________________________________
2 – Pose les questions suivant le modèle.
On fait de la limonade. Est-ce qu’on fait de la limonade ?
La voiture suit la ligne droite.
Les vignerons soignent les vignes.
La remarque de Yacine amuse maman.
Que c’est beau !
3 –
Lis les phrases et regarde bien les mots des deux listes.
Note les différences que tu vois et que tu entends.
Il y a une différence Il n’y a pas de
différence
Long Longue
Ombragé Ombragée
Large Large
Montant Montante
Agréable Agréable
Goudronné Goudronn
ée
Beau Belle
Le chemin est
droit
La route est
Droite
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
141
4 – Entoure les mots qui vont ensemble.
Une vigne une ligne aligné une montagne
Un vigneron un vignoble monter
un montagnard Tourner un tournant
5 – Relis le texte et trouve un titre.
Il pleut ! Yacine est malheureux de ne pas pouvoir jouer dehors. Dans la
cuisine, maman préparer le repas. Yacine veut l’aider.
« Je veux bien que tu m’aides, dit maman. Prends les oeufs dans la placard.
Je les casserai dans un bol et tu battras pour faire l’omelette ».
Tout heureux, Yacine prend la boîte, la pose très fort sur la table.
Pan ! deux oeufs sont cassés. Yacine est tout honteux.
« Tu as des gestes un peu trop nerveux ! dit maman.
Tu vas maintenant trouver un jeu ou un livre.
Moi, je vais ramasser les oeufs ».
1 – Lis le texte et complète le tableau.
eu oeu
2 – Refais les phrases en commençant par « tu »
J’aide maman.
Tu ………………………..
Je prépare le repas.
Tu ……………………….
J’ai un beau livre.
Tu ………………………..
Je vais jouer dehors.
Tu …………………………..
3 –
Lis et regarde les mots des deux listes.
Note les différences que tu vois et que tu entends.
Il y a une
différence
Il n’y a pas de
différence
Geste Gestes
Animal Animaux
Jeu Jeux
Repas Repas
Journal Journaux
Bol Bols
Feu Feux
Un
Creux
Des
Creux
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
142
4 – A partir du texte, pose des questions qui commencent par : qui,
que, où ?
Qui ____________________________________________________?
Que ___________________________________________________ ?
Où ____________________________________________________ ?
5 – Relis le texte, trouve un titre puis souligne en vert ce que dit maman.
6 – Relie
T t y u
V v Y U I
i
Quel monde dans la piscine ! Lydia regarde Nawel et sa soeur qui nagent
comme des poissons. Un plongeur saute du tremplin : il disparaît puis remonte à
la surface. Un autre baigneur plonge à son tour. Lydia aimerait faire comme eux.
C’est l’heure de la leçon. Le maître nageur lui explique les mouvements, puis il
lui met une ceinture avec de gros bouchons.
« A l’eau maintenant », dit-il.
Lydia a le coeur qui bat. Elle fait quelques brasses, sans avaler l’eau.
« C’est très bien, dit le maître nageur. Continue toute seule ».
Lydia a bien nagé.
« Je n’aurai plus peur maintenant », pense-t-elle.
1 – Lis le texte puis complète-le avec des relevés de celui-ci.
eur Oeur
2 – Complète selon le modèle.
Celui qui nage est un nageur.
Celui qui plonge est un ………..
Celui qui ment est un ……………
Celui qui joue est un ……………..
Celui qui vend est un ……………..
Celui qui chante est un ……………
Celui qui pêche est un ……………….
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
143
3 – Complète avec « un » ou « une »
…… fleur …… odeur
…… moteur ……. couleur
…… chasseur …… planeur
…… erreur ……. peur
…… soeur …….coeur
……. aspirateur …… démarreur
4 – Complète suivant le modèle.
L’élève lit son livre. Les élèves lisent leur livre.
L’élève écoute son maître. Les élèves écoutent ……
L’élève prend sa règle. Les élèves prennent ……
L’élève range sa gomme. Les élèves rangent ……
L’élève finit son dessin. Les élèves finissent ……
L’élève porte son cartable. Les élèves portent ……
L’élève va à sa place. Les élèves vont à ……
5 – Relis les phrases de l’exercice n° 5 puis indique par des flèches ce qui va avec.
L’élève
son
leur
sa
Les élèves
6 – Relis le texte à partir de : « C’est l’heure… » jusqu’à la fin. Donne un titre à
ce passage.
Révision
1 – Complète suivant le modèle.
Le courage : il est courageux. Elle est courageuse.
La paresse : ……………………………………..
Le malheur : …………………………………….
La colère : ………………………………………
La peur : ………………………………………..
Le froid : ……………………………………….
2 – nager : un nageur – une nageuse
pêcher :
chanter :
se baigner :
jouer :
vendre :
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
144
3 – Classe les mots du cadre.
Le feu – un coeur – c’est neuf – un noeud – un meuble –
Je suis seul – des oeufs – il est heureux – il pleut
eu oe
4 – Lis les mots du cadre. Séparer les syllabes qui composent ces mots.
Un garçon – guérir – une guenon – un gâteau – un guidon –
Un légume – se déguiser – un gobelet – Guy – une grimace -
Classe les mots où tu entends « g » et « gue ».
5 – Complète avec « c » ou avec « g ».
La fi…re un …lis un …âteau
Un …be une …mme un …adeau
6 – Complète avec « ss » pour faire « s » et avec « s » pour faire « z ».
un vi…ge une ta…e il me…re
un ba…in il se ra…e des chau…ures
7 – Classe les mots du cadre.
Un taxi – il examine – un exercice – l’index –
Une excuse – exact – la boxe – un exemple -
x = ks x = gz
Son petit panier à la main, Lydia part toute seule faire les courses. Elle
connaît tous les magasins du quartier.
Chez la laitière, elle prend du lait et un pot de crème fraîche.
Chez l’épicier, elle achète de l’huile et des épices.
Chez le boulanger-pâtissier, elle demande une baguette de pain et un pain
au chocolat.
Elle relit le petit papier que sa maman lui a donné.
« Bon, dit-elle, j’ai tout acheté ».
Toute fière, elle rentre à la maison.
Savez-vous si le pain au chocolat était écrit sur le papier ?
1 – Lis le texte et complète le tableau.
ier ière
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
145
Maison de Lydia Boulangerie-pâtisserie
Laiterie Epicerie
2 – Complète suivant le modèle.
Un écolier une écolière
Un laitier
Un cuisinier
Un pâtissier
3 – Complète suivant le modèle.
Une cavalière un cavalier
Une épicière
Une couturière
Une fermière
4- Complète suivant le modèle.
Les cerises poussent sur un cerisier.
Les poires poussent sur …………..
Les pommes poussent sur ………..
Les prunes poussent sur ………….
Les abricots poussent ……………..
5 – Relie chaque marchandise au marchand qui l’a vendue à Lydia.
6 – Trace avec des flèches le chemin suivi par Lydia.
Le lait
L’huile
Le pot de crème
fraîche
La baguette de pain
Les épices
Un pain de chocolat
La laitière
L’épicier
Le boulangierpâitissier
Guide pédagogique destiné aux enseignants de la langue française
Institut National de Formation du Personnels de l'Education
146
Sam est le chien de la voisine de Lydia. C’est un bon gardien. Il aboie
après toutes les personnes qu’il ne connaît pas bien. Si quelqu’un s’arrête et
sonne, il devient furieux : personne n’ose entrer tant que la maîtresse de Sam ne
vient pas le tenir.
Mais il aime Lydia. Par dessus de la clôture, Lydia lui fait des signes d’amitié et
lui parle gentiment. Sam vient tout de suite en remuant la queue. Lydia lui lance
une friandise :
« Tiens, Sam, voilà quelque chose de délicieux ».
Sam attrape la friandise au vol et la croque. Il remue encore plue fort la
queue.
1 – Lis et complète le tableau.
ien ieu
2 – Complète suivant le modèle.
Un chien une chienne
Un musicien …………….
Un pharmacien ……………..
3 – Complète suivant le modèle.
Yacine est curieux Lydia est curieuse
Yacine est furieux Lydia est ………..
Yacine est capricieux Lydia est …………
4 – Lis les mots classe-les.
La teinte – un électricien – le tien – rien
Une ceinture – un frein – plein – un lien
ein ie

Partager cet article

Commenter cet article