Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog d'education et de formation

Education : La France mauvaise élève‏

19 Décembre 2013 , Rédigé par mohamedمحمد

Education : La France mauvaise élève

Après avoir perdu son triple A, la France vient de subir une nouvelle humiliation ! Cette fois-ci c’est son système d’éducation qui est remis en cause. Et cette remise en cause ne vient de rien de moins que de l’OCDE et ses études sur le système d’éducation des pays de l’OCDE : le PISA
JPEG - 125.3 ko
Les gagnants et les perdants PISA
http://www.agoravox.fr/IMG/jpg/Arti...
ADVERTISEMENT
Qu’est-ce que le PISA ?
Le programme PISA (acronyme pour « Program for International Student Assessment » en anglais) est un programme international pour le suivi des acquis des élèves. C’est un ensemble d’études menées par l’OCDE qui visent à mesurer les performances des systèmes d’éducation des pays membres et non membres. Leur publication a lieu tous les trois ans.
Quels résultats pour la France ?
Aussi surprenant que cela puisse paraître, selon les résultats de ces études, la France battrait des records d’injustice, et son école d’apparaître comme une école – non plus pour tous ! – réservée à une certaine élite sociale.
Classée donc 25ème sur 65 participants, la France est tout juste dans la moyenne des pays de l’OCDE ! Si l'on ne tenait compte que des performances des élèves issus de milieux sociaux favorisés, la France se situerait dans le premier quart du classement (13e). En revanche, en ne comptabilisant que les élèves les plus défavorisés, elle perdrait vingt places, pour figurer au 33e rang.
 
Quel constat ?
Des écarts qui se creusent entre les bons et les mauvais ! Et la part des élèves en difficulté s’est accrue de manière considérable : 22.4 % contre 16,6% il y a dix ans. Quel avenir alors pour ces jeunes ? L’OCDE s’en inquiète et nous le devrions nous aussi.
Et puis, autre constat alarmant : le poids croissant des inégalités sociales. Ainsi, les origines scolaires ont un poids important dans la réussite scolaire. C’est en France entre 1/5ème et ¼ des résultats des élèves en mathématiques (22,5 %) qui sont directement liés aux origines socio-économiques contre 15% en moyenne dans l’OCDE.
Enfin, et qui en aurait douté d’ailleurs, le PISA met en avant les difficultés des enfants d’immigrés pour lesquels les chiffres sont encore plus alarmants et les discriminations bien réelles, « au moins deux fois plus susceptibles de compter parmi les élèves en difficulté » lit-on dans l’étude.
L’étude s’arrête également sur le fait que les élèves sont de plus en plus anxieux et que les filles sont moins performantes ! Elles ne réussissent pas mieux que les garçons et ce, depuis 2003.
La France est donc montrée du doigt comme le système scolaire le plus inégalitaire. Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale s’appuie sur ce triste constat pour faire passer ses réformes, et de déclarer : « Les systèmes les plus performants sont ceux qui démocratisent le plus l'école. C'est ce que l'on tente de faire depuis un an et demi, dans l'esprit de la loi de refondation de l'école. (…) Il en va, du redressement économique autant que de la cohésion sociale ».
Souhaitons-lui alors qu’il réussisse tant l’enjeu est considérable !
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/education-la-france-mauvaise-eleve-144582


 

Sur le même thème

PISA 2012 : Echec en maths pour la France
PISA2012 : le socle ça ne fonctionne pas... on continue?
Monsieur le président je suis en grève le 14 novembre
Pis-aller
Les inégalités en éducation

Partager cet article

Commenter cet article