Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

le Fonds d’appui à l’égalité entre les sexes (FAES)9/9مقاربة النوع

30 Avril 2009 , Rédigé par mazagan Publié dans #علوم التربية

Annexe 3. Fiches des sous-projets
AXE 1
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de
l'égalité entre les sexes dans la gouvernance du système éducatif.
ÉLÉMENTS DU DIAGNOSTIC
ACQUIS
• Volonté politique du Maroc en matière d'égalité entre les sexes se traduisant par une vague de
réformes favorables à l'intégration de l'ÉS dans les politiques publiques.
• Existence d'un cadre législatif favorable (code de la famille, code du travail) et de deux grandes
stratégies nationales, l'une sur l'équité et l'égalité entre les sexes (Mai 2006) et l'autre sur la
lutte contre les violences envers les femmes (2002).
• Volonté politique au sein du SÉES se traduisant par la prise en compte de l'ÉS dans le cadre du
Plan d'urgence dans lequel figure la mise en place d'un projet de développement de l'approche
genre dans le système d'éducation et de formation.
• Arrimage du présent PASMT/IÉS avec les orientations, objectifs et actions du Plan d'urgence.
• Multiples initiatives en matière d'ÉS et existence de mécanismes ÉS à consolider et à formaliser
dans un cadre institutionnel ministériel.
• Existence d'un bassin de ressources initiées ou formées à l'ÉS, la GRH et la BSG.
• Expérience d'intégration de l'ÉS dans les planifications stratégiques au central et dans les AREF.
DÉFIS
• Assurer une reconnaissance officielle des mécanismes ÉS à mettre en place dans les quatre (4)
paliers du système éducatif.
• Mobiliser les fonds complémentaires pour assurer le développement des capacités des mécanismes
chargés de l'IÉS. Budget non compris dans le Plan d'urgence qui ne contient des prévisions que
pour les investissements.
• Garantir la disponibilité des membres du Comité de pilotage IÉS compte tenu de leurs fonctions
et agendas.
• Développer une expertise professionnelle pérenne en matière d'ÉS au sein du système éducatif.
Renforcer la formation en matière d'égalité entre les sexes des membres du comité de pilotage.
• Agir sur les discriminations systémiques en favorisant une participation accrue des femmes dans
les emplois du secteur, dans les postes de responsabilités et dans les instances de décision
entourant la vie scolaire.
• Prendre en compte les besoins différenciés selon le sexe dans les opérations de planification,
de budgétisation et de suivi-évaluation.
• Communiquer les changements souhaités et prendre en compte les préoccupations du
personnel éducatif, des partenaires sociaux et de la population en ce qui a trait à l'ÉS dans le
domaine de l'éducation.
76
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.1. Appui à la mise en place et au renforcement des capacités des mécanismes
organisationnels chargés de l'IÉS au niveau central (Équipe de management du projet genre,
Comité de pilotage IÉS, CCDHC).
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à appuyer la mise en place et le développement des capacités organisationnelles et
techniques des mécanismes qui seront chargés de la coordination, de la mise en oeuvre, du suivi et de la
mesure des résultats du PASMT/IÉS en conformité avec les objectifs et mesures préconisées dans le cadre
du Plan d'urgence.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Les mécanismes chargés du processus d'IÉS au SÉES au niveau central, sont structurés, renforcés, fonctionnels
et outillés pour assurer la mise en oeuvre du PASMT/IÉS qui découle des objectifs et mesures préconisées
par le Plan d'urgence.
Échéancier : 2009 à 2012
Budget : 1,5 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Opération conduite à l'interne
Ressource externe
Expertises techniques internationales en développement organisationnel et renforcement de capacités
en IÉS, en ADS, en BSG, en accès à l'égalité en emploi, en repérage de biais sexistes et en gestion axée
sur les résultats. Jumelage à de l'expertise locale lorsque pertinent.
Activités
• Définition du schéma organisationnel, des attributions et description de tâches de l'équipe de management
du Projet genre (Projet 6 du PU) et du comité de pilotage de l'institutionnalisation de l'égalité entre les
sexes (IÉS).
• Développement d'un atelier participatif pour l'appropriation du PASMT/IÉS et le démarrage du Projet Genre
pour faciliter la collaboration en ÉS à tous les niveaux du SÉES.
• Édition du PASMT/IÉS sous forme d'une brochure traduite en arabe pour assurer une large diffusion.
• Développement d'une stratégie de diffusion et de dialogue auprès des divers acteurs nationaux et
internationaux (PTF) en vue de susciter leur adhésion et leur appui au financement du PASMT/IÉS.
77
Annexe 3
• Accompagnement conseil auprès des membres de l'équipe du Projet genre pour le développement des systèmes
et des outils de gestion (tableau de bord annuel, méthodologie, outils de suivi et de reporting, stratégies
de promotion).
• Renforcement des capacités des membres de l'équipe du projet genre en matière d'intégration de l'analyse
différenciée selon le sexe (ADS) dans les opérations de conception et de planification, de mise en oeuvre,
de suivi et d'évaluation de projets axés sur les résultats.
• Développement de compétences appropriées dans le domaine des budgets sensibles au genre (BSG).
• Habilitation de l'équipe aux techniques de repérage et d'analyse des biais sexistes et des discriminations
fondées sur le genre et au développement de mesures correctives dans le domaine pédagogique (curricula,
manuels scolaires) et dans l'environnement scolaire.
• Formation de l'équipe sur les mesures d'accès à l'égalité en emploi dans le secteur public et d'amélioration
de la représentation des femmes aux postes de responsabilité.
• Appui au développement d'un système d'informations statistiques ventilées par sexe et muni d'indicateurs
sexo-spécifiques.
• Soutien et développement des capacités et des outils du Comité de pilotage IÉS pour le rendre opérationnel
et en mesure de remplir son mandat.
• Soutien à la CCDHC pour le développement de ses capacités pour les domaines d'actions relevant de ses
prérogatives de veille, de suivi et d'interpellation en ce qui a trait à l'ÉS et à la lutte contre les violences
dans le système éducatif.
78
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.2. Appui à l'intégration de l'égalité entre les sexes dans le design organisationnel
du SEES (attributions et mécanismes organisationnels) dans les divers paliers du système éducatif.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à renforcer les capacités du Groupe de travail sur le design organisationnel du SEES afin
que les mécanismes et instances qui devront prendre en charge l'IÉS dans les Académies, les Délégations
et les établissements scolaires soient définis et intégrés dans le design organisationnel du SÉES qui sera
mis en place au regard de la décentralisation et de la déconcentration.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES dispose d'un design organisationnel qui comprend des attributions et des mécanismes
organisationnels en charge de l'IÉS dans les quatre (4) paliers de l'Organisation.
Échéancier : 2009
Budget : 525 000 MAD
Responsable: SÉES
Partenaires
AREF, délégations et établissements, Groupe de travail sur le design organisationnel. Partenaires externes
à prévoir pour de l'appui technique.
Ressource externe : Expertise internationale ponctuelle en développement organisationnel relié à l'IÉS
Activités
• Recherche-action en vue d'alimenter le Groupe de travail sur le design organisationnel du SÉES en proposant
différents modèles d'attributions et de mécanismes pouvant prendre en charge l'ÉS dans le système éducatif
(AREF, Délégations et établissements) en considérant plusieurs critères : pertinence, faisabilité, caractère
approprié, capitalisation des acquis, etc., et une analyse des bonnes pratiques dans ce domaine au niveau
international.
• Intégration des mécanismes IÉS prévus aux niveaux central et régional dans le design organisationnel du
SÉES.
• Développement de sessions de sensibilisation, de développement des capacités et d'outillage pour
l'implantation du modèle organisationnel déconcentré/décentralisé qui sera retenu pour la prise en charge
de l'IÉS dans les trois (3) paliers du système (Académies, Délégations et établissements scolaires).
79
Annexe 3
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.3. Accompagnement-conseil et soutien aux mécanismes de coordination de l'IÉS
dans les AREF et les délégations provinciales.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à développer les capacités des mécanismes de coordination en IÉS des AREF afin de les
rendre apte à soutenir l'intégration de la démarche d'IÉS au niveau des entités ÉS qui seront mises en place
dans les Délégations provinciales.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Les AREF et les Délégations provinciales ont développé une capacité organisationnelle et technique leur
permettant de faire avancer les progrès en matière d'ÉS dans la gestion du système, dans l'environnement
scolaire et parascolaire et dans la livraison des services éducatifs dans les établissements scolaires.
Échéancier : 2009-2011
Budget : 2,8 millions MAD
Responsable : SÉES, Équipe de projet Genre
Partenaires : AREF et Délégations.
Ressource externe : Expertise assurée par l'Équipe de projet Genre
Activités
• Accompagnement-conseil à la mise en place des 16 mécanismes IÉS dans les AREF par des actions de
formation, de soutien organisationnel et d'accompagnement en vue d'appuyer leur mise en opération.
• Accompagnement-conseil pour élaboration d'un plan de travail et d'un programme de renforcement des
capacités.
• Dispensation des formations requises afin de permettre aux membres d'assumer leur mandat et d'appuyer
les mécanismes qui seront chargés de l'IÉS dans les Délégations provinciales.
• Mise en réseau des 16 mécanismes IÉS des AREF.
• Développement de méthodologies et d'outils permettant aux mécanismes IÉS des AREF de « coacher » et
de coordonner les entités en charge de l'IÉS dans les Délégations provinciales.
80
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.4. Développement de systèmes et de compétences en planification et en
budgétisation axées sur les résultats et sensibles au genre.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectifs du sous-projet
1. Renforcer les capacités de la Direction du Budget et des responsables de ce domaine au niveau régional
afin qu'ils soient en mesure de concevoir les budgets selon la méthode de budgétisation sensible au genre
(BSG).
2. Intégrer la dimension genre dans la budgétisation du département et dans les contrats-programme des AREF
et Délégations.
3. Intégrer l'ÉS dans le cadre du processus de planification stratégique qui est en cours dans les AREF, dans
les plans d'action des Délégations provinciales et dans les contrats-programmes.
Résultats attendus à la fin du sous-projet
1. La Direction du budget et les responsables régionaux sont en mesure de promouvoir l'expérimentation d'un
processus de budgétisation sensible au genre et adapté au système éducatif.
2. Les orientations et les mesures préconisées en ÉS dans le Plan d'urgence sont déclinées dans la planification
régionale des AREF et la cohérence entre les problématiques à résoudre pour lutter contre les disparités
entre les sexes et les allocations budgétaires requises est assurée.
3. Les contrats-programmes des AREF et des Délégations intègrent des résultats et des indicateurs de
performance reliés à l'ÉS.
Échéancier
Budget : 1,5 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : AREF et délégations
Ressources externes : Expertise marocaine en BSG, Expertise internationale en ADS applicable en
contexte de planification
Activités
• Accompagnement-conseil à la Direction du budget et aux responsables régionaux pour développer des outils
d'application de la méthode de budgétisation sensible au genre.
• Formation des cadres du central et des AREF en analyse différenciée selon le sexe (ADS) applicable au
secteur de l'éducation.
81
Annexe 3
• Production d'un guide de planification et de budgétisation sensible au genre en contexte de décentralisation
et déconcentration et adapté au secteur de l'éducation.
• Formation et accompagnement-conseil en gestion axée sur les résultats, en ADS et en budget sensible au
genre pour les membres des équipes de planification stratégique et les responsables de l'ÉS dans les AREF
et Délégations.
• Intégration des contenus reliés à la BSG dans les modules de formation sur la Gestion axée sur les résultats
(GAR) dispensés dans les AREF.
• Révision des cahiers de charge régissant les contrats-programmes en vue d'y intégrer des directives en
matière d'ÉS.
• Habilitation des membres des commissions du conseil d'administration des AREF afin qu'ils soient en mesure
de prendre des décisions éclairées sur la prise en compte de l'ÉS dans la planification des AREF et dans
les contrats programmes.
82
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.5. Modernisation de la GRH par le développement de mesures institutionnelles
visant à accélérer l'accès des femmes aux postes de décision et aux emplois du secteur éducatif.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise l'accès équitable des femmes et des hommes aux emplois du secteur de l'éducation et
l'accroissement de la représentation des femmes au SEES dans les postes de prise de décision.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Des mesures institutionnelles sont mises en place pour favoriser l'équité en emploi, pour accélérer l'accès
des femmes à des postes de décision et pour développer leurs capacités de leadership et de gestion.
Échéancier
Budget : 1,4 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires
MMSP à titre de ministère qui coordonne la réforme de la GRH et qui conduit un programme visant l'accès
à l'égalité entre les sexes dans les emplois et les postes de responsabilités dans le cadre de son PSMT/IÉS.
Les syndicats et associations professionnelles.
Ressources externes
Expertise internationale dans le domaine de la conception des programmes et mise en place de mesures
favorisant l'accès à l'égalité en emploi et dans les postes de responsabilité. ÉNA-Maroc.
Activités
• Développement et diffusion d'un recueil de mesures institutionnelles à considérer pour favoriser l'accès
des femmes aux postes de responsabilité, pour éviter les biais sexistes au recrutement et à l'évaluation
et pour encourager la conciliation travail-famille.
• Développement et formation des cadres pour les habiliter à appuyer les femmes fonctionnaires ayant un
potentiel de leadership et agir à titre de mentor à leur égard.
• Organisation des campagnes de sensibilisation et d'information auprès des femmes du SEES pour les motiver
à l'accès aux postes de responsabilités.
• Développement et mise en oeuvre d'un programme d'habilitation à occuper des postes de décision par
l'organisation de stages basés sur le mentorat et destinés aux femmes fonctionnaires ayant le potentiel
pour accéder à ces postes.
83
Annexe 3
• Formation au leadership féminin en milieu scolaire auquel seraient rattachés des stages dans des situations
réelles de travail auprès des personnes titulaires des postes de responsabilités.
• Organisation d'un système de réseautage des femmes fonctionnaires ayant le potentiel d'occuper des postes
de décision.
• Mise au point d'un système d'information transparent et accessible aux femmes afin qu'elles soient informées
sur les opportunités d'emploi et les postes de responsabilité et sur les formations dispensées aux personnels
du SEES aux niveaux national et international.
• Développement d'un programme d'habilitation des partenaires à intégrer une perspective Genre dans leurs
stratégies de dialogue social avec le secteur de l'éducation (Syndicats, et associations professionnelles).
84
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.6. Stratégie de communication organisationnelle (interne) et institutionnelle
(externe) du département de l'éducation, présentant une image qui véhicule des valeurs
égalitaires et préconisant des changements de mentalités et de comportements en matière d'ÉS
dans le système éducatif et au sein de la société marocaine.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Réviser la politique, les stratégies et les outils de communication internes et externes du SÉES afin d'y inclure
des lignes directrices et des critères pour éradiquer les représentations et stéréotypes sexistes et promouvoir
des valeurs et des modèles égalitaires positifs.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Les supports et outils de communication utilisés dans les divers paliers du système éducatif valorisent l'égalité
entre les sexes et projettent des images incitatives en ce qui a trait à l'accessibilité et le maintien à l'école
des filles et des garçons.
Échéancier
Budget : 1 million de MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Les responsables de la communication au sein du SÉES
Ressource externe : Expertise marocaine en stratégie et produits de communication promouvant l'ÉS.
Activités
• État des lieux des biais sexistes existants dans les produits de communication diffusés dans le système
éducatif et analyse de leurs effets et propositions de mesures correctives.
• Mise en application des mesures correctives retenues dans le cadre de la politique de communication du
Département et conception de produits et d'outils de communication intégrant les valeurs d'équité et d'égalité
entre les sexes conformément aux principes et orientations en ÉS de la Charte nationale de l'éducation et
de la formation et du Plan d'urgence.
• Développement d'un portail spécialisé en ÉS accessible à partir du site web du ministère de l'éducation.
Ce portail pourrait diffuser les méthodologies, guides et outils reliés à l'ÉS, diffuser les bonnes pratiques,
expériences et modèles, les opportunités de carrières pour les femmes, appuyer le réseautage des femmes
fonctionnaires du secteur de l'enseignement scolaire. Ce portail pourrait comporter un forum de réflexion
et de débat sur l'ÉS.
• Soutien aux initiatives des établissements scolaires pour la diffusion de valeurs égalitaires à travers les
brochures de présentation des établissements, les périodiques, les reportages, les journaux et les radios.
85
Annexe 3
Axe 2
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant.
ÉLÉMENTS DU DIAGNOSTIC
ACQUIS
• Avancées significatives en termes de généralisation de l'enseignement et de scolarisation des filles rurales.
• Adoption de mesures dans le cadre du Plan d'urgence pour assurer l'accès à l'enseignement obligatoire
jusqu'à l'âge de 15 ans.
• Actions ciblées dans le cadre du Plan d'urgence pour lever les obstacles qui entravent l'accès des filles au
secondaire qualifiant et mise à niveau des établissements scolaires afin de fournir un milieu adéquat tant
aux filles qu'aux garçons.
• Volonté du SÉES de lutter contre l'abandon scolaire, le redoublement et la déperdition, se traduisant par
un projet axé sur l'égalité des chances dans le cadre du Plan d'urgence.
DÉFIS
• Améliorer l'offre d'enseignement du préscolaire et du secondaire qualifiant au niveau des communes.
• Développer des mesures d'égalité des chances sur la base d'une connaissance plus approfondie des divers
milieux et des obstacles qui freinent la scolarisation des filles.
• Assurer la mise en place d'infrastructures adéquates et fournir le soutien requis aux élèves (filles et garçons)
issus de familles démunies ou à faibles revenus.
• Améliorer la qualité de l'enseignement des écoles publiques afin que ce secteur prenne la place qui lui
revient à titre de service à rendre à la population et à la nation.
86
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.1. Appui au SÉES dans la consolidation de mesures de soutien à la généralisation
de l'accès à l'enseignement des filles au cycle du préscolaire, du primaire et du secondaire
collégial.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à améliorer les conditions inhérentes à la généralisation de l'éducation des filles par une
analyse des expériences de terrain, pour identifier les réussites et les exploiter pour bonifier et améliorer
les actions susceptibles de soutenir la scolarisation des filles.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES assure l'égalité des chances entre les filles et les garçons dans l'accès à l'enseignement obligatoire.
Échéancier
Budget complémentaire à celui des investissements prévus au Plan d'urgence : 1,5 million MAD.
Responsable : SÉES
Partenaires : Collectivités locales et partenaires sociaux
Ressource externe : Expertise marocaine pour appui à l'Équipe genre dans la conduite des analyses
et recherches-actions.
Activités
• Recherche-action auprès des familles des milieux rural et périurbain afin d'identifier les raisons sociales
et économiques qui empêchent l'accès des filles à l'école et d'identifier les pistes de solutions les plus
appropriées.
• Mise en place d'initiatives pilotes de modèles d'accès au préscolaire des fillettes notamment en milieu
rural et périurbain.
• Réalisation d'une étude différenciée selon les sexes sur l'impact de l'accès au préscolaire sur la scolarisation
des filles.
• Intégration des classes du préscolaire dans les établissements scolaires surtout en milieu rural et dans les
zones périurbaines.
• Développement et extension des infrastructures de transport, d'hébergement, de restauration adaptées aux
besoins différenciés des garçons et des filles (internats, latrines, etc.) et soutien aux élèves par des aides
matérielles à la scolarisation.
87
Annexe 3
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.2. Appui au développement de mesures incitatives de soutien pour contrer l'abandon
scolaire aux cycles primaire et secondaire collégial.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant
Objectif du sous-projet
Appuyer le SÉES dans le développement de mesures de soutien à la généralisation de l'accès et au maintien
des filles à l'école.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES met en place des mesures incitatives pour contrer l'abandon scolaire qui affecte davantage les filles.
Échéancier
Budget : 1,5 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires
Établissements scolaires pour implanter et tester les mesures proposées, Collectivités locales et partenaires
sociaux
Ressource externe
Expertise marocaine pour appui à l'Équipe genre de la conduite des analyses et recherches-actions.
Activités
• Dynamisation des cellules de veille des établissements et dotation de moyens nécessaires pour contrer
l'abandon scolaire.
• Élaboration d'un programme de sensibilisation et de formation pour habiliter les acteurs du milieu pédagogique
à dépister et prévenir les retraits de l'école et apporter les solutions à leur niveau (suivi personnalisé et
soutien aux élèves en difficulté).
• Réalisation d'une recherche-action en vue de développer des initiatives et des mesures susceptibles
d'augmenter le taux de scolarisation des jeunes filles au cycle du secondaire collégial en contrant le retrait
88 ou l'abandon scolaire.
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.3. Organisation d'un prix de mérite annuel à l'échelle régionale et/ou provinciale
pour des initiatives innovantes en matière de promotion de l'égalité entre les sexes.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant
Objectif du sous-projet
Canaliser le potentiel créateur de la communauté étudiante et encourager les jeunes talents par la valorisation
des initiatives innovantes en matière de promotion de l'égalité entre les sexes dans les établissements scolaires
à travers un prix de mérite annuel à l'échelle des AREF et des Délégations.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le prix de mérite annuel devient un instrument de conscientisation et de mobilisation pour faire de l'école
un environnement égalitaire.
Échéancier
Budget : 1,2 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Secteur privé, diverses fondations et associations.
Ressource externe : Non requise
Activités
• Mise en place d'un comité paritaire (h/f) de coordination du prix de mérite annuel avec des personnalités
connues et appréciées des jeunes et des acteurs provenant de divers milieux (associatif, privé, milieu artistique,
PTF, et autres) et d'un Jury.
• Identification des paramètres du prix de mérite : concept, cibles, modalités de mise en oeuvre, critères
d'évaluation des initiatives, critères de choix et d'identification des personnalités membres du Jury, appel
à candidatures, calendrier de lancement et d'organisation du prix, période et format de la tenue de la
manifestation de remise du prix, etc.
• Institutionnaliser le prix en l'insérant notamment dans le guide référentiel de la vie scolaire (en voie de
finalisation).
• Intégrer des considérations reliées à l'ÉS dans tous les autres prix organisés par le Département au niveau
des critères et des contenus véhiculés.
• Recherche et mobilisation des financements à accorder sous forme de prix de mérite.
• Médiatisation de l'opération par une communication à large diffusion.
89
Annexe 3
90
Axe 3
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et
d'apprentissage des valeurs et des comportements liés à l'égalité entre les sexes.
ELEMENTS DU DIAGNOSTIC
ACQUIS
• Intégration au Plan d'urgence de mesures et d'actions en vue d'éliminer les stéréotypes sexistes, de former
les enseignants et le personnel professionnel dans le domaine de l'ÉS, d'encourager la représentation des
femmes dans le secteur de l'éducation et de lutter contre les violences fondées sur le genre.
• Existence de critères sur l'ÉS dans les cahiers de charge régissant les appels d'offres pour la conception
des manuels scolaires.
• Existence d'initiatives de formation en ÉS auprès des enseignants dans certaines AREF entreprises par les
CFI ou les associations.
• Initiatives de sensibilisation à la lutte contre les violences dans un certain nombre d'établissements scolaires.
DÉFIS
• Rendre effective l'application des critères encadrant l'ÉS dans les cahiers de charge par la formation des
membres du Comité d'évaluation et de validation des manuels scolaires et du personnel de la Direction
des curricula.
• Former le personnel enseignant et les divers acteurs pédagogiques sur les méthodes d'application de l'ÉS
dans leurs pratiques et milieux de travail.
• Développer des mesures favorisant la parité entre les sexes dans les diverses instances de décision entourant
la vie scolaire pour permettre aux femmes et aux filles de faire valoir leurs préoccupations tout en développant
leurs capacités de leadership.
• Mettre en place un programme et des dispositifs pour prévenir, dépister et contrer les violences fondées
sur le genre dans les établissements scolaires et en milieu de travail.
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.1. Éradication des stéréotypes sexistes et des images défavorables des femmes
et des filles dans les curricula et les manuels scolaires, dans l'acte pédagogique et
l'organisation de la vie scolaire.
Axe stratégique
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et d'apprentissage des valeurs
et des comportements liés à l'égalité entre les sexes
Objectif du sous-projet
Renforcer les capacités de la direction du curricula et des autres instances concernées par le domaine, à identifier
et à éliminer le langage, les images et les stéréotypes sexistes des manuels scolaires, et des curricula du
SEES.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES a adopté des mesures correctives pour enrayer les représentations et les discriminations sexistes
dans les curricula, les manuels scolaires, les guides et matériels pédagogiques.
Échéancier
Budget : 1,2 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Comité permanent d'évaluation et de validation des manuels scolaires
Ressource externe : Expertise internationale dans le domaine du repérage et de l'analyse des stéréotypes
et des biais sexistes dans le secteur de l'éducation et dans le développement de mesures correctives.
Activités
• Accompagnement conseil auprès de la direction du curricula et des instances concernées par ce domaine
en vue d'éradiquer les stéréotypes sexistes et de promouvoir les valeurs égalitaires dans le cadre de la
révision des manuels scolaires prévue pour l'horizon 2011. Revue des cahiers de charge à la lumière des
nouvelles mesures déterminées pour les manuels et curricula.
• Conception et diffusion d'un guide pour faciliter l'identification et l'élimination des stéréotypes sexistes
dans le langage, les manuels scolaires et les curricula du SEES.
• Formation sur le repérage des stéréotypes sexistes pour les membres du Comité permanent d'évaluation
et de validation des manuels scolaires.
• Appui technique aux spécialistes intervenant au niveau des curricula national, régional et local pour la révision
des programmes et leur refonte afin d'assurer que les objectifs de l'ÉS soient pris en compte à l'intérieur
de ces révisions.
• Intégration de lignes directrices en matière d'ÉS et de langage inclusif (non sexiste) dans le guide référentiel
de la vie scolaire et le guide du projet d'établissement.
• Participation des intervenants à des symposium et formations sur le sexisme et les curricula et manuels
scolaires.
91
Annexe 3
92
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.2. Conception et dispensation de modules de formations initiale et continue en
égalité entre les sexes aux acteurs pédagogiques, afin qu'ils acquièrent les compétences requises
et deviennent des agent(e)s de changement en matière d'ÉS dans l'espace scolaire et en milieu
de travail.
Axe stratégique
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 1
Sous-projet 1.6. Stratégie de communication organisationnelle (interne) et institutionnelle
(externe) du département de l'éducation, présentant une image qui véhicule des valeurs
égalitaires et préconisant des changements de mentalités et de comportements en matière d'ÉS
dans le système éducatif et au sein de la société marocaine.
Axe stratégique
Développement d'une capacité institutionnelle pérenne pour assurer l'ancrage de l'égalité entre les sexes
dans la gouvernance du système éducatif.
Objectif du sous-projet
Réviser la politique, les stratégies et les outils de communication internes et externes du SÉES afin d'y inclure
des lignes directrices et des critères pour éradiquer les représentations et stéréotypes sexistes et promouvoir
des valeurs et des modèles égalitaires positifs.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Les supports et outils de communication utilisés dans les divers paliers du système éducatif valorisent l'égalité
entre les sexes et projettent des images incitatives en ce qui a trait à l'accessibilité et le maintien à l'école
des filles et des garçons.
Échéancier
Budget : 1 million de MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Les responsables de la communication au sein du SÉES
Ressource externe : Expertise marocaine en stratégie et produits de communication promouvant l'ÉS.
Activités
• État des lieux des biais sexistes existants dans les produits de communication diffusés dans le système
éducatif et analyse de leurs effets et propositions de mesures correctives.
• Mise en application des mesures correctives retenues dans le cadre de la politique de communication du
Département et conception de produits et d'outils de communication intégrant les valeurs d'équité et d'égalité
entre les sexes conformément aux principes et orientations en ÉS de la Charte nationale de l'éducation et
de la formation et du Plan d'urgence.
• Développement d'un portail spécialisé en ÉS accessible à partir du site web du ministère de l'éducation.
Ce portail pourrait diffuser les méthodologies, guides et outils reliés à l'ÉS, diffuser les bonnes pratiques,
expériences et modèles, les opportunités de carrières pour les femmes, appuyer le réseautage des femmes
fonctionnaires du secteur de l'enseignement scolaire. Ce portail pourrait comporter un forum de réflexion
et de débat sur l'ÉS.
• Soutien aux initiatives des établissements scolaires pour la diffusion de valeurs égalitaires à travers les
brochures de présentation des établissements, les périodiques, les reportages, les journaux et les radios.
85
Annexe 3
Axe 2
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant.
ÉLÉMENTS DU DIAGNOSTIC
ACQUIS
• Avancées significatives en termes de généralisation de l'enseignement et de scolarisation des filles rurales.
• Adoption de mesures dans le cadre du Plan d'urgence pour assurer l'accès à l'enseignement obligatoire
jusqu'à l'âge de 15 ans.
• Actions ciblées dans le cadre du Plan d'urgence pour lever les obstacles qui entravent l'accès des filles au
secondaire qualifiant et mise à niveau des établissements scolaires afin de fournir un milieu adéquat tant
aux filles qu'aux garçons.
• Volonté du SÉES de lutter contre l'abandon scolaire, le redoublement et la déperdition, se traduisant par
un projet axé sur l'égalité des chances dans le cadre du Plan d'urgence.
DÉFIS
• Améliorer l'offre d'enseignement du préscolaire et du secondaire qualifiant au niveau des communes.
• Développer des mesures d'égalité des chances sur la base d'une connaissance plus approfondie des divers
milieux et des obstacles qui freinent la scolarisation des filles.
• Assurer la mise en place d'infrastructures adéquates et fournir le soutien requis aux élèves (filles et garçons)
issus de familles démunies ou à faibles revenus.
• Améliorer la qualité de l'enseignement des écoles publiques afin que ce secteur prenne la place qui lui
revient à titre de service à rendre à la population et à la nation.
86
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.1. Appui au SÉES dans la consolidation de mesures de soutien à la généralisation
de l'accès à l'enseignement des filles au cycle du préscolaire, du primaire et du secondaire
collégial.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à améliorer les conditions inhérentes à la généralisation de l'éducation des filles par une
analyse des expériences de terrain, pour identifier les réussites et les exploiter pour bonifier et améliorer
les actions susceptibles de soutenir la scolarisation des filles.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES assure l'égalité des chances entre les filles et les garçons dans l'accès à l'enseignement obligatoire.
Échéancier
Budget complémentaire à celui des investissements prévus au Plan d'urgence : 1,5 million MAD.
Responsable : SÉES
Partenaires : Collectivités locales et partenaires sociaux
Ressource externe : Expertise marocaine pour appui à l'Équipe genre dans la conduite des analyses
et recherches-actions.
Activités
• Recherche-action auprès des familles des milieux rural et périurbain afin d'identifier les raisons sociales
et économiques qui empêchent l'accès des filles à l'école et d'identifier les pistes de solutions les plus
appropriées.
• Mise en place d'initiatives pilotes de modèles d'accès au préscolaire des fillettes notamment en milieu
rural et périurbain.
• Réalisation d'une étude différenciée selon les sexes sur l'impact de l'accès au préscolaire sur la scolarisation
des filles.
• Intégration des classes du préscolaire dans les établissements scolaires surtout en milieu rural et dans les
zones périurbaines.
• Développement et extension des infrastructures de transport, d'hébergement, de restauration adaptées aux
besoins différenciés des garçons et des filles (internats, latrines, etc.) et soutien aux élèves par des aides
matérielles à la scolarisation.
87
Annexe 3
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.2. Appui au développement de mesures incitatives de soutien pour contrer l'abandon
scolaire aux cycles primaire et secondaire collégial.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant
Objectif du sous-projet
Appuyer le SÉES dans le développement de mesures de soutien à la généralisation de l'accès et au maintien
des filles à l'école.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES met en place des mesures incitatives pour contrer l'abandon scolaire qui affecte davantage les filles.
Échéancier
Budget : 1,5 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires
Établissements scolaires pour implanter et tester les mesures proposées, Collectivités locales et partenaires
sociaux
Ressource externe
Expertise marocaine pour appui à l'Équipe genre de la conduite des analyses et recherches-actions.
Activités
• Dynamisation des cellules de veille des établissements et dotation de moyens nécessaires pour contrer
l'abandon scolaire.
• Élaboration d'un programme de sensibilisation et de formation pour habiliter les acteurs du milieu pédagogique
à dépister et prévenir les retraits de l'école et apporter les solutions à leur niveau (suivi personnalisé et
soutien aux élèves en difficulté).
• Réalisation d'une recherche-action en vue de développer des initiatives et des mesures susceptibles
d'augmenter le taux de scolarisation des jeunes filles au cycle du secondaire collégial en contrant le retrait
88 ou l'abandon scolaire.
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 2
Sous-projet 2.3. Organisation d'un prix de mérite annuel à l'échelle régionale et/ou provinciale
pour des initiatives innovantes en matière de promotion de l'égalité entre les sexes.
Axe stratégique
Accès équitable des filles et des garçons à un système éducatif de qualité et qualifiant
Objectif du sous-projet
Canaliser le potentiel créateur de la communauté étudiante et encourager les jeunes talents par la valorisation
des initiatives innovantes en matière de promotion de l'égalité entre les sexes dans les établissements scolaires
à travers un prix de mérite annuel à l'échelle des AREF et des Délégations.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le prix de mérite annuel devient un instrument de conscientisation et de mobilisation pour faire de l'école
un environnement égalitaire.
Échéancier
Budget : 1,2 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Secteur privé, diverses fondations et associations.
Ressource externe : Non requise
Activités
• Mise en place d'un comité paritaire (h/f) de coordination du prix de mérite annuel avec des personnalités
connues et appréciées des jeunes et des acteurs provenant de divers milieux (associatif, privé, milieu artistique,
PTF, et autres) et d'un Jury.
• Identification des paramètres du prix de mérite : concept, cibles, modalités de mise en oeuvre, critères
d'évaluation des initiatives, critères de choix et d'identification des personnalités membres du Jury, appel
à candidatures, calendrier de lancement et d'organisation du prix, période et format de la tenue de la
manifestation de remise du prix, etc.
• Institutionnaliser le prix en l'insérant notamment dans le guide référentiel de la vie scolaire (en voie de
finalisation).
• Intégrer des considérations reliées à l'ÉS dans tous les autres prix organisés par le Département au niveau
des critères et des contenus véhiculés.
• Recherche et mobilisation des financements à accorder sous forme de prix de mérite.
• Médiatisation de l'opération par une communication à large diffusion.
89
Annexe 3
90
Axe 3
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et
d'apprentissage des valeurs et des comportements liés à l'égalité entre les sexes.
ELEMENTS DU DIAGNOSTIC
ACQUIS
• Intégration au Plan d'urgence de mesures et d'actions en vue d'éliminer les stéréotypes sexistes, de former
les enseignants et le personnel professionnel dans le domaine de l'ÉS, d'encourager la représentation des
femmes dans le secteur de l'éducation et de lutter contre les violences fondées sur le genre.
• Existence de critères sur l'ÉS dans les cahiers de charge régissant les appels d'offres pour la conception
des manuels scolaires.
• Existence d'initiatives de formation en ÉS auprès des enseignants dans certaines AREF entreprises par les
CFI ou les associations.
• Initiatives de sensibilisation à la lutte contre les violences dans un certain nombre d'établissements scolaires.
DÉFIS
• Rendre effective l'application des critères encadrant l'ÉS dans les cahiers de charge par la formation des
membres du Comité d'évaluation et de validation des manuels scolaires et du personnel de la Direction
des curricula.
• Former le personnel enseignant et les divers acteurs pédagogiques sur les méthodes d'application de l'ÉS
dans leurs pratiques et milieux de travail.
• Développer des mesures favorisant la parité entre les sexes dans les diverses instances de décision entourant
la vie scolaire pour permettre aux femmes et aux filles de faire valoir leurs préoccupations tout en développant
leurs capacités de leadership.
• Mettre en place un programme et des dispositifs pour prévenir, dépister et contrer les violences fondées
sur le genre dans les établissements scolaires et en milieu de travail.
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.1. Éradication des stéréotypes sexistes et des images défavorables des femmes
et des filles dans les curricula et les manuels scolaires, dans l'acte pédagogique et
l'organisation de la vie scolaire.
Axe stratégique
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et d'apprentissage des valeurs
et des comportements liés à l'égalité entre les sexes
Objectif du sous-projet
Renforcer les capacités de la direction du curricula et des autres instances concernées par le domaine, à identifier
et à éliminer le langage, les images et les stéréotypes sexistes des manuels scolaires, et des curricula du
SEES.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
Le SÉES a adopté des mesures correctives pour enrayer les représentations et les discriminations sexistes
dans les curricula, les manuels scolaires, les guides et matériels pédagogiques.
Échéancier
Budget : 1,2 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Comité permanent d'évaluation et de validation des manuels scolaires
Ressource externe : Expertise internationale dans le domaine du repérage et de l'analyse des stéréotypes
et des biais sexistes dans le secteur de l'éducation et dans le développement de mesures correctives.
Activités
• Accompagnement conseil auprès de la direction du curricula et des instances concernées par ce domaine
en vue d'éradiquer les stéréotypes sexistes et de promouvoir les valeurs égalitaires dans le cadre de la
révision des manuels scolaires prévue pour l'horizon 2011. Revue des cahiers de charge à la lumière des
nouvelles mesures déterminées pour les manuels et curricula.
• Conception et diffusion d'un guide pour faciliter l'identification et l'élimination des stéréotypes sexistes
dans le langage, les manuels scolaires et les curricula du SEES.
• Formation sur le repérage des stéréotypes sexistes pour les membres du Comité permanent d'évaluation
et de validation des manuels scolaires.
• Appui technique aux spécialistes intervenant au niveau des curricula national, régional et local pour la révision
des programmes et leur refonte afin d'assurer que les objectifs de l'ÉS soient pris en compte à l'intérieur
de ces révisions.
• Intégration de lignes directrices en matière d'ÉS et de langage inclusif (non sexiste) dans le guide référentiel
de la vie scolaire et le guide du projet d'établissement.
• Participation des intervenants à des symposium et formations sur le sexisme et les curricula et manuels
scolaires.
91
Annexe 3
92
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.2. Conception et dispensation de modules de formations initiale et continue en
égalité entre les sexes aux acteurs pédagogiques, afin qu'ils acquièrent les compétences requises
et deviennent des agent(e)s de changement en matière d'ÉS dans l'espace scolaire et en milieu
de travail.
Axe stratégique
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et d'apprentissage des valeurs
et des comportements liés à l'égalité entre les sexes
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à renforcer les capacités des divers intervenants (enseignants, conseillers en orientation,
inspecteurs, directeurs d'établissement et gestionnaires) à identifier et à éliminer le langage, les images et
les stéréotypes sexistes véhiculés dans les espaces scolaires et les milieux de travail.
Résultats attendus à la fin du sous-projet
1. La formation initiale du personnel enseignant, des conseillers en orientation et des inspecteurs comprend
un module sur l'égalité entre les sexes applicable dans la gestion de la classe et dans le programme
pédagogique.
2. La formation continue dispensée par le SEES comprend un module sur l'égalité entre les sexes dans la pratique
éducative.
3. Les formateurs des institutions de formation des enseignants et des cadres sont aptes à dispenser les modules
en ÉS pour les formations initiale et continue.
Échéancier
Budget : 2,1 millions MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Associations oeuvrant dans le domaine de la formation à l'égalité entre les sexes dans
le système éducatif.
Ressource externe : Expertises internationale et nationale pour la conception de programmes innovants
et la formation de formateurs-trices
Activités
• Analyse des besoins selon les groupes cibles et inventaire (bilan des acquis) des quelques expériences de
formation en ÉS réalisées dans le système éducatif (CFI, CPR et autres partenaires).
• Sensibilisation des responsables des établissements de formation concernées.
• Recherche et conception de modules de formation en ÉS ciblés selon les clientèles visées.
• Testing et formation de formateurs-trices.
• Intégration des modules dans les cursus de formation.
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.3. Renforcement de la représentation et du leadership des femmes et des filles
dans le milieu éducatif par des mesures favorisant leur implication dans les organisations
professionnelles et syndicales, les associations de parents d'élèves, les comités d'étudiants,
etc.
Axe stratégique
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et d'apprentissage des valeurs
et des comportements liés à l'égalité entre les sexes
Objectif du sous-projet
Renforcer les capacités de leadership des filles et des femmes ayant le potentiel d'occuper des postes de
responsabilités dans les organisations parascolaires.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
L'environnement scolaire et parascolaire favorise le développement du leadership des femmes et des filles
et leur participation accrue aux instances de décision.
Échéancier
Budget : 725 000 MAD
Responsable : SÉES
Partenaires : Les conseils d'établissement, les comités d'élèves, les associations de parents et tuteurs
d'élèves, les organisations professionnelles et les syndicats.
Ressource externe : Non requise
Activités
• Développement et mise en place de mesures incitatives (parité, mentorat, etc.) pour augmenter la
représentation des femmes et/ou des filles dans les conseils d'établissements, les comités d'élèves, les
associations de parents et tuteurs d'élèves, les organisations professionnelles et les syndicats.
• Développement et mise en oeuvre d'un programme de formation au leadership féminin en milieu scolaire
et parascolaire.
• Organisation des événements carrières pour les filles.
• Mise en place d'un mécanisme pour assurer que les femmes et les filles aient une implication accrue dans
les activités parascolaires.
93
Annexe 3
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
FICHES DES SOUS-PROJETS
AXE 3
Sous-projet 3.4. Éradication des violences fondées sur le genre dans l'environnement scolaire
et le système éducatif par des programmes de prévention, de dépistage et par un dispositif de
veille et de recours.
Axe stratégique
Développement de l'espace scolaire comme un milieu sécurisant de socialisation et d'apprentissage des valeurs
et des comportements liés à l'égalité entre les sexes.
Objectif du sous-projet
Ce sous-projet vise à mettre en place un programme de prévention, de dépistage et un dispositif de veille et
de recours pour les victimes de violences fondées sur le genre dans l'environnement scolaire et en milieu de
travail.
Résultat attendu à la fin du sous-projet
La lutte contre les violences et le harcèlement dans les établissements scolaires et en milieu de travail fait
l'objet de mesures et de programmes institutionnalisés de prévention, dépistage et de recours au sein du
SÉES.
Échéancier
Budget : 1,2 million MAD
Responsable : SÉES
Partenaires
MDSF, Collectivités locales, Administration territoriale, Police nationale, Gendarmerie royale, Justice,
associations
Ressource externe
Expertise marocaine disponible dans ce domaine
Activités
• Accompagnement conseil auprès de la direction des affaires juridiques et la CCDHC pour le développement
de mesures (notes et circulaire) pour contrer les violences fondées sur le genre et structurer les mécanismes
de recours au sein du système éducatif.
• Élaboration d'un programme de sensibilisation et de formation pour habiliter les acteurs du milieu pédagogique
à prévenir, dépister et contrer les violences et le harcèlement sexuel et moral.
• Intégration de lignes directrices en ÉS et en lutte contre les violences fondées sur le genre dans la Charte
des droits et devoirs des Établissements.
94
• Habilitation et instrumentation des cellules de veille des établissements afin de les rendre apte à prévenir,
dépister et contrer les violences fondées sur le genre.
• Établissement d'ententes de partenariat avec les institutions concernées pour sensibiliser, communiquer
et mener des campagnes de lutte contre les violences (Collectivités locales, administration territoriale, police
nationale, gendarmerie royale, justice, associations).
• Mise en place d'initiatives au sein du système éducatif pour souligner les campagnes annuelles de lutte
contre les violences fondées sur le genre et coordination des efforts avec les mécanismes de coordination
régionale en voie d'implantation dans le cadre de la mise en oeuvre de la Stratégie nationale de lutte contre
les violences envers les femmes.
95
Annexe 3
Ministère de l’Education Nationale,
de la Formation des Cadres
Secrétariat d’Etat chargé
96
CCDHC
Commission centrale des droits
humains et de la citoyenneté
Secrétariat général
de l’Enseignement
Direction de
l’Évaluation et de
l’organisation de
la vie scolaire et
des Formations
communes entre
les académies
Direction
des Curricula
Division
de la
Communication
Division des
Stratégies
de formation
Direction
de la
Promotion du
sport scolaire
Direction
de
l’Enseignement
privé et
préscolaire
Direction
des Ressources
humaines
et de la
Formation
des cadres
97
de l’Enseignement Supérieur,
et de la Recherche Scientifique
de l’Enseignement Scolaire
Comité de pilotage de
l’institutionnalisation de l’égalité
entre les sexes
du département
scolaire
Direction
de la Stratégie,
des Statistiques
et de la
Planification
Direction
de la
Coopération
Direction
du Budget et
du
Patrimoine
Direction
des Affaires
juridiques
et du
Contentieux
Projet
GENIE
Equipe de
management
du Projet
genre
http://81.192.52.38/NR/rdonlyres/515ACABB-C1F5-4767-8242-4F9F86C19A85/0/PASMT_instit_egalite_sexes_DES.pdflink

Partager cet article

Commenter cet article