Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Comment écrire une rédaction: quelques conseils utiles.

8 Mai 2009 , Rédigé par mazagan Publié dans #METHODOLOGIE DU FRANCAIS

Comment écrire une rédaction:
quelques conseils utiles.

voir aussi: [Mots de liaisons] [Signes de ponctuation en français]

 

Par quoi commencer.

-         Avant de commencer d’écrire une rédaction, réfléchir bien au sujet, aux problèmes soulevés;

-         Faire la liste des mots clés qui ont rapport au sujet qu’on veut présenter, elle aidera à ranger les idées;

-         Tracer un plan de la rédaction: points et sous-points. Le plan doit représenter le cours, l’ordre des idées dans un ordre LOGIQUE, compréhensif et cohérent;

-         Utiliser un brouillon pour que la rédaction soit plus ou moins lisible (pour laisser les remarques, pour le plan, les points à vérifier ou à consulter).

        Quelques conseils pratiques pour écrire un brouillon

 

La structure d’une rédaction.

Quelle que soit la rédaction elle doit avoir dans sa structure trois parties distinctes:

-         Introduction;

-         Partie principale (elle peut avoir des sous-points);

-         Conclusion(s).

 

Introduction

-         Elle doit introduire le sujet en question, présenter le problème sans analyse. On ne commence pas tout de suite d’exposer ses pensées :

-         L'introduction renseigne le lecteur sur ce qu'il va lire.

-         Il vaudrait mieux commencer par des phrases générales, au sens large ;

-         On peut employer un proverbe, une maxime, une citation ou poser une question ;

-         Pas trop longue: 3-4 phrases, 4-6 lignes.

    Quelques conseils pratiques pour écrire une introduction avec des exemples

 

La partie principale.

-         La rédaction elle-même présente l’analyse du problème, du sujet quelconque ;

-         Il faut présenter un argument, puis un contrargument (“+” puis “-”). Un argument et son contrargument représentent un sous-point de votre plan :

(Ex. Le sujet – “Mariage arrangé”: argument1 – le bien matériel, contrargument 1– absence d’amour; argument 2 –parents sont contents, contrargument 2 –les mariés ne le sont pas toujours; argument 3 – l’avenir des enfants nés est assuré, contrargument 3 – l’ambiance, l’atmosphère dans la famille n’est pas toujours favorable au développement des enfants)

Encore des conseils pratiques pour rédiger la partie principale (ou développement)

Conclusion

-         La conclusion doit mettre le point à la discussion, la terminer ;

-         C’est le point (de vue) final, le résultat de l’analyse qui a été faite ;

-         Ce résultat peut être représenté en forme d’un autre problème soulevé, autrement dit on peut terminer la rédaction par une nouvelle question posée.

     Comment rédiger la conclusion: des conseils et des exemples

     

Il faut faire attention!!!

-         Éviter si possible “je”, “tu” ;

-         Utiliser un sujet précis: on pense que ... (qui???)

-         Il est préférable d’être “au-dessus” du problème, être objectif, neutre à l’égard de la problématique (si on ne parle pas de soi-même), présenter les points de vue différents ;

-         Faire attention aux homophones:

  • on / ont

  • du / dû 

  • a / à

  • ou / où

  • sur / sûr

  • ses / ces / c'est / s'est

  • sa / ça

  • se / ce

  • son / sont

-         Faire attention au style (style écrit). Eviter le style oral ou familier à l'écrit:

  • « Ça » est interdit (par exemple, ça garantit => cela garantit, ça sera très long => ce sera très long),

  • « ne » est présent,

  • l’inversion obligatoire dans les interrogatives,

  • employer les formes pleines, stylistiquement neutres (au lieu de « char » écrire « voiture ») etc.

Plus de détails sur les erreurs stylistiques  (à lire obligatoirement)

 

Quand on écrit…

-         Avant d’écrire une phrase, la bien construire en tête (bon ordre de mots, il y a un sujet et un verbe, etc.); si on ne connaît pas l’orthographe d’un mot, employer un synonyme, un périphrase, éviter les cas dont on n’est pas sûr ;

-         Vérifiez l’orthographe en remplaçant le mot par un autre (p.ex. pour voir s’il s’agit d’un participe passé (-é) ou d’un infinitif (-er) – le remplacer par « faire » et « fait »;

-         Attention à l’accord!!! GENRE, NOMBRE, PERSONNE;

-         Employer des mots de liaison, les connecteurs logiques ;

-         Éviter les répétitions (employer des synonymes ou remplacer par des pronoms);

-         Laisser les marges suffisantes;

-         Commencer le nouveau point du plan avec un nouvel alinéa ;

(!)Après avoir écrit ...

Relire la rédaction quelques fois avant de la rendre au professeur. A la relecture, posez-vous les questions suivantes:

  • le vocabulaire est-il précis? (éviter les mots vagues comme "chose" !!!) est-ce que tous les mots existent en français? 

  • la grammaire est-elle correcte: les accords, les temps, les articles, etc.?

  • les accents et la ponctuation sont-ils clairement indiqués? (voir: les signes de ponctuation en français)

  • le style est-il approprié au style écrit?

  • les phrases ne sont-elles pas trop longues? Sont-elles claires et correctes?

  • le contenu est-il clair? Vos raisonnements sont-ils logiques?

 

 http://fr.tsedryk.ca/grammaire/redaction/comment_ecrire_une_redactionion.htm

Partager cet article

Commenter cet article