Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

كزافيي روجيرس يحمل مسؤولية "فشل" مشروع بيداغوجيا الإدماج بالمغرب لماسكي زمام الشأن والقرار السياسي

4 Novembre 2012 , Rédigé par mohamedمحمد Publié dans #مستجدات تربوية

الخميس, 01 تشرين2/نوفمبر 2012 23:25 Xavier Roegiers - jilpress - Xavier Roegiers, Directeur Du BIEF, s’adresse aux participants aux débats de “la pédagogie de l’integration”, voici le texte intégral de la lettre

Objet: Merci, tout simplement…
Bonjour, chers amis et collègues,
Vous avez sans doute été étonnés d’un si long silence de ma part, après un travail aussi intense réalisé au Maroc pendant 4 années, à un rythme soutenu. La raison est simple : comme il y avait un dossier à clôturer entre le Ministère et le BIEF, je n’ai voulu à aucun moment qu’un mail collectif ne risque d’entraver la bonne marche du dossier, qui nécessitait d’être menée avec toute la sérénité nécessaire.
Aujourd’hui, c’est chose faite, et je voudrais vous remercier du fond du cœur pour l’appui que vous avez apporté au projet de mise en place de la pédagogie de l’intégration au Maroc.
Je n’entrerai pas dans les considérations politiques qui ont amené les autorités marocaines à infléchir le parcours de la réforme. Ces choix doivent être assumés par ceux qui les ont pris. Mais ce qui a été vécu au cours de ces quatre années reste un acquis qu’on ne pourra jamais gommer.
J’ai apprécié votre confiance totale vis-à-vis de mon équipe et de moi-même, confiance sans laquelle aucun travail de profondeur ne peut aboutir. J’ai apprécié l’expertise réelle que vous avez acquise, expertise menée avec beaucoup de rigueur, et qui chez certains a entrainé beaucoup de créativité. J’ai apprécié l’engagement cognitif et affectif total de votre part, sans lesquels l’expertise n’est pas nourrie de l’intérieur. J’ai enfin senti de votre part un accueil, aussi bien un accueil physique, en particulier lorsque je me rendais dans les régions, qu’une ouverture à d’autres manières de penser l’éducation. Toutes ces qualités fondamentales, que vous avez mJanifestées en tant qu’experts nationaux, ont fait avancer le pays dans la voie de l’efficacité et de l’équité, j’en suis intimement persuadé.
Je voudrais aussi vous dire à quel point j’ai admiré l’appui de certains décideurs, qui a été déterminant. Vous disposez de ressources précieuses pour le pays. Je voudrais nommer Latifa Elabida, Youssef Elazhari, Fouad Chafiqi, les directeurs des AREF expérimentales et d’autres encore, qui ont souvent œuvré dans l’ombre, et qui ne souhaiteraient pas être cités nommément. Ils savent que c’est à eux que je pense. Merci aussi à cette belle équipe du CNIPE, merci aux coordonnateurs régionaux pour leur engagement total dans le projet.
Une partie de mon cœur est restée au Maroc, et soyez assurés qu’il s’agit de l’expérience professionnelle la plus forte qu’il m’ait été donné de vivre jusqu’aujourd’hui.
Vous allez devoir continuer à prendre les bonnes décisions en éducation, au plan local, au plan régional, au plan national. Cela va continuer à exiger de la confiance, de l’engagement, de la compétence et aussi parfois du courage pour défendre certaines positions. Je voudrais vous assurer de mon soutien, en mon nom et au nom de mon équipe ; je voudrais aussi vous dire de ne pas hésiter à me solliciter pour un conseil informel en cas de doute, c’est avec un réel plaisir que je continuerais à échanger avec vous à distance.
Pour tout ce que j’ai vécu avec vous, mille mercis à chacune, à chacun d’entre vous. Je ne doute pas un instant que toute une génération d’enfants formés à la pédagogie de l’intégration vous sera reconnaissante un jour de votre engagement.
Et bon vent pour la suite,
Xavier Roegiers

source

http://jilpress.com/2011-04-08-17-14-07/5322-----qq---------.html


Partager cet article

Commenter cet article